Partagez | 
 

 Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 140
Date d'inscription : 22/05/2015
Age : 22

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2533
Magie: The needle's Joker
avatar
Insupportable comédien
Insupportable comédien
MessageSujet: Re: Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake] Mer 18 Jan - 23:34

Le fait qu’elle fasse disparaître son arme fit lâcher un petit soupir de soulagement au bouffon, qui s’autorisa même à fermer les yeux. Bien sûr, il avait assez de maîtrise de lui-même pour faire comme si être une cible ne l’affectait pas : il avait d’ailleurs tenu ce rôle, à l’instant. Mais tant qu’à faire ? S’il n’était pas obligé de jouer cette comédie-là, tant mieux. Croisant lentement les bras sur son torse, il observa la jeune femme. Elle semblait confuse … C’était à peu près l’effet recherché. Cependant, elle restait campée sur ses positions … Comme un pauvre hère s’accroche désespérément au rebord d’une falaise, de peur de l’inconnu se dissimulant dans le vide en contrebas. Visiblement, il  fallait lui donner un petit coup de pouce pour qu’elle n’entame le plongeon …

Tu parles sans savoir. Je suppose que tu n’es pas sans ignorer les évènements d’Akane beach, ou Silver Fang a été portée responsable d’un massacre ? Le bouffon soupira en secouant un peu la tête, même s’il avait plutôt envie de ricaner. Je peux t’assurer que notre maitresse de guilde a, encore aujourd’hui, une folle envie d’exterminer le seul membre à l’origine de tout ceci : il avait même disparu quelques mois, j’avais cru qu’elle était passée à l’acte. Le simple fait que nous prônions un système plus libre et différent du conseil n’implique pas de massacrer inutilement nos prochains, au contraire … Même si, je te l’accorde, si je commet une « bavure » en tuant plusieurs personnes, je me ferais passer un savon moins douloureux que toi, par exemple.

Ecoutant son histoire sans montrer la moindre pointe d’amusement, même si l’envie le démangeait passablement, le jeune bouffon finit par détourner les yeux, l’air peiné. Le comédien connaissait parfaitement son texte, et son rôle : il ne devait faillir à sa prestation. La seule chose « honnête » qu’il fit lorsqu’il vit la bleutée avancer fut de laisser transparaître sa surprise, qui elle n’était pas vraiment simulée : il ne pensait pas que la jeune femme s’approcherait de lui, après tout ceci. Ne plus le menacer de mort était une chose. Diminuer la distance qui les séparait en revanche, ne serait-ce que physiquement … Il ne la pensait pas prête à tant. Baissant légèrement les yeux pour l’observer, il pencha doucement la tête sur le côté … et finit, au bout de quelques secondes de silence, par ouvrir les bras et l’enlacer, la prenant doucement contre son torse. Une main dans le haut du dos, une autre à l’arrière du crâne : la première frottait doucement de haut en bas, caresse légère mais présente.

J’ai tiré une carte car, malgré le fait que je sois un irrépressible bavard … Certains mots ont parfois du mal à sortir, de ma part. Je n’étais pas exactement en train de « jouer », plutôt … De saisir la solution de facilité. C’était pour ça que je voulais te demander de tirer une carte … tu aurais pu me répondre sans avoir à dire quoi que ce soit. Haussant légèrement les épaules, il se demanda si elle était dérangée par le fait qu’il appuie légèrement sa joue sur son crâne et sa chevelure bleue. Quant au reste … J’étais moi aussi dans la foule, lors de ces grands jeux magiques. Et comme toi, j’ai dû combattre plusieurs mages noirs pour survivre ce jour-là … Je ne faisais pas partie de Silver Fang, à ce moment-là. Il marqua une pause, réfléchissant, puis reprit. Et je ne peux pas vraiment te dire ce que j’ai de différent, par rapport à quelqu’un que je n’ai pas connu. Tu ne m’as pas encore tué, peut-être.

Finissant par se décoller, le jeune homme décala lentement la main qui se trouvait dans le dos de sa partenaire de mission, et la posa sur sa joue, qu’il se mit lentement à caresser d’un pouce. Si elle avait été en larmes, il les aurait probablement essuyées par ce geste … Mais ici, ce n’était qu’un gage de sa tendresse et de son affection. Pourquoi songeait-il à un tel cas de figure ? Il le savait peut-être … Mais ne voulait l’admettre. Trop proche de quelque chose qui aurait pu se produire par sa faute. Qui pouvait encore se produire. Mais qu’il désirait sincèrement éviter.

Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit … Mais tu es blessante. Nanako … « Je vais t’oublier, et reprendre ma vie de mage noir », réellement ? Qu’est-ce que tu penses que je vais faire … Retourner dans ma maison noire, enfiler mes pantoufles noires, m’installer devant le feu noir de la cheminée pour regarder ma gazette noire ? … C’en serait presque drôle, si ça n’était pas aussi profondément triste. Sa main retomba le long de son flanc, alors qu’il réfléchissait … Puis, ouvrit son sac. En sortant un carnet et un stylo, il prit le temps d’écrire quelques mots et chiffres, puis arracha la page. Je ne vais pas t’oublier. Je n’en ai pas envie, et si je l’avais, je n’en aurais pas la possibilité. Et je ne veux pas non plus que tu te souviennes de moi uniquement de la manière que tu as de me voir, maintenant que tu sais ce que je suis. Sur ce papier … Il y a une date, et une adresse. J’aimerais que tu t’y rendes, à l’heure indiquée … En tout cas, moi, je serais là.

Le bouffon semblait hésiter sur l’expression à adopter. Les traits de son visage frémissaient, s’affaissaient, se raffermissaient, comme si un conflit intérieur l’empêchait de ressentir pleinement une émotion ou une autre. Levant brusquement les yeux vers la bleutée comme s’il réalisait qu’elle était toujours présente, il tenta un sourire … ce dernier n’était pas convainquant. Il lâcha finalement un nouveau soupire, ses traits et épaules retombant, puis regarda à sa gauche, environ 5 secondes … Avant, subitement, de tendre les mains. Saisissant le visage de la sirène, il la tira sans brutalité aucune, se penchant lui-même sur elle pour l’embrasser. Le contact ne fut pas « long ». La pression de ses lèvres contre les siennes, chaudes et tendres, se rompit même plutôt rapidement alors qu’il reculait la tête comme s’il voulait à peine lui laisser le temps de réaliser. En réalité, il ne recula pas que la tête : lentement, mais surement, il se mit à marcher vers l’arrière, sans décoller ses yeux des siens.

… Désolé … Tu voulais arrêter de jouer … mais je ne sais pas si j’en suis totalement capable. Prends soin de toi, Nanako … Et par pitié … Viens à mon rendez-vous.

Pas « d’au-revoir ». Pas plus d’adieu, bien entendu. L’assassin à la chevelure verte accéléra progressivement la cadence, jusqu’à se retourner, et se mettre simplement à courir. Ses bottes ne foulèrent la route de gravier et de terre battue que quelques instants cependant. En effet, sortant du rabat de son sac, 2 lames filèrent se placer devant lui : il ne lui suffit que d’un petit bond pour se retrouver dessus, et aussitôt, elles reprirent sa vitesse, et se mirent même à accélérer. En l’espace de quelques secondes, il se trouvait déjà à une dizaine de mètres du sol, et à plusieurs centaines de l’endroit où il était, à l’instant. Il ne se retourna pas vers la bleue alors qu’il sentait le vent lui fouetter le visage, et voyait le paysage défiler à grande vitesse. La rapière du comte, qu’il boucla à sa ceinture, ferait amplement office de preuve de son décès. Il ne savait pas si Nanako ferait quoi que ce soit à son collègue : il n’en avait à vrai dire rien à faire. Il ne savait pas plus si elle viendrait ou non … Mais si elle le faisait, les choses promettaient d’être des plus … Intéressantes.

Nathaniel a écrit:
Selesnya, auberge de la place du port, au 30 de la place en question.
Viens avec un sac contenant du rechange pour plusieurs jours.
Je t’attendrais le 25 / 10 / X789, dans la soirée.


ton bouffon.


___________________________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 71
Date d'inscription : 11/06/2016
Age : 23

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2315
Magie: Rééquipement Pistolera
avatar
The Loose Canon
The Loose Canon
MessageSujet: Re: Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake] Jeu 19 Jan - 22:56

Nathaniel lui parla des événements d’Akane beach et de sa Guilde… elle écouta sans grande attention, car il faut bien l’avouer, peu importe ce qu’il pouvait dire en cet instant, elle n’était pas en mesure d’entendre raison. Elle avait son propre opinion sur les mages noirs, et il faudrait du temps et de la patience pour changer cela.

Le bouffon vert fut surpris de voir la bleuette s’avancer vers lui. Ce n’était pas étonnant vu qu’il y a quelques secondes à peines, elle le menaçait d’une arme à feu… réduire la distance qui les séparait lui avait demandé plus de mal qu’il n’y paraît, mais maintenant qu’elle se trouvait face à lui, elle se sentait plus faible que jamais. Que devait-elle faire maintenant qu’elle avait tout déballé ? Nathaniel la libéra d’un grand poids lorsqu’il vint l’enlacer. Elle aussi fut surprise par son geste, bien que soulagée. Elle ferma les yeux contre son torse et agrippa son haut de ses petits doigts, comme si elle ne voulait plus le lâcher. Elle ne voulait pas qu’il s’en aille, elle voulait rester près de lui et oublier tout ce qui venait de se passer… mais ça, c’était impossible et elle le savait.

Nathaniel lui expliqua alors que même s’il était un irrépressible bavard, il avait quelques problèmes de communication. Notamment dans ce genre de situation… elle apprit par la suite que lui aussi était dans la foule le jour où Silver Fang avait lancé une attaque pendant les grands jeux magiques ; mais contrairement à ce qu’elle pensait, il ne faisait pas encore partit de la Guilde Noire à cette époque. La demoiselle esquissa un sourire lorsqu’il lui fit remarquer qu’elle ne l’avait pas encore tué.

Nath finit par se décoller et vint poser sa main sur la joue de Nanako. Il se montrait très tendre tout à coup, et cela bouleversa d’avantage notre sirène. Il lui fit remarquer qu’elle était blessante et qu’elle avait une piètre vision des mages noirs… Alors certes, elle était dure vis-à-vis de ces mages en perdition, mais pourquoi devrait-elle avoir pitié et essayer de mieux les connaître ? Détournant le regard, elle ne se gêna pas pour lâcher un soupir d’agacement. Elle cessa bien vite d’afficher cet air agacé lorsque Nath lui dit qu’il n’allait pas l’oublier. Il venait d’attiser sa curiosité en quelques mots.

Le bouffon vert ne tarda pas à lui donner plus de détails, pour le plus grand plaisir de la sirène. Il lui tendit un papier sur lequel il avait noté la date et le lieu du rendez-vous. Nana le saisit sans attendre, mais préféra montrer un visage impassible au mage. Elle ne voulait pas qu’il comprenne qu’elle viendrait à coup sûr. Et au fond, elle voulait se convaincre elle-même qu’il y avait une possibilité pour qu’elle ne vienne pas à son rendez-vous.

Nathaniel quant à lui, ne savait pas qu’elle expression adopter : en effet, les traits de son visage ne cessaient de changer, ce que Nana ne manqua pas de remarquer. En revanche, elle ne s’était pas attendue à ce qui allait suivre… le mage noir saisit le visage de la demoiselle et tout en se penchant, vint déposer ses lèvres sur les siennes l’espace d’un instant. Le cœur de Nana battait si fort qu’elle crut exploser de l’intérieur ; elle n’avait jamais ressentie ça, pas même avec Maisy. Tout son corps était en surchauffe, et elle se mit à balbutier en touchant ses lèvres du bout de ses doigts.

Lorsqu’elle releva ses yeux mauves vers Nathaniel, il était déjà en train de faire marche-arrière… elle écouta ses dernières paroles avant de le regarder s’éloigner en courant, puis dans les airs. Elle se laissa tomber à genoux et laissa libre cours à ses émotions : des larmes coulèrent le long de ses joues. La sirène s’était retenue déjà trop longtemps et très vite, elle fut prise de hoquets, respirant presque avec difficulté. Comment allait-elle faire pour reprendre le cours de sa vie à présent ? Elle aimait un homme hors du commun, qui la mettait dans tous ses émois (comme personne ne savait le faire) et cet homme était un mage de Silver Fang… cela promettait d’être compliqué. Et puis, il y avait ce fameux rendez-vous dans une auberge de Selesnya… devait-elle s’y rendre et retrouver son bouffon adoré ? Histoire à suivre le 25 / 10 / X789…

Pour l’heure, Nana devait avertir le Conseil Magique de toute cette affaire et rentrer au bercail pour s’expliquer avec la reine-mère Akane. Elle jeta un coup d’œil au mage de terre toujours inconscient, et c’est en haussant les épaules qu’elle lui tourna le dos et qu’elle enfourcha un cheval, bien décidée à le laisser là. Elle n’était vraiment pas d’humeur à s’occuper de lui et de tout le reste d’ailleurs… effectuant une légère pression avec ses mollets, elle attrapa les rênes juste avant que son destrier ne parte au galop en direction de Crocus...

Elle allait devoir tout raconter et cela ne l'enchantait guère... elle n'avait vraiment pas la tête à ça. Lorsqu'elle descendit de son cheval, ce fut finalement pour le laisser à l'entrer d'un pub... Nana avait des priorités et en l’occurrence, il s'agissait d'un verre !

___________________________________________________________________
I told you to run, it's a game !
An advice, avoids my bullets.

Puddin <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 837
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 29
Localisation : Dans une fabrique de gateaux

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2958
Magie: Pistomancien
avatar
Administrateur | El Pistolero
Administrateur | El Pistolero
MessageSujet: Re: Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake] Lun 30 Jan - 21:23

Nanako Takeda
• Points positifs :
- Récompense : 10 PM.
- Mise en page et orthographe : 1 PM.
- Longueur (mots) : 10 PM. (14113 mots)
- Longueur (posts) : 4 PM. (14 posts)

• Points négatifs :
-
Récompense totale : 25/1,4 = 18 PM et 4 pts de renommée pour la guilde.

Nathaniel Mandrake
• Points positifs :
- Récompense : 10 PM.
- Mise en page et orthographe : 1 PM.
- Longueur (mots) : 18 PM. (24963 mots)
- Longueur (posts) : 4 PM. (13 posts)

• Points négatifs :
-
Récompense totale : 33/1,6 = 21 PM et 5 pts de renommée pour la guilde.

___________________________________________________________________

Moi et Ma magie
Je parle en #1FA055 pour les nouveaux rp
Mes pensées sont en italiques et si mes pensées sont entre "guillemets" c'est Mini-jacen qui parle pour ramener sa science de la bêtise ^^
Milliana, l'esprit de mon arme parle en Crimson dans mes pensées. Vous ne pouvez pas l'entendre sauf si je vous dis le contraire ^^
Paroles d'Alexandryna en SteelBlue. Même remarque pour Milliana

Bonds of people are the true power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1784
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 76
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake] Lun 30 Jan - 21:23

Le membre 'Jacen Artner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Loterie' :

___________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake]

Revenir en haut Aller en bas
 

Escorte/Assassinat du Comte de la Fère [Quête : PV Nathaniel Mandrake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» Enquete sur l'assassinat de Jean Léopold Dominique
» Rang C ou B, Atsu Island, escorte ou enquête [Atsu Island, Rang C-B, Tout type, Enquête ou Combat]
» Comte Vronski
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-