Partagez | 
 

 Un sens à ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 502
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 20
Localisation : Je me trouve derrière toi

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2452
Magie: Arche du Sacrifice
avatar
0 Solo
0 Solo
MessageSujet: Un sens à ma vie Mar 6 Fév - 14:11

Un sens à ma vie

Le soleil se levait, et ses rayons venait embrasser les yeux déjà ouvert du jeune mage solitaire. Réveillé quelques minutes avant l’arrivé de la lumière du jour, le jeune homme ne faisait que flemmarder dans le lit. Ce lit qui n’était même pas à lui, en réalité il n’avait pas vraiment de lit lui appartenant. Il s’était installé dans cette auberge, il y était bien. Pour quelques sous et un peu de travail il était nourrit, blanchit et loger. Là où d’autre client payait un repas une fortune, la moitié de ce prix comprenait sa nuit, ses repas ainsi que la blanchisserie de ses affaires. Cela pourquoi ? Parce qu’il était un peu comme le justicier du coin. Ici, tout le monde savait comment Shidara travaillait mais bizarrement personne ne le dénonçait. Peut-être parce qu’en ce milieu campagnard et retiré ont aimé les choses faites à l’ancienne. Ici, qu’un voleur parte en prison n’était pas logique, « il recommencerait » une fois sortit. Alors la population très restreinte faisait donc appelle aux service de Shidara. Voleurs, violeurs, malfrat, assassins, et autres criminel savait que lorsque le mage fou leur tomberait dessus leurs châtiments serait à la hauteur de leurs crime. Comme ici on le disait si bien : Oeil pour Oeil, Dent pour Dent. Non pas que le solitaire volait les voleurs, et violait les violeurs mais il s’assurait que ces derniers ne puisse recommencer si vous voyez ce que je veux dire.

Alors le jeune mage se redressa, et s’assied sur le coin de son lit. Nu comme un ver, le regard vers le sol. Intérieurement seul le Shidara affirmé était actif. Le reste devait sans doute être encore endormi. Ce qui était choquant dans cette scène, c’est que d’habitude il était toujours en forme au levé, mais là pas un bruit. Pas un mouvement. Il était vrais que ces derniers temps, la personnalité affirmé de Shidara se faisait de plus en plus rare, et de moins en moins énergique. Quelque chose lui trottait dans la tête. Selon lui, être mage ce n’était pas ça. Il voyait beaucoup plus grand, il voyait beaucoup plus loin. Protéger un village de quelques habitants n’était rien. Cependant, où est-ce que ses méthodes bien spécifique serait accepter ? Nul part en effet. Il n’y a que dans ses endroits reculé, et encore en retard sur notre ère qu’il serait possible d’agir comme tel. Cela voulait-il dire que Shidara était dépassé par cette ère et par ces méthodes ? Non absolument pas. Selon lui, le système de justice devait être comme il l’est actuellement afin que le peuple ne se sente pas opprimé et en danger. Cependant, il devait bien avoir quelque chose de non officiel, tapis dans l’ombre près à frapper à n’importe quel moment pour faire justice. Instaurer la peur, il n’y avait que comme cela qu’il était possible de réduire les activités criminel. Pourquoi le conseil de la magie n’instaurait pas la peur ? Pour la raisons évoqué avant, le peuple devait se sentir libre et non opprimé par l’état qui les abritait. La peur devait donc venir d’ailleurs. Selon Shidara, il devait faire partit de ceux qui instaurerait cette peur.

Après ce moment d’introspection, le mage fou se leva puis partit en direction de la salle de bain. Il y effectua sa toilette sous une eau bouillante puis s’habilla. Ceci fait, il descendait afin de rejoindre la salle principale de l’auberge afin de recevoir son petit déjeuner. Il prit alors place au comptoirs à coté d’un vieillard.

-Oh bonjour mon ptit
-Bonjour monsieur. Comment allez vous aujourd’hui ?
-Ça va, merci bien. Alors qu’as-tu prévu de faire aujourd’hui ? Attraper des brigands ? Chasser des monstres ?
-Je ne sait pas trop… personne n’a de demande particulière aujourd’hui ?
-Oh si j’en est une. Tu pourrais aller me faire mes courses, puis faire à mange, même le manger pour moi ! Et pourquoi pas me torcher le cul !
-Tout en fronçant les sourcilsJe ne suis pas sûr de bien comprendre, c’est quoi votre problème ?!
-Le vieux toussait alors Ce que je suis entrain de te dire c’est qu’il n’y a plus rien ici pour toi… Tu comptes passer ta vie ici ? Il n’y a plus un voleur dans le coin, plus rien tu les as tous fait fuir. Le village et moi nous t’en somme très reconnaissant d’ailleurs. Mais *kof kof* il est peut-être temps de partir. Tu as tout fait ici, tu es bien trop fort pour qui que ce soit et rester ici ne t’amènera à rien.
-Oui mais il n’y a qu’ici que je peux agir d’une tel façon sans risquer de me faire embarqué par le conseil de la magie !
-A quoi t’attendais tu en choisissant ce rôle ? Que ta vie serait rose ? Mais ne t’en fais pas il n’est pas trop tard. Tu n’es pas connu des services du conseil magique, tu peux encore te ranger dans le camps des lopettes et agir en conséquence. Ou tu peux continué sur ta lancer, faire des sacrifices et mener une dure vie pour tes convictions et le bien de ton pays.
-Ces paroles me touche beaucoup. Grâce à vous, j’ai compris que ce n’est pas en restant dans ma zone de confort que j’arriverais à faire changer les choses.
-Bien. Laisse moi te payer une viennoiserie en guise de remerciement pour tout ce que tu as fais au village.
-C’est très gentil merci. N’avez vous pas d’idées ? Sur ce que je puisse faire après ?
-Tu pourrais rallier d’autre gens à ta cause par exemple… Ou par exemple t’attaquer à une ville histoire de te faire un nom. Laisse des traces de toi sans trop te dévoiler comme tu l’as fait avec nous. Oh et n’oublie pas, Shidara c’est un nom comme un autre, ça ne se retient pas ce n’est pas marquant. Trouve quelque chose de puissant, qui te caractérise, un symbole, un tout marquant.
-J’en prend note merci !

C’est ainsi que le mage aux multiples personnalités se décida à quitter le village dans lequel il était depuis maintenant des mois entiers. Son chemin était désormais tout tracé. Le viellard avec qui il avait discuté l’avait bien aiguillé. Une preuve encore que l’expérience valait tout l’or du monde, car sans lui, Shidara serait sans doute rester encore bien longtemps ici.

Spoiler:
 

___________________________________________________________________
Mes Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 20
Localisation : Je me trouve derrière toi

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2452
Magie: Arche du Sacrifice
avatar
0 Solo
0 Solo
MessageSujet: Re: Un sens à ma vie Mer 7 Fév - 16:30

La ville du péché : Partie 1

Voilà que le mage fou était partit de ce petit village qu’il avait habité depuis quelques mois. Sa destination prochaine lui était encore inconnu, alors il marchait. Il marchait ici et là, à la recherche de rumeurs. Évidemment trouvé une petite ville au taux de criminalité élevé n’était pas des plus facile, pourquoi ? Car les grandes guildes avait pas mal d’influence et rares étaient les villes où il y avait une réel concentration de malfaisance. Rare ne voulait cependant pas dire non existant. En effet, Shidara avait une petite idées en tête : Trouvé une des zones éloigné des grandes guildes. Une zone si éloigné de chacune des guildes que cela sortait de la juridiction habituelle des guildes. C’est ici qu’il trouverait un point de départ. Encore fallait-il trouver ses zones. Pour cela le jeune épéiste se rendit dans l’Ouest de Fiore, là bas peu de grande guilde y logeait c’était donc une zone confortable pour la pègre.

Après plusieurs semaines de marche, voila que le mage fou arrivait à destination. Il était perdu dans la campagne cherchant un semblant de civilisation. Puis alors qu’il marchait, au loin il entendait un bruit, le bruit de sabot qui claquait contre le sol à vitesse relativement douce. Ce qui signifiait donc qu’il y avait sûrement quelqu’un qui chevauchais un cheval ou quelque chose du genre. Sans se poser de question, le jeune mage partit dans la direction du bruit afin d’aller à la rencontre d’un autre jeune homme. Ce dernier devait avoir le même age que Shidara, il était plus petit, mais beaucoup plus massif. A la vu de Shidara qui accourait vers lui, il brandit sa hache tout en criant de reculer. Shidara se stoppait alors net.

-Je ne te veux aucun mal ! Je suis perdu ...
-Alors tu ne devrais pas traîné par ici, c’est dangereux
-Comment ça ?
-Suit moi nous en parlerons en chemin

Le mage aux multiples personnalité suivait donc le jeune homme trapu. Sur le chemin, Shidara pu récolter quelques information comme notamment le fait que dans le coin, traîné seul n’était pas une très bonne idées. Les bandit était nombreux sur les routes. Cependant lorsque le mage du sacrifice demanda quel ville il fallait évité de fréquenter, l’autre répondit de façon assez vague et peu sûr de lui. Autant dire que l’information était donc invalide. Les deux individu atterrirent dans une ferme appartenant au père du « sauveur » de Shidara. Là bas, le solitaire pu manger, laver ses vêtement, se laver lui même et dormir dans un endroit plus que correct. Il était de nouveau en forme et prêt à accomplir son devoir. Ne vous y trompez pas, la volonté de Shidara n’était pas à toute épreuve, ses quelques semaines à dormir dehors, et à être toujours seul l’avait épuisé et plus les jours passait, plus il se demandait pourquoi il s’était engagé là dedans. Forte heureusement, le peu de réconfort qu’il retrouva en cette ferme l’emplie de bonnes ondes et de bonne énergie.

Une fois remonté à bloque, Shidara sortait prendre l’air le lendemain. Il fermait les yeux et se concentrait sur le vent chaud qui lui effleurait la peau. Il se préparait mentalement à repartir d’ici afin d’accomplir ce que le vieux lui avait prescrit de faire. Cependant tout allait sûrement aller plus vite que prévu. Il entendait au loin un cri qui disait « A l’attaque ! ». Cela voulait dire ce que ça voulait dire. La ferme allait être attaqué. Cependant pourquoi crier alors que l’effet de surprise aurait été plus efficace ? C’était la question que se posait Shidara. Pour y répondre, il lui fallait des information, pour cela, il utilisa son sort 4 sens à son plus haut niveau en ne gardant que l’ouïe. C’est alors qu’il comprit que la ferme était encerclé et que le nombre de brigand était assez élevé.
La spécialité de Shidara n’était clairement pas les combat long. Donc beaucoup d’adversaire c’était comme annonciateur de mauvaise nouvelle. Deux choix s’offrait alors au mage : S’économiser tout le long, mais les risques était gros car un trop grand nombres d’ennemie en même temps le déstabiliserait beaucoup et le mènerait sûrement à sa chute. Il y avait aussi cette autre possibilité : Le tout pour le tout. La stratégie était simple, il ne fallait pas accordé plus d’une dizaine de secondes par ennemie, ce qui signifiait qu’il fallait one shot chacun d’entre eux. Le fait de raté sa cible, c’était une perte de temps, et en utilisant les techniques qu’allait utilisé Shidara du temps il n’en avait pas.

L’épéiste dégainait alors ses deux épées, puis en tendis une vers sa jugulaire, puis il trancha cette dernière en utilisant le sort Entaille. Il sacrifiait aussi tout ce qui faisait de lui un humain afin d’activer son sort Monster. La quantité de magie qu’il venait d’utilisé était assez conséquente, cependant avec le renforcement d’Entaille à son niveau le plus élevé, sa vigueur n’en était en rien entaché sur le moment. Il ne pensait alors plus à rien, il n’en était d’ailleurs plus capable. En un éclaire il disparu pour courir en direction des ennemies les plus proches. Lorsque le sort 4 sens disparu, il recouvrait alors la vue ainsi que ses autres sens. Il arriva rapidement face à trois ennemie. Cet affrontement fut bref, il se rua au centre des trois très rapidement en plantant de face ses deux épée dans le coeur de deux de ses adversaire. Le troisième fonça avec sa fourche tout en visant sa tête, cependant Shidara se baissa légèrement et penchais la tête afin d’esquiver au centimètre près l’attaque de son ennemie. Il lâcha l’espace d’un instant sa lame droite, tirait d’un coup sec sur le manche de la fourche pour attiré l’ennemie vers lui l’attraper à la gorge et d’une pression très rapide mais puissante lui brisé tout ce qui se trouvait dans sa gorge. Le corps n’était pas encore tombé qu’il reprit son épée et accourra vers les autres. Il changeait alors de position de main ses épées, l’une des deux n’était plus orienter vers l’avant mais vers l’arrière. Lorsqu’il arrivait vers ce groupe de cinq personne, d’une impulsion il se retrouva proche de trois d’entre eux. Les bras légèrement plié mais gainé, il effectua une demi rotation en arrivant. Trois tête furent séparé leurs corps, il lançait alors l’une de ses épées en direction d’un des deux ennemie restant et se rendit vers le second lui tranchant le coté du genou gauche, à l’allée puis en repliant son épée vers l’arrière ce fut la carotide de l’ennemie qui fut découpé. Shidara récupérais alors son arme puis continua le massacre encore pendant environs cinq minute.

En cinq minute il ne restait plus que trois personnes. Les trois brigands restant avait pénétré l’intérieur de la maison. Alors Shidara, n’ayant plus énormément de temps et commençant à être dans un sérieux mauvais état dû à son sacrifice arriva à la maison. Là il trouva le corps du jeune homme trapu et celui de son père. Derrière lui, un des brigand alla pour lui planter un couteau dans le dos, cependant il pivota de quelque degrés et infligeait un uraken net et puissant à son agresseur. Avec une force multiplié par 5, le nez de l’homme s’écrasa pour venir enfoncer ce petit os qui pénétra son cerveau et lui donna la mort. Shidara lâchait ses épées pour se ruer vers le second et lui coller un coup de poing dans le bas ventre, puis un coup de coude dévastateur dans la nuque une fois celui ci plié en deux. Son regard se tourna vers le dernier, malheureusement ses deux sortilège arrivait à leurs terme.

-Tu ne souhaite pas mourir pas vrais ?
-NN..Nn Nooon s’il vous plait…
-Dit moi d’où tu viens ? Où est votre base ?!
-La ville … la ville la plus proche … Isalia
-Une ville de pleine de pourriture dans votre genre pas vrais ?
-Je .. oui … me tuer pas je vous dirais tout !
-Retourne y, préviens t’es amis, ta famille. Celui qui butera sans aucun état d’âme toute votre bande de pourriture c’est moi. Le mage fou. Oui c’est cela. Le mage fou viendra tous vous buter. Allez court ! Va les prévenir !

Après ces mots, le bandit se précipita de partir. Shidara lui était bien amoché et pouvait tenir mais clairement resté dans un tel état n’était pas recommandé. Il chercha quelques bandage avec un peu d’alcool. Il nettoya alors sa plaie à la jugulaire qui ne faisait que saigné puis essaya de trouvé une cachette dans la maison. Une fois cacher dans la cave, il activa son sort Coma. Pour cela il sacrifiait sa conscience afin de tomber dans un profond Coma qui aurait pour effet de le maintenir en vie et soigné ses blessure pour repartir de plus belle. Ce n’est que cinq jours plus tard, que l’épéiste se réveilla de son coma. Il n’avait plus rien, plus aucune blessure. Il était prêt à reprendre la route. Isalia était sa destination, en cinq jours, la ville avait dû être prévenue de son arrivé.

Shidara usa des lieux pour se laver, dormir et se nourrir. Une fois de nouveau clean, il partait en direction d’Isalia.

___________________________________________________________________
Mes Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 20
Localisation : Je me trouve derrière toi

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2452
Magie: Arche du Sacrifice
avatar
0 Solo
0 Solo
MessageSujet: Re: Un sens à ma vie Ven 9 Fév - 14:22

La ville du péché : Partie 2

Le jeune homme montait une colline, lorsqu’il arriva en haut, ses yeux purent observer la ville qu’était Isalia. Une petite ville isolé, loin de toute guilde légal, c’était clairement un endroit où la pègre régnait en maître. A première vu la ville semblait vivante, les habitations n’étaient pas des plus jolies mais qu’importait. Le jeune homme s’avançait donc en direction de la ville. Par où commencer ? Tel était la question que se posait Shidara. Il allait y répondre comme il l’avait fait lorsqu’il était arrivé dans le village où le vieux qui l’avait conseiller : En allant dans un bar. Les bars  que ce soit dans une ville ou dans un petit village tranquille, étaient le lieux de prédilection de Shidara pour partir à la pêche au information. Alors tout gaiement il arrivait dans un bar, le sourire aux lèvres et commanda une menthe à l’eau. Puis s’asseyait au comptoir. Le jeune homme faisait tâche ici, la plus part des autres était des trentenaires, ils étaient très massif, et buvait tous de l’alcool. Cependant, c’était l’enfant qui était aux commandes actuellement… Donc un air joyeux, une menthe à l’eau, un sourire au lèvre et une carrure digne d’une brindille … Oui clairement il faisait tâche. Shidara regardait alors le barman :

-On fait un jeu des devinettes ?
-Non.
- Très bien je commence ! Je suis une horrible pourriture qui escroque, vol et tue beaucoup de personne. Qui suis-je ?
-Lâche moi gamin.
-Aller répond à ma question !
-Kaleb. Tu es Kaleb maintenant lâche moi j’suis payer à te servir pas à t’écouter.
-Kaleb c’est ça… dit donc t’es vraiment pas drôle.

Sur un coup de bluff, Shidara venait d’obtenir le nom de sûrement l’un  des plus grands bandit de la ville. Il ne restait plus qu’à faire des recherches. Cependant c’était pour le moment le cadet des soucis de Shidara, car l’enfant qui était en lui ne souhaitait pas partir à la recherche de ce Kaleb mais bien boire des Menthe à l’eau et jouer avec les clients du bars. Après quelques tentatives ratés, le mage fou se fit sortir de l’établissement à coup de pied pour avoir importuné les clients. Il se mit alors à bouder et c’est le Shidara efféminé qui reprit le contrôle. Il fallait dire que les ragots c’était son truc, alors qui de mieux que lui pour une tel tâche ?

Le jeune homme à la démarche quelques peu changeante par rapport à d’habitude se baladait dans la ville tout en écoutant ici et là les mots qui sortait de la bouche des passants. Lorsqu’il entendait des mots clefs, il s’abaissait pour refaire ses lacets ou trouvait quelque chose à faire pour rester prêt de l’information. En un peu plus de deux heures, Shidara avait réussi à découvrir que le quotidien des personnes lambda n’était pas très roses dans cette ville. Que la ville était dirigé par deux « commandant » qui eux même possédait un chef. Autant dire que l’objectif de Shidara était tout trouver : éliminé le chef. Cependant, il avait entendu que les bandit avait renforcé leurs systèmes de protection et de garde car ils avaient subit de lourdes pertes vers une ferme environnante. Cela signifiait donc que Shidara avait réussi à faire parler de lui. La nuit commençait à tomber, le mage fou cherchait alors un hôtel ou une auberge. Lorsqu’il en eu trouver une, il demanda une chambre :

-Une chambre pour la nuit mon chou
-Oui cela fera 250 joyaux
-Pardon ? Ah non mais ça va pas l’faire là. 250 joyaux c’est le double comparé à un hotel d’Akane Beach ! C’est une blague quoi !
-Veuillez nous pardonner mais cela n’est pas notre faute … Si nous voulons continuer à faire tourner l’auberge, nous devons prendre des marges plus importante pour pouvoir payer la taxe que nous impose Tristan
-Tristan ? C’est qui lui encore ?
-Tristan ? Hé bien c’est un des deux Commandant.
- Ah ce Tristan ! Ah oui j’me disais aussi … Aller tiens. Ah et euuh quand est-ce qu’il vienne prendre leurs taxe ?
-Euuh et bien demain matin pourquoi ?
-Pour rien mon chou, pour rien.  

Voilà un échange qui avait été fort fructueux pour Shidara. Avec autant d’information, ce dernier comptait bien rendre visite à ce Tristan. Pour cela il allait utilisé les grands moyens. Demain à l’aube il comptait lui même distribuer la taxe de l’auberge …
Alors qu’il se réveilla grincheux, Shidara enfila son équipement et descendais à l’accueil puis il se mit à attendre. Quelques minutes plus tard une bande de trois personnes se pointèrent dans l’auberge. Parmi les trois un visage lui était connu : Celui de l’homme qu’il avait laissé partir de la ferme. Lorsque les deux regards se croisèrent, Shidara fit vite a retourner la table devant et d’un coup de pied puissant l’envoyer vers les trois bandit. Il se ruait alors vers eux, dégainant une de ses épées en la mettant sous la gorge de l’un des trois.

-Chuuuut taisez-vous. Toi là. Tu sais de quoi je suis capable donc, taisez vous pas un bruit. Où se trouve Tristan ? Vous récolter sa taxe non ? Donc vous la lui déposer non ?
-Les gars bougez pas … c’est lui qui à massacrer tout nos collègues… Je euuuh … Tristan … L’hôtel de ville. C’est là qu’il se trouve.
-Kaleb ? Et leurs chef ? Il est où ?
-Kaleb est surement avec Tristan. Quand au maire de la ville … Il est en déplacement …
-Jt’aime bien toi. Tu tiens tellement à ne pas mourir que tu balances tout sans broncher.
-Je fais simplement mon boulot. Maintenant si ma vie est en jeu, j’emmerde mon travail..
-Je vois, je te conseil de ne pas t’approcher de l’hôtel de ville dans les prochaines heures. Tu veux changer d’employeur ? C’est moi ton nouveau patron. Je te paierais très bien crois moi. Essais d’évacuer les maisons autour de l’hôtel de ville. Ceci fait tu donnera l’ordre à tout tes petits copains qui travail pour Tristan et Kaleb d’encercler l’hôtel de ville pour évité que je ne m’échappe mais de ne surtout pas entré : Ordre de Kaleb et Tristan, c’est d’accord ? Une fois fait, éloigne toi de l’hôtel de ville pendant quelques heures ...
-Je …. très bien. Quant à ma rémunération … ?

Shidara sourit, il planta son épée dans la gorge de celui qui était le plus proche puis donna un coup latérale à l’autre ne laissant en vie uniquement celui à qui il avait donné l’ordre. Ceci fait, il se dirigea vers l’hôtel de ville. Le jeune homme très calme rentrait dans la battisse, il se présentait alors à l’accueil disant avoir rendez-vous avec Kaleb concernant une affaire de taxe. Cependant, ce ne fut pas si simple puisque la personne s’occupant de l’accueil connaissait l’emploie du temps de Kaleb. Shidara dégaina alors ses deux épées sous la gorge de l’hôtesse d’accueil.

-Évacué la mairie.

La demoiselle effrayé fit un léger signe de la tête pour accepté la requête du mage fou et s’en aller. Le plan de Shidara était simple, éliminé les deux caïds dans la mairie. Puis sortir en mode éclaire et ré-itéré son exploit de la dernière fois. Alors pièce par pièce, il cherchait Kaleb et Tristan. Quand alors il ouvrait une porte puis il voyait deux homme en costumes. L’un assis sur le bureau, l’autre debout un whisky à la main.

-Kaleb et Tristan ? Enchanté, je suis le mage fou.

Celui tenant son whisky le brisa en serrant la main, de la fumé s’échappait de sa main. Quand à l’autre, le bureau commençait à gelé. Les deux était donc mage, l’un maîtrisait ce qui semblait être la glace tandis que l’autre maîtrisait le feu ou quelque chose du genre. Celui dont la fumé sortait de la main, tandis cette dernière vers le jeune épéiste et alors il fut repoussé et brûler par une sorte de vague de chaleur, dans la foulé des lances de glace foncèrent vers lui. Il n’eut que de légères entailles sur les épaules et les genoux du fait d’une sorte d’esquive. Le combat commençait fort, mais Shidara en profita pour activer sont sort Entaille aux moment où il fut touché par les pics de glace. Dégainant ses épées il fonçait face aux deux ennemies. D’une main il voulut pour tranché vers l’abdomen l’un d’une autre il envoyait un coup d’estoc vers l’autre. Cependant le coup d’estoc fut paré par un bouclier de glace, quant au coup sur le coté, le mage maîtrisant la chaleur l’esquiva. Visiblement les deux personnages n’était pas du même calibre que les adversaires qu’avait pu affronter Shidara il y a de ça quelques jours. La glace se rependait alors sur l’épée de Shidara qui était donc bloqué. Occupé à essayé de la retiré, l’autre arrivait avec un coup de poing entouré de chaleur en pleine face de Shidara. Complètement désarçonné l’autre en profita pour créer une sorte d’explosion de glace sous le mage fou. Qui se retrouva blessé de toute part. Il fallait réagir et vite.

Le mage fou décida de faire un choix des plus dur : Il allait effacer de sa mémoire le souvenir de ces personnes qui l’avait accueillit à la ferme. Ainsi le sort Attachement fut activé. En plus de ceci, il ajouté le sort 5ème Sens. Alors assis contre un mur la tête baisser, à travers ses cheveux ils observait   ce qu’il se passait face à lui. L’un créa une sorte de javelot de glace et le lança sur Shidara. Ce dernier l’attrapa juste avant qu’il n’arrive mais ne maîtrisant pas encore sa force, il le brisa en voulant l’attraper. Puis il se mit à rire. À se moquer de ses adversaire.

-C’est tout ? Voilà tout votre potentiel ? Pathétique. Maintenant CREEEVER !

L’épée qui lui restait il l’envoya en direction de celui qui lui avait lancer le javelot. Cette dernière se planta dans sa cuisse et avec la puissance le mis à terre. Lorsqu’il se remis debout. Shidara donna un coup de poing dans le mur arrière qui se brisa, il en prit une brique et la lança sur le second. Cependant cette dernière fut stopper net par une vague de chaleur. N’ayant pas encore des mouvements très précis, Shidara cherchait à gagné du temps pour d’habitué a sa force.

-Kaleb ! Combo !

Shidara fut alors emprisonné dans la glace, quand d’un coup le centre de la glace se mit à chauffer et provoqué une explosion qui finissait par détruire toute la pièce. Dans le nuage de fumé qui aveuglait l’air de combat ont pouvait entendre.

-Bien jouer ! Ce guignole ne pouvait pas résister à notre Choc Termique.
-Résister à quoi ? J’ai rien sentis.
Du fait de sa résistance physique accru grâce à son sort Shidara n’avait pas encaissé énormément de dégât de plus, 5ème Sens étant activé la douleurs n’existait plus pour ce dernier. Ainsi, il créait l’illusion de n’avoir subit aucun dégât auprès de ses adversaire. Le temps nécessaire pour s’habituer à 5ème sens était désormais terminer. Lorsque la fumé se dissipa, il arrivait en un éclaire derrière le mage de glace et lui donna un violent coup de poing dans le bas du dos, lorsqu’il se retourna, Shidara enchaîna avec un coup de genoux directement sous le menton du mage de glace. Une vague de chaleur lui arriva en pleine face. Quelques endroits de sa peau rougissait, preuve que son sort était plus puissant qu’Attachement. Cependant Shidara ne sourcillait point, il souriait même.
L’autre fut déstabilisé. Il courra en sa direction, récupéra une de ses épées sur le chemin l’attrapa au coup et voulu pour lui planter sa lame directement en plein ventre, cependant un jet de glace dévia l’attaque et Shidara lui planta son épées sur l’extrémité gauche du ventre. De quoi faire très mal, mais en aucun cas tuer son adversaire. Il repoussa son adversaire d’un coup de pied.

-Alors quoi ? Vos attaques n’ont aucun effet sur moi, et moi je vous malmène. Ne résister pas. Même à pleine puissance en y mettant toute votre magie vous ne serez pas capable de m’amocher.
-C’est ce qu’on va voir ! TOMBEAU IMPÉRIAL DE GLACE !
-ÉRUPTION SOLAIRE !

Tout l’hôtel de ville fut alors congelé, d’une vue extérieur, des centaines de brigand encerclait la mairie complètement congelé. Puis quelques secondes plus tard.. Une fournaise fit son apparition et la mairie disparu littéralement créant une explosion qui balaya quelques habitation autour, et par la même occasion tout les bandits. Deux hommes restait alors debout. Au milieu de cette dévastation, de ces débris fumant, de ce théâtre macabre : L’un était complètement épuisé et à bout. L’autre semblait totalement serein, mais son corps disait clairement le contraire. Alors avec une rapidité déconcertante, Shidara embrochait en pleins ventre le mage maîtrisant la chaleur. L’autre avait été tué durant l’explosion.

-Shidara souriait J’ai rien sentis.

Alors que Shidara semblait avoir gagné, il s’écroula à son tour. En effet ce dernier n’avait en effet rien sentis, pour la simple et bonne raison qu’il ne ressentais plus la douleurs. Cependant sont corps lui, avait subit d’énorme dégâts malgré son sort de protection. Automatiquement sont sort Coma s’activa de nouveau, signe que sa vie était bel et bien en danger.

Le jeune épéiste ouvrait les yeux. Il était dans un lit, sous une couverture. Il se redressa, et observait ce qui l’entourait. Il examinait sont corps, plus rien. Plus une trace de brûlure. Puis il pu observait un homme, cet homme, c’était celui qu’il avait épargné par deux fois.

-J’ai dormis combien de jour ?
-Deux semaines.
-Et bien … C’est que Kaleb et Tristan était peut-être bien plus fort que je ne l’imaginais…. Deux semaines … A priori, plus les blessures sont étendu et nombreuses, plus mon coma dure longtemps…Mais au moins je suis en pleine forme. Merci de m’avoir sauver.
-Je ne fais que mon travail. Petite parenthèse, dehors tout le monde à peur de vous. Vous êtes le mage fou qui a tué des centaines de personnes, fait explosé la mairie et détruit les maisons autour. Tout le monde vous craint, cependant, vous avez débarrasser cette ville de la pègre. Bien jouer … Maintenant patron qu’est-ce qu’on fait ?
-Je m’y attendais, c’était d’ailleurs un peu le but… Moi je vais partir d’ici, toi tu vas rester. Assure toi que la ville ne re-sombre pas. Si tu n’arrives plus à gérer la situation essaye de me faire parvenir un message. Avec la notoriété que je suis entrain de me créer il ne devrait pas être difficile de lancer des rumeurs du type : « Un habitant d’Isalia prétend connaître le mage fou », dès que ce genre de rumeurs vient à mes oreilles, je viendrais te rendre visite.
-C’est d’accord !

C’est ainsi que Shidara quitta la ville, avec une notoriété acquise ainsi que l’un de ses objectif accomplie.
Spoiler:
 

___________________________________________________________________
Mes Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 502
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 20
Localisation : Je me trouve derrière toi

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2452
Magie: Arche du Sacrifice
avatar
0 Solo
0 Solo
MessageSujet: Re: Un sens à ma vie Lun 7 Mai - 17:16

Le symbole de la peur que voulait devenir Shidara n'était pas quelque chose d'aisé à devenir. "Le mage fou" ça n'était pas quelque chose qui inspirait la terreur, cela faisait peur aux quelques enfants du coin et à ceux qui connaissait les "méfaits" (ou bienfaits, cela dépend du point de vue) de ce mage en question. Cependant imaginez vous, n'avoir jamais entendu parler de Shidara ni de ses méfaits, quelqu'un dit alors "Ah mais c'est le mage fou" que pensez vous ? En tant que mage d'une guilde aussi puissant soyez vous ? Mage fou égale menace, encore un taré à qui il va falloir donné une leçon. Aucune peur aucune crainte venant de n'importe qui ayant un minimum de confiance en soit. Le mage aux multiple personnalités avait débattu avec lui même de ce sujet, et il était vrais qu'il fallait faire quelque chose.

Tout passe par la première impression. Que ce soit visuelle, que ce soit spirituelle il fallait faire quelque chose. Alors Shidara se mit à faire ce qu'il savait faire de mieux, apprendre ! Pour cela il lui fallait des livres. Au cours de son voyage, dans chaque ville, il passait par la bibliothèque locale et achetait les bouquins d'horreurs, d'histoire, de psychologie. Tout ce qu'il y avait en rapport avec le fait d'inspirer la terreur et la crainte. Plusieurs pistes s'offrait à lui, un monstre, un démon, un tueur en série, cependant tout cela n'était pas assez profond. Selon lui, il fallait quelque chose de vraiment consistant, il fallait que lui même y crois pour qu'il joue le rôle à la perfection. Il lui fallait des raisons, des intentions, des faits ou des histoires connus de tous. Une croyance populaire qui pourrait tenir la route. La était la clef selon lui. Les quelques pistes intéressantes qu'il envisageait tournait autour des Dragons, de Zeref, des dieux. Quelque chose n'allait pas là dedans. Les Dragons : Dire que l'on est un dragon ou qu'on à tuer un Dragon... C'était difficile à démontrer sachant qu'ils étaient mort depuis pas mal de temps. Les dieux ? Il y avait bien longtemps qu'un Dieu n'avait pas été invoquer sur terre. C'était même hypothétique le fait qu'ils est pu être invoqué... Pour ce qui concernait Zeref, tout ceux qui louait un culte à ce dernier était considéré comme taré.

L'idée qu'eu Shidara était de fouiller dans les possibilité de sa magie. La magie des sacrifice était une magie très sombre et perdu. C'était une bonne chose, pour l'image qu'il souhaitait renvoyer de lui. Alors il ne restait qu'à se perdre dans les écrits. Pour cela, Shidara devait trouver un manuscrit concernant la magie. N'importe quel magie perdu possédait au moins un manuscrit à son effigie. Les anciens mage aimait transmettre leurs savoir, c'est pourquoi Shidara se lançait à la recherche de ce manuscrit.

Après de longues semaines à chercher n'importe quel indice pouvant le mené à ce livre, le mage fou trouvait enfin une piste. Un village de fanatique au fin fond des montagnes vénérant des entités supérieurs ayant besoin de sacrifice pour subsisté et protéger le village. Le jeune mage solitaire se précipita d'entreprendre son voyage vers le village en question.

Une fois sur place l'enquête commença. Il y avait un temple, sur ce temple quatre symboles était représenté : Un Arc avec écrit Puissance dessous. Une grande épée avec écrit Violence dessous. Une balance avec écrit Manque dessous et pour finir une Faux avec écrit Peur dessous. Le jeune Shidara entrait alors dans le temple et se mit à aller voir les adorateurs de ces entités.

-Pouvez-vous me parlez de ces dieux que vous vénérez ?
-Des Dieux ? Non nous ne vénérons pas de Dieux. Nous ne vénérons pas non plus ces quatre entités. Nous leurs offrons des sacrifice pour qu'à jamais il nous préserve de leur jugement.
-Ma foi, pardon. Pouvez-vous m'en dire plus ?
-Que voulez-vous savoir jeune homme ?
-Que sont ces entités ?
-La bas avec la tombe qui porte un Arc repose Conquête. Il était celui qui levait des empire et asservissait le monde. Le fléau qu'il apportait était la colonisation, l'esclavage. Sa monture était d'un blanc immaculé. Juste à coté se trouve Guerre. Il se battait avec une épée que nul ne serait capable de porter tant elle était grande et lourde. Il venait chuchoter aux uns et aux autres des idées de conflit. Il n'apportait que la guerre, son cheval était de la couleur du sang de ses ennemie : D'un rouge profond. Ensuite vient Famine, sa perfidie n'a nul autre égard ! Avec sa balance magique il réduisait à néant les exploitations agricole et apportait faim et famine le cheval qu'il montait était d'un Noir ténébreux. Viens enfin le finisseur, le pire de tous : Mort. De sa faux il moissonnait les dernières âmes qu'il restait, il apportait maladie et la mort. Il chevauchait un cheval mort. De celui qu'il faut le plus avoir peur c'est bien de lui crois moi !
-Mmh je vois, quel genre de sacrifice s'agit-il ?
-Du bétail principalement, des récoltes, et une fois par an ... un humain.
-Un sacrifice humain ? Mais qu'est-ce qui tourne pas rond chez vous ? Pourquoi ?
-Le bétail est pour contenir les deux premiers, les récoltes pour contenté Famine et l'humain ... c'est pour contenté Mort. Si les sacrifice ne sont pas apporté alors leurs âmes seront libéré et leurs fléau s'abattra sur tout Earthland.
-Pour quand est le prochain sacrifice humain ?
-Ca ne devrait pas tarder... dans un mois tout au plus.
-Bien ... Ce qui signifie que Mort est prêt à être libéré ?
-Oui ! La magie sacrificielle que l'on utilise pour le contenir atteint son terme.
-Pourquoi ne pas utilisé un sort plus puissant ?
-Cela signifierais un massacre.
-Sache que je suis un utilisateur de la magie perdu du sacrifice. Ce dont j'ai apprit avec cette magie c'est qu'il y a toujours une solution pour parvenir à nos fins.
-Comment ? Tu pratique la magie seul ?
-Oui en effet.
-Impossible ! Cette magie est perdu et demande une maîtrise parfaite ! Un seul être ne peut la contenir !
-Pourtant je l'utilise seul. N'auriez vous pas le manuscrit concernant cette magie ?
-Alors tu es venu pour ça ? Nous l'avons en effet mais tu ne l'obtiendra pas. Il se trouve dans la pièce qui se trouve derrière les quatre tombent. Pour y accéder il faut que les quatre âme soit libérés. Nous faisons tout en oeuvre pour ne pas qu'elle le soit. Donc tu ne l'auras pas.
-Un grand pouvoir implique un grand sacrifice n'est-ce pas ?
-Calomnie ! Tu n'oserais pas.
-Libérer tes quatre entités ? Non quand même pas, si ce que tu dis est vrais, je mourrais moi aussi.
-Bien. As-tu d'autre question ?
-Je peux m'approcher des tombes ?
-Oui vas y.

Shidara allait prêt de la tombe de Mort. La il touchait cette dernière et un flash lui apparut. Il venait d'avoir une vision. Ces quatre entités était les quatre cavalier de l'Apocalypse. Le regard noir, il se retournait et quittait le temple. D'un pas déterminé il se dirigeait vers le cimetière de la ville. Là il s'ouvrait l'artère du cou, et activait son sortilège entaille à son plus haut niveau. C'est alors qu'il enchaînait les coups afin de brisé les tombent ainsi que leurs contenu. Il fit du cimetière un véritable champ de ruine. En profanant les tombes ils venait de sacrifié le salut de toutes les âmes reposant en paix ici. Les amenant alors à errer à jamais sans trouver le repos. Dans la foulé il débarquait une nouvelle fois dans le temple s'asseyait sur la tombe de Mort. Il regardait alors le prêtre à qui il avait parlé. Puis dit simplement avant de se planter sa propre épée dans le coeur :

-Un grand pouvoir implique un grand sacrifice.

Le jeune mage fou se tua alors, le sang de son coeur coulait sur toute la tombe et les témoins de la scène furent tous choqué. Un énorme silence prit place, tous avec des yeux grand ouvert ne bougeait plus. Puis alors, l'air environnant se mit à refroidir. Tout devenait terne. L'ambiance devenait malsaine et la tombe de Mort avec Shidara dessus se brisa. Là on pouvait voir l'épée planté dans le coeur de Shidara se retiré d'elle même. Après quelques secondes, le jeune homme ouvrait les yeux. Il se redressait, et regardait le monde qui l'entourait.

-Astucieux. Tu as accumulé une quantité énorme d’énergie sacrificiel en privant du repos éternelle tout les mort de la ville. Puis tu es venu jusqu'à moi avec l'intention de... m'assimiler en te tuant ainsi qu'en relâchant toute cette énergie sacrificielle.
-Cela à marcher apparemment ?
-On peut dire ça. Je suis plus enfermé en toi qu'autre chose mais physiquement je suis bien en toi et donc je suis toi.
-C'est exactement ce que je souhaitais. Si tu es moi alors je suis toi. Ce qui signifie que j'obtiens tes pouvoirs, ton rôle, ta puissance et ta réputation.
-Non ça ne marche pas comme ça. Ma puissance, et ma réputation n'appartienne qu'à mon propre corps. Le reste, ce qui est spirituelle appartienne à mon âme. Tu as actuellement en effet mon rôle mais mon pouvoir tu ne l'as pas. Pas encore du moins. Te voila officiellement l'un des quatre.
-Qui qui es-tu ?
-Je suis Mort. Pour vous servir !
-Impossible non ?!
-En fait... Je suis Shidara, mais je suis Mort aussi. Je suis les deux donc ne t'en fais pas même si j'ai été libéré la maladie ne viendra pas vous quérir.
-Ce qui veux dire que nous n'allons pas mourir ? Alors pourquoi t'avoir enfermé ici et protégé par un sceaux magique ?
-Bonne question ...
*Tu sais, en m'assimilant tu prend mon rôle. Tu vas finir par devoir les tués. Et tué tout ceux qui croise ta route.
*Qui m'y oblige ?
*Personne, tu le fera de toi même. Tel est l'essence de notre rôle.
*Je ne ressens aucunement l'envie de trucidé tout le monde.
*Cela viendra. Peu à peu tu verras. Quel est ton but ?
*Je souhaite incarner la peur afin d'éviter que des crimes soit commis. Celui qui tue ceux commettant des actes criminel en fait de lui un criminel. En incarnant un symbole de peur, on les dissuadent d'effectuer des action répréhensible et le taux de criminalité diminue. Quant à ceux qui passe à l'acte il suffit de les punir à la hauteur de leur crime. Qu'en est-il de moi ? Hé bien ... Mieux vaut un criminel que des centaines, surtout si ce criminel tue des criminel et non pas d'innocente victime.
*Et ces morts que tu as profanés ? N'était-il pas innocent ?
*Un mal pour un bien. C'était nécessaire et j'essais de limité au mieux les dommages collatéraux.
*Je vois. Tu ne seras pas complet sans mes faux, et mon cheval. Un cavalier de l'Apocalypse se doit de se battre avec son arme et son cheval afin de tirer pleine puissance de son pouvoir.
*Chaque chose en son temps. Nous verrons plus tard pour cela. De plus si je ne suis pas complet, cela ralentira surement le changement sur mon état d'esprit et le fait que prochainement je souhaite tué tout le monde. Nous allons devoir faire savoir au monde que l'un des quatre est apparu.
*Le mieux serait que les quatre apparaissent.
*Puis-je tous les assimiler ?
*Peux-tu monter 4 chevaux et te battre avec 5 armes en même temps ?
*Non.
*Tu as ta réponse. Partons chercher des candidats.

Shidara sortait alors du temple sans dire un mot et partais pour une aventure qui semblait des plus annonciatrice de mauvaise nouvelle...

___________________________________________________________________
Mes Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un sens à ma vie

Revenir en haut Aller en bas
 

Un sens à ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-