Partagez | 
 

 [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1875
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 77
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Ven 2 Fév - 23:03

Les informations obtenues ont permis de situer un éventuel lieu dans le vieux comté du Roure, qui semble intéresser la brigade. Pour éviter de s'exposer inutilement, les mages ont rendez-vous en surplomb de la vallée, sur une petite colline donnant une vue dégagée sur la vallée. De ce point de vue, vous voyez les restes d'une maison en ruine, pas une petite bicoque, vu le nombre de pierre ce fut une grande maison. Il ne reste pas grand-chose debout mais vous voyez les pierres, un coin est toujours debout, la seul trace de civilisation dans cette vallée. Certainement la seule chose intéressante dans le coin. Quelques arbres, quelques massifs rocailleux et pour le reste, c'est une plaine avec des herbes hautes  un peu vallonnée.

Voilà pour l'ambiance initiale.
Vous avez le choix entre attendre tout le monde où faire votre têtu et commencer l'exploration. Mais attention, il pourrait vous arriver des bricoles, seul, au milieu de cette vallée. Dans ce cas là, vous recevrez un MP pour vous voir subir le courroux du GM.
C'est le post d'introduction. Les premiers évènement arriveront avec le post du GM.
Des questions, voir Jaja.

Pour rappel le groupe de Fiore :
Miyuki Asaru
Medusa A. Thorn
Sin Grimaldi
Marine Kuroyuki
Akane
Ophilia Valerian
Yuri Black

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Messages : 286
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 24
Localisation : Offordia

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2369
Magie: Aérokinésie: The Wind Emperor
avatar
0 BP
0 BP
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 3 Fév - 13:25

les gars grosse nouvelle La brigade a enfin était localisée”

Quand ces mots parvenir dans les locaux de Blue Pegasus leur sons eut l’effet d’une bombe. Comme si d’un coup une inévitable sentence venait de tomber. L’air ambiant dans la guilde aux rang clairsemés s'alourdit, une pression fit taire toute autre conversation et arrêter toute tache. Et cela valut même pour Sin qui buvait un whisky en réfléchissant sur une affaire personnelle. Le verre du pégase se brisa dans sa main droite, dû à la pression que celle ci exerça sur le gode contenant.Le messager fut vite encerclé par les mages.


Tu es sur de tes propos?

oui enfin on les a localisé en plusieurs endroits. À Fiore, Bosco et deux autres endroits en Seven.

-Donc on se sépare à nouveau.

-On n’a visiblement pas le choix. Pour ma part je resterai dans Fiore, on va voir qui à eu le culot de se cacher pile sous notre nez.”

Sur ce il partit se préparer mais il hésita un moment quand il vit qu’Ophilia voulais être aussi de l’aventure mais il se ravisa, son regard montré une vraie détermination et au moins si elle venait à Fiore ils pourraient veiller l’un sur l'autre.
Il ne perda pas de temps pour s'équiper et quand le jour de l'affrontement arriva, il partit seul avant tout le monde. Sa route n'étant éclairée que par la lune et les phares de son véhicule.
Il avait préalablement laissé un mot pour expliquer son geste. Il voulait simplement faire une brève analyse des lieux pour éviter de tomber dans un piège , après tout face à la brigade on est jamais trop prudent et agissant ainsi il évitait qu’Ophilia le suive dans une opération légèrement risqué tout de même.
Il se dirigeait ainsi seul dans la nuit en direction du Sud Sud Ouest, vers le comté de Roure, zone où l’on aurait repéré des forces ennemies et vu que c’était dans les montagnes juste au nord de Crocus, disons que cela pouvait faire envisager à Sin une éventuelle attaque dans le cœur même du pays. Si cela s’avérait exact alors c’était une nouvelle raison pour l'Alliance contre-brigade de ne pas échoué ce coup ci. En effet si la capitale tombe c’est tout le pays et ce qu’il représente qui risque de s'effondrer.

Sin gara sa moto loin du théâtre des prochaines opérations pour ne pas se faire remarquer et y laissa également tout accessoires trop voyant comme son foulard et son médaillon. C'est donc à pied qu’il grimpa à travers les arbustes et les genêts pour atteindre le sommet de la colline, une paire de jumelles à la main. Il était à priori le premier arrivé alors que le soleil commençait à paraître. Il se déplaça un peu pour rejoindre un abri fourni par un frêne massif qui avait été abattu par la foudre au vu de son tronc noirci. Il se positionna pour pouvoir observer sans être vu et ainsi analysé la situation en toute discrétion.
Le spectacle devant lui se dévoilait peu à peu. La première chose qu’il remarqua fut les restes d’une grande bâtisse que le pégase supposa être les restes d’un vieux manoir à l'abandon. De la structure il ne restait que des murs écroulés et un coin qui résisté aux assauts répétés du temps. Cela pouvait servir d'éventuel abri à l’ennemi. Les autres éventuels abris était fourni par des arbres et des rocs, rien de bien folichon mais cela pouvait suffire. Le reste du tableau était composé d’une plaine à l’abandon au vu des grandes herbes qui la recouvrait. Hélas pour Sin il n’arriva pas à déceler de présence humaine dans la vallée.
L’heure du rendez-vous approchant il retourna sur ses pas et attendit d'éventuels renforts en vérifiant le tranchant de ses armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 669
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 25
Localisation : En train de comploter

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3292
Magie: Forêt/ Surcharge
avatar
Modératrice | Maître de la guilde
Modératrice | Maître de la guilde
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 3 Fév - 13:42


« Il ne s’agit pas de défendre la guilde, il ne s’agit pas de défendre le pays, sur ce coup, il s’agit de défendre le monde. Mettons nos différents avec les autres de côtés. J’n’ai que deux ordres : Réussisez et Revenez-moi en un seul morceau. »

Même si Akane avait convié un grand nombre de sirènes, beaucoup allait rester à la guilde en cas de contre-attaque directe. Seule cinq d’entre elles partirait au front. Mary n’était déjà plus là, elle s’occupait de quelque chose de son côté. Marine était alors au côté de sa chef lors du discours. Les deux autres concernées étaient Belle et Marie. Cette dernière avait fait un travail considérable pour définir les lieux où toute la coalition devait se rendre, Akane était fière d’elle. La chauvine avait décidé d’agir sur Fiore en priorité, accompagné de sa rêveuse. Belle retournait chez elle et Marie allait au dernier endroit, à Seven aussi. Aucune des sirènes n’allait à Bosco, même si des louves s’étaient montrés à Selesnya, Akane avait du faire un choix et plus personnellement, elle ne se faisait pas de soucis pour ce pays, il était sous la protection d’une guilde s’étant joué de tout un pays.

Elle passa aux côtés de Belle et de Marie pour leur souhaitait la bonne chance. Elle était au courant du côté fonceur de la sirène métamorphe, mais ses ordres étaient clairs, tant qu’elle revenait en vie, elle pouvait faire ce qu’elle voulait. Inquiète, elle les accompagna jusqu’à la gare, priant pour leur succès. Enfin, elle prit un train avec sa petite chérie pour le comté paumé de Roure. Elle ne savait pas trop qui il y aurait avec elles. Elle se doutait un peu de la présence de ses deux nouveaux meilleurs amis Yuri et Medusa, en dehors de cela, elle ne voyait pas d’autres forces qui pourraient l’épauler, peut-être des mages de Lamia Scale ou de Blue Pegasus. Elle n’imaginait pas Silver Fang se ramener et la présence d’Ouroboros lui donnerait envie de mettre des claques. Elle passa le trajet à discuter de tout autre chose, histoire de ne pas penser à trop sérieux avant de vraiment y être.

Akane n’était pas habillée comme lors de toute ses sorties. Elle avait troqué sa cape d’impératrice et son uniforme blanc pour une simple mini-jupe noire, un chemise noire aussi à manches courtes, des collants tout aussi sombres remontant au-dessus de sa culotte (rouge pour le fan-service). Une sobriété qu’on ne voyait que rarement sur la sirène en chef, la seule chose blanche était son bras gauche, couverts de bandages. Certaines choses ne pouvaient changer. Les deux sirènes arrivèrent en avance au point de rendez-vous. Elles surplombaient une vallée avec ce qui fut surement une belle et grande maison à un époque. La prudence lui indiqua d’attendre ses alliés avant même d’évoquer la moindre hypothèse. C’était une mage de ligne arrière après tout.

« Tu vois quelque chose d’ici Marine ? ‘Tout cas j’y vois pas nos idiots d’alliés ~  »

Elle vit un garçon déjà sur place, elle fit signe à Marine de la suivre. Interpellant le mage de l’alliance, du moins elle espérait que c’en soit un.

« Akane, Mermaid Heel, et elle c’est Marine. Il n’y a personne on dirait. »

___________________________________________________________________
"I'd rather be hated for who I am,
than loved for who I am not
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 280
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 19
Localisation : La ou mes mains baladeuses me mènent

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2315
Magie: Spirit Maker
avatar
La rêveuse
La rêveuse
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 3 Fév - 15:09

La jeune rêveuse éprouvait un sentiment étrange, son esprit était partagé. D’un coté elle était heureuse de partir seule avec Akane, mais de l’autre, elle trouvait dommage que cela soit dans le cadre d’un nouvel affrontement face à cette brigade de malheur. Marine avait choisi de rester se battre en Fiore, non pas que le sort des autres royaumes lui était indifférent…encore que. Mais simplement, elle se sentirait plus à l’aise d’être dans un cadre qui lui était familier et avec des personnes qu’elle connaissait déjà. Au final, assez peu de sirènes partaient se battre, la plupart restant à la guilde pour prévenir une éventuelle attaque surprise de la brigade. Il est vrai qu’au vu des derniers affrontements, rester prudent était une option qui ne pouvait être négligée. Mais tout de même, se dire qu’elle faisait partie des quelques sirènes qui partaient au front inquiétait un peu la jeune oniromancienne. Elle n’était pas particulièrement soucieuse de ce que les autres pouvaient penser d’elle, elle n’en n’avait même carrément rien à faire. Mais se dire qu’elle allait se battre, qui plus est au coté de sa mère lui faisait peur. Elle n’avait pas du tout envie d’être un fardeau, et encore moins de laisser sa faiblesse transparaitre.

Après avoir fait un bout de chemin avec Marie et Belle, ce fut au tour de Marine et Akane de prendre la direction du comté de Roure. Le nom n’évoquait que peu de choses à la jeune femme, surement un coin paumé au milieu de nul part. Durant le voyage, Marine discuta de tout et de rien avec sa mère, histoire de ne pas trop se focaliser sur les évènements à venir. Mais en réalité, elle était déjà en train de faire la mise au point dans son esprit. Elle ne savait pas quel genre d’adversaires leur ferait face une fois sur le front. Heureusement, la polyvalence que lui conférait ses différents rêves lui donnait une capacité d’adaptation non négligeable face à l’ennemi. Elle allait enfin pouvoir voir les compétences offensives de Shinomi et Elisabeth sur le terrain. Pour la première, Marine savait que Shinomi n’aurait pas le moindre remord à verser le sang…elle en savait quelque chose. Surtout qu’elle se demandait quel genre de magie pouvait bien utiliser son alter-égo onirique, elle n’en a jamais eu de réelle aperçue après tout. Pour Elisabeth, Marine savait que son pouvoir curatif serait un grand soutien pour les alliés. Selon les dires de cette dernière, ses capacités offensives n’étaient pas non plus négligeables. Marine avait presque hâte d’y être, juste pour vérifier les dires du rêve à la chevelure d’or. Quant à tous les autres, elle ferait appelée à eux en fonction de la situation. Même si elle préférerait, dans l’idéal, épargner le combat à certains de ces rêves, Flora et Kairi notamment.

Marine trouvait drôle qu’Akane soit toute de noir vêtue, d’ordinaire c’était plutôt la jeune oniromancienne qui s’habillait de manière sombre. Et cette fois ne faisait pas exception, elle portait son ensemble de cuir noir habituel. Une fois sur les lieux, une grande vallée était visible en contrebas. Marine n’aimait pas ça, les lieux dégagés étaient tout sauf pratique pour la dissimulation et les attaques en traitre. La remarque de sa mère sur les « idiots d’alliés » fit toutefois sourire la rêveuse, notamment car c’était un peu sa façon de penser à elle aussi. Lorsque les deux sirènes tombèrent sur un autre mage de l’alliance qui semblait être le seul autre présent pour l’instant, Marine se contenta d’un signe de tête et d’un visage neutre lors des présentations. « Sourit, ça passera mieux. » commenta Ayumi, soudainement apparut au coté de Marine. Adressant à la petite brune un regard noir, elle fut toutefois interpelée par le petit pendentif à forme humanoïde qu’Ayumi portait autour du cou. « C’est quoi ce pendentif, tu t’es mise au vaudou ? » Demanda Marine avec sarcasme. La petite sadique se contenta d’un sourire énigmatique en guise de réponse. « Cette vallée est encore vierge de sang, et pourtant elle pue déjà la mort. » Commenta Ayumi dans un rare élan de philosophie.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 29

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2887
Magie: God of war (Vecteur/Feu)
avatar
Commandant Opérationnel des Paladins | Mage de guerre
Commandant Opérationnel des Paladins | Mage de guerre
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Lun 5 Fév - 2:13

Lorsqu'elle rejoignit les autres, cela faisait déjà un moment que Medusa était arrivé sur les lieux. Pour le coup elle était en avance, d'ordinaire ponctuelle cette exception était tout simplement du fait des circonstances. Basiquement, ils ne savaient que ce qu'ils venaient faire là. Certes ce lieu certainement habité autrefois semblait lié à la Brigade, mais non seulement l'information émanait d'une guilde se disant elle-même ennemi du conseil, ce qui force la prudence, et surtout rien ne disait qu'il était encore utilisé. Peut-être, peut-être pas, en tout cas ses supérieurs prenaient les choses au sérieux. La blonde se demandait d'ailleurs si y envoyer tout de suite des forces était très pertinent, un éclaireur capable de fuir si besoin aurait fait l'affaire. Elle pouvait bien l’observer, elle, la zone tout autour. Située à plusieurs dizaines de mètres au dessus du sol elle se laissait tantôt dériver par les vents, tantôt se déviait pour tourner autour de l'unique ruine visible. A priori il n'y avait pas d'autres constructions à au moins deux kilomètres, et même au delà rien de notable, un vrai trou perdu.

Finissant par revenir vers le point de rendez-vous après avoir tourné autour elle distingua trois personnes, ou plutôt des silhouettes elle était trop loin pour les identifier. Le temps qu'elle s'approche ils étaient même quatre... Deux gosses, un hommes et une femme, de loin on aurait dit un couple, de prêt elle reconnaissait l'une des gosses, Akane, la master de Mermaid Heel... Elle en soupirait déjà, explicitement, sans gène, encore à une certaine distance qui le lui autorise plus facilement. La blonde arriva jusqu'à eux en volant assez lentement, légèrement penché en avant par facilité, non seulement pour la résistance de l'air mais surtout car le principal vecteur lui permettant de faire ça était sur son dos et appliquait une force à peu prêt égal à la gravité selon si elle voulait monter ou descendre. En se penchant en avant c'était donc un peu plus facile, mais à peine puisqu'en réalité elle se sert surtout de quatre autres pour se diriger, deux au niveau du bassin, de chaque côté, et la même chose une dizaine de centimètre sous les bras, au niveau des côtes. Le résultat était quasiment le même que quelqu'un pouvait se porter par télékinésie. D'autant que tout ceci se passait sous ses vêtements, les mêmes que lors de sa visite dans la guilde de la petite bleu, une tenue de combat noir, laissant un peu d'espace pour bouger facilement, les bras et pieds nues. Ce dernier point trouvait d'ailleurs une explication partielle assez vite puisqu’en venant les rejoindre elle se stabilisa et fit mine d’atterrir mais resta debout à une vingtaine de centimètre du sol, une jambe légèrement replié comme si elle s’attendait à devoir repartir très vite.

« Vous devez être ceux qui ont répondu à l'appel. Salutation, je suis le commandant Thorn des Paladins. » Elle était froide, neutre, certains diraient frigide, regardant vaguement autour d'elle sans marquer grand intérêt, simplement pour ponctuer ce qu'elle allait dire. « La plupart des Paladins sont à Seven ou sur une autre piste, il faudra donc se contenter de moi. »

Elle disait juste, parmi les Paladins du Premier Ordre deux étaient sur une enquête dont elle n'avait pas encore eu de retour, le dernier était à Seven. D'autres avaient également rejoint le pays voisin, sinon la dernière partie était resté avec Manfred à la forteresse, ne jamais laisser sa base sans défense étant une évidence.
Toujours un peu au dessus du sol comme si de rien était elle fixa Akane, un sourire en coin. Medusa n'était pas particulièrement grande mais d'ordinaire la dépassait déjà d'au moins trente centimètre, là c'était au moins cinquante.

« Heureusement nous avons la mage la plus puissante de Fiore, je serais déjà satisfaite si je peux avoir quelques miettes, je saurais m'en contenter. »

Un petit pique ne fait pas de mal, c'est bon pour se stimuler et se mettre dans l'ambiance. Et puis c'est une manière comme une autre de signifier que les mots ne suffiront plus, que le moment de s'octroyer des titres est passé et qu'il va maintenant falloir le mériter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 981
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 24
Localisation : Somewhere

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2901
Magie: Frequential Magic & Historia & Light Ring
avatar
Rythmed Melody
Rythmed Melody
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Mar 6 Fév - 12:48

Event Brigade Fiore
La descente en enfer

Le comté de Roure, un terrain de jeu qu’avait déjà un peu exploré la mage noire à l’époque. Tout ce qui subsistait dans cet endroit étaient de maigres ruines disséminées ici ou là. Mais au final, un certain endroit avait peut-être à voir avec la brigade. Elle était un peu tombée sur l’information au hasard, avait un peu creusé la piste, et avait donc décidé à contre-coeur d’envoyer un message à la coalition. Ils en feraient bien ce qu’ils voulaient, après tout. Miyuki quand à elle s’était éloignée d’Ouroboros pour suivre la piste en question de son côté.

Que la coalition envoie des mages ou non, cela lui importait peu, c’était une piste qu’elle allait de tout de façon explorer. Mais la prudence était encore plus de mise que d’habitude. Elle avait pu observer les capacités de la brigade, à bonne distance, sans participer au combat, et pour avoir tenu en échecs autant de mages doués, ils n’étaient pas à prendre à la légère. C’est pourquoi la jeune mage avait monté un petit camp proche d’une colline avoisinante et avait passé une journée à observer l’activité de l’endroit. Si quelqu’un se terrait dans le bâtiment abandonné dans la vallé, il allait sûrement sortir un moment ou un autre.

La première journée fut néanmoins un échec, aucune activité notable à l’extérieur, à part parfois un peu de gibier. Même en plein jour, en infrarouge, trouver des êtres vivants était un jeu d’enfant à l’aide des infrarouges, puisque leur chaleur les faisait luir. L’endroit semblait vraiment abandonné, il ne manquait plus que le fait qu’il s’agisse d’une fausse piste. Bon, peut-être y aurait-il tout de même quelques indices. Le lendemain, la mage se prépare donc à sa descente dans la vallée et à son exploration. Elle avait tout son matériel sur elle, de son sabre jusqu’à divers outils et un peu de matériel médical qu’elle prenait toujours avec elle. Mais elle détecta un peu d’activité non loin.

S’approchant discrètement, elle constata une petite troupe en train de se rassembler. A les écouter, la raison de leur venue était assez claire. Ils n’auraient pas pu attendre un peu plus longtemps? Elle n’avait pas spécialement envie de les côtoyer. Mais d’un autre côté en cas de pépin leur aide sera indispensable. Elle se résigna donc à rejoindre cette équipe improvisée après une petite réflexion. En sortant des fourrés, la mage noire salua brièvement la compagnie. « ‘jour. Je m’appelle Miyuki. » se présenta-t-elle simplement sans vraiment arriver à cacher qu’elle était plus présente par obligation que par pure volonté. Après tout, ils étaient alliés, elle était sensée travailler avec eux.

Elle ne dit pas plus à propos d’elle-même, ils n’avaient pas besoin de savoir d’où elle venait, quand à ce qu’elle faisait là, c’était assez simple. Elle pouvait bien leur dire cela. « Aucune activité notable ou digne d’intérêt dans la vallée pendant la dernière journée et une bonne partie de la nuit. Il n’a pas l’air d’y avoir grand monde pour l’instant, voire personne. » expliqua-t-elle d’un ton légèrement monotone, sans n’oser regarder aucune des personnes présentes dans les yeux. Il fallait dire qu’il y avait quelques personnes intimidantes, pour elle qui avait entendue les présentations du coin de l’oreille.

« De tout de façon il n’y a qu’un seul moyen de se rendre compte de ce qu’il y a dans cette vallée, c’est de s’y rendre. Maintenant qu’on est pleins, je suppose qu’on peut y aller. » ajouta-t-elle ensuite avec un peu plus d’enthousiasme. Elle n’aimait pas trop être accompagnée pendant ses chasses au trésor - même si celle là était un peu différente. Mais cela restait stimulant pour la brune, et elle se demandait bien quels secrets la ruine renfermait en contrebas. N’attendant même pas l’approbation générale, elle commença la descente en direction de l’objectif la première, quitte à être seule. Elle s’en fichait après tout, elle avait l’habitude. Tout en se déplaçant, elle faisait attention à ne pas faire de bruit et à rester discrète au possible, un domaine dans lequel elle était clairement douée. En espérant qu’elle n’aura pas une fanfare derrière elle...

Spoiler:
 



___________________________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/animelist/Nyiyuki
Messages : 74
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 23
Localisation : Dans le centre équestre Blue Pégasus !

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2399
Magie: Eden Maker •
avatar
Golden Lily
Golden Lily
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Mar 6 Fév - 12:56





Comme un autre monde


Avoir un nœud à l'estomac, le cœur qui bat la chamade, les cheveux qui se hérissent, la gorge nouée, ne plus pouvoir tenir sur ses jambes … Ophilia fût victime d'une peur bleue lorsqu'elle apprit que la Brigade Déchue allait de nouveau entrer en scène. Cependant, cet événement était loin d'être une surprise pour la grande majorité de Fiore. En effet, ce groupe de terroriste chaotique et apparemment loyal uniquement envers lui même avait été bien trop silencieux lors de l'année passée. C'est comme s'ils n’apparaissaient que pour infliger un climat de terreur et balayer tous les espoirs des mages les affrontant avant de repartir dans un lieu secret peut-être situé dans un autre monde …

La pégasette avait depuis longtemps cette idée en tête d'ailleurs. Selon elle, des hommes et des femmes si puissants, si intangibles et énigmatiques ne pouvaient pas venir de notre monde. Le monde est vaste, cela est certain, mais pas assez pour ce genre de choses. Seulement, la magie étant ce qu'elle est, la belle aux yeux d'émeraudes ne pouvait en rien prouver sa théorie.


* J'aurais voulu m'y préparer encore d'avantage, mais je ne sais pas si un jour qui que ce soit eût été suffisamment préparé. Il ne me reste plus qu'à espérer pouvoir faire une différence une fois là-bas.

Peur ou pas, la belle ne pouvait pas reculer. Elle l'avait assuré à tous les membres de sa guilde : lors de la prochaine attaque, Golden Lily sera membre de l'escouade. Il était temps de s'y préparer. Tandis qu'elle courait avec hâte dans les couloirs de la guilde Blue Pegasus afin d'y rassembler le stricte minimum avant le départ, Ophilia croisa bien évidemment Sin. Son professeur avait une mine qui déplut à la magicienne. On ressentait de l’hésitation mêlée à de l'appréhension. Il pensait probablement que son alliée n'était pas assez expérimentée pour participer à un tel combat, mais chaque allié comptait. En outre, la princesse était bien décidée à lui répéter tout ce que lui avait dit durant l'entraînement si jamais son collègue refusait de la laisser venir.

Il finit cependant par se raviser en contemplant la détermination dont faisait preuve dame Valerian. Après tout, c'était sieur Grimaldi lui-même qui était parvenu à rendre à la blonde sa force de caractère. Elle se devait d'y aller, il était trop tard pour le doute ou l'hésitation. Il ne restait plus qu'à patienter jusqu'au jour J sans céder à la panique. Notre bleue en profita pour discuter en détail avec Hibiki concernant les données récoltées lors de la dernière apparition de cet ennemi pour avoir ne serait-ce qu'un semblant d'idée des capacités adverses.

Lorsqu'il fût enfin l'heure de partir, la belle se leva encore plus tôt que d'habitude pour trouver un mot laissé par son allié. Sin s'était rendu au lieu de l'événement en tant qu'éclaireur, certainement pour éviter à Ophilia d'être plus en danger qu'elle ne l'était déjà. Même si la blonde eut beaucoup de mal à croire qu'il avait osé partir comme un voleur, elle ne pu que comprendre son choix et l'accepter. Cependant, elle se jura de lui dire face à face le fond de sa pensée quand tout cela sera terminé.


* Et si cela se termine bien pour nous tous. Je l'espère fortement.

Se mettant en route dans l'espoir de retrouver tout le monde saint et sauf, la princesse ne se ménagea qu'un minimum stricte. Direction le comté de Roure où tout allait apparemment se jouer. Même si d'autres sites allaient également être ciblés ou étaient les positions saisies par l'ennemi. Ophilia préférait aller quelque part où Sin se trouvait afin de pouvoir le seconder du mieux possible. Une fois la destination atteinte, il ne lui suffît que de quelques pas pour voir que quatre autres personnes étaient déjà présentes. Bien que seule deux têtes lui était familières, la belle se rendit au sein de cette réunit critique. Un silence émanait de la zone, comme si une violente tempête allait frapper. Regardant rapidement les lieux, la pégasette ne voyait pas d'élément particulier à noter. Sa magie pouvait être utile dans beaucoup de circonstances après tout. Elle entendit la présentation de la magicienne blonde uniquement et se souvint de qui il s'agissait. Cela n'était pas difficile outre mesure puisque ladite personne précisa ces informations d'elle-même.

En revanche, les trois autres têtes restaient mystérieuses pour Golden Lily. La petite brune s'exprima d'avantage que la protectrice du Conseil Magie après s'être sommairement présentée. Elle fit part de ses observations datant apparemment de plus de vingt-quatre heures ce qui étonnât la blonde.


* Comment a-t-elle réussi à rester autant de temps aussi près d'un endroit où se trouve l'ennemi ? Ils l'auraient repérée depuis longtemps, à moins qu'ils ne l'ai laissée tranquille par connaissance de cause. Ils n'en ont réellement rien à faire de nous ...

Ne se laissant pas décontenancer par ce sinistre constat, Ophilia se présentat poliment avant de se rapprocher de Sin avec un visage dur exprimant tout ce qu'il avait de savoir sur sa disparition.

« Bonjour à vous, Ophilia Valerien de Blue Pegasus. Sommes-nous tous présents ? »

* Savoir qu'une sommité des Paladins se trouve parmi nous est réconfortant, mais cela sera-t-il suffisant ? Je ne dois pas montrer aux autres que je crains les risques encourus en ce jour ...



___________________________________________________________________

Si ça t'intéresse, voilà mon histoire et ma magie ! Il vaudrait mieux que ça t'intéresse d'ailleurs, sinon ...

J'te boude si tu clique !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 02/01/2018
Age : 21

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2831
Magie: Dark Ecriture & Enchantment
avatar
Maître de la Guilde | Dark Lord
Maître de la Guilde | Dark Lord
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Dim 11 Fév - 18:47



Acte III : La brigade, les Hotrurs... Et Storbiily !?
Groupe Fiore


Conneries. J’allais, à pieds joints, dans les conneries. C’était la seule réflexion que je m’étais faite, ce matin quand j’songeais, au réveil, qu’aujourd’hui était l’grand jour. L’jour où j’devais m’bouger l’cul pour enfin débarrasser l’monde de la Brigade. À vrai dire, je n’avais jamais eu l’malheur de les avoir en face, comme certains. Ce n’était qu’un putain d’nom, un patronyme qu’on disait devant les gamins pour les faire chialer, certains parents ingrats. Enfin, c’était comme dire Yuri Black devant des mormons d’Euphorbia, la différence était minime, même-ci j’me persuadais avoir la côte auprès des habitants. La relation était bizarre. Ils savaient que les Tigres étaient là, qu’ils feraient tout pour protéger l’endroit mais, flippaient rien qu’en m’voyant tirer la tronche. Enfin, j’suppose que ce n’était pas l’plus alarmant, à l’heure actuelle. Avec toutes les emmerdes qui allaient m’arriver aujourd’hui à coup sûr, effrayer les quelques rares gosses que j’croisais était un problème moindre.


Bien moindre. Je l’avais su quelques jours avant déjà. La Brigade avait été repérée. Un Message du Conseil tombé chez les Tigres, nous obligeant nous, à faire le sale boulot. Ils ne clamaient pas haut et fort être l’institution ? Le cerveau et l’cœur du Royaume ou une connerie du genre ? Alors pourquoi faisait-il appel à nous, les p’tites Guildes. Ceux qui ne comptaient pas ? C’était dans c’genre de situation que les masques tombaient et que les bouches se déliaient. Ils étaient marrants et je n’allais pas rater une seule occasion de le faire savoir. Enfin, quoi qu’il en soit, j’avais été convié, ils avaient besoin de « bras » pour l’opération, de tous les Mages disponibles dans l’Continent. Une pseudo-alliance qui me débectait totalement. Une alliance qui comprenait aussi les vermines. Les criminels pouvaient aider, le Conseil avait proclamé une sorte de « cessez-le-feu » entre légaux et illégaux, dans l’soi-disant objectif d’éradiquer un mal qui planerait sur la vie humaine entière ou une couille du genre.


Cette décision était, en premier lieu, c’qui m’avait froissé l’plus. Ce qui m’avait foutu l’blues, m’faisait même douter d’ma participation. Je m’étais tout d’même plié, tout en gardant dans un coin d’mon crâne qu’un Tigre n’était jamais complètement docile. Et cela n’avait jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Qui sait ce qui pouvait s’passer, si une vermine évoluait dans mon p’tit groupe, à la seconde même où le problème était définitivement réglé ? L’alliance n’était plus en vigueur à cet instant-là, du moins, pour ma personne. Ma récente rencontre avec deux certaines femmes m’avait prouvé que la Coalition ne se résumait pas uniquement à cette guéguerre avec la Brigade. Certaines avaient d’sombres ambitions, quelque chose qui devait s’régler rapidement, que l’Conseil devait régler, les voir s’mouiller pour une fois serait distrayant. Avec toutes ses réflexions, la tête qui m’faisait déjà peur, je m’étais levé bien trop tôt.


J’devais m’pointer, j’étais l’seul ici à l’faire, après tout. Pourquoi ? Et bien parce qu’en m’rendant dans le hall principal c’matin, je m’étais rendu compte qu’il n’y avait plus une mouche dans c’bâtiment qui puait la sueur et la cendre. Les Tigres s’étaient tous tirés, m’faisant soupirer longuement. En vérité, ils étaient tous en missions un peu partout pour certains, tandis que d’autres vaquaient à leurs p’tites occupations. Tout cela ne m’avait pas étonné plus que ça, connaissant les énergumènes avec qui j’vivais depuis des lustres, déjà. Ils n’allaient pas s’bouger l’cul pour un problème aussi gros. Au retour, s’il y en avait un, j’allais m’charger de les chopper un par un pour déverser ma colère, c’était complètement acté. Je m’étais contenté d’empoigner mon katana noir, une petite gourde d’flotte avant d’claquer la grande porte en bois en sortant, m’pointant devant l’orbe d’feu qu’était l’brûlant soleil qui planait sur Euphorbia.


Je n’avais pas marché longtemps, ma Magie m’permettant la téléportation sur certaines distances. Je ne l’avais pas fait d’façon intempestive, évidemment. Je n’étais pas l’genre à crever la réserve, à m’épuiser à utiliser ma Magie. J’avais ainsi vagabondé pendant un p’tit moment, avant d’arriver devant une immensité qui m’fit tilter rapidement. Une immensité qu’il fallait explorer.















« Fioooouuuuu… C’est bizarre… »













Bizarre, car mon impression me le disait. L’endroit était trop vaste, trop vide, trop parfait pour c’genre d’affrontement. Les « Méchants » qui s’cachaient dans les Montagnes, loin de tous, ça n’existait que dans les films. Pourquoi n’pas choisir un endroit habité ? S’cacher suffisamment pour n’pas attirer les soupçons d’la plèbe était simple. Ainsi, il était facile de nous mettre dans l’embarras, diminuer notre champ de destruction. Ici, nous avions tout l’espace possible et imaginable pour foutre le bordel. Un détail que j’gardais également en tête, pour n’pas être surpris. J’avais tout d’même pris une décision, celle de prendre les devants sans plus attendre, c’mauvais pressentiment m’faisait douter, quelque peu m’presser. Empoignant mon sabre, je l’avais alors chargé de Magie, une énergie sombre s’emparant d’la lame, avant de la diriger devant ma personne, une idée précise en tête.



J’avais écrit, tout simplement, rapidement, dans l’air, rengainant l’truc dans son fourreau. J’avais écrit une rune, celle-ci s’activant dans la seconde qui suivait, s’transformant en une masse visqueuse, prenant forme p’tit à p’tit, s’constituant une sale gueule, un katana noir et cette tunique singulière, déchirée, qui portait l’emblème des Tigres. J’avais tout simplement utilisé Doppelganger, l’un d’mes sorts pour engendrer cette abomination qui m’était identique, en tout point, hormis, sûrement l’fait qu’il était constitué d’magie, disparaissait en poussière à la minute même où il prenait un coup mortel ou quand j’étais à sec niveau réserve. Doppelganger était une tour spéciale, j’pouvais en créer une vingtaine mais, la force serait moindre. Faire apparaître un seul d’ces énergumènes m’assurait l’fait qu’il n’allait pas crever facilement, étant donné qu’il possédait une force similaire à la mienne et qu’il pouvait à son tour utiliser quelques-uns d’mes sorts.


Quelque chose d’bien précis en tête. J’avais dans l’idée d’envoyer l’exciter au lieu d’rendez-vous qu’ils avaient fixé, tandis que j’allais droit dans les embrouilles. Au pire des cas, nous étions liés, malgré le fait que l’énergumène que j’avais créé n’était pas un pantin, il possédait ma personnalité, mes souvenirs, enfin tout l’lot quoi. Si j’avais des emmerdes, j’allais m’débrouiller seul, je l’avais toujours fait. Et si l’problème persistait, j’suppose que l’double parviendrait à les informer d’ma position et d’la situation. Tout cela était vraiment trop bizarre pour que j’puisse m’empêcher d’sauter dans la gueule du loup. Je n’allais pas reculer, voyant alors l’clone s’en aller rapidement, prenant le chemin inverse, m’enfonçant un peu plus dans cette plaine. Nous étions liés ou une connerie du genre. Et j’pouvais ressentir ce qu’il ressentait, voir ce qu’il voyait. Quand il avait la dalle, j’avais la dalle. Enfin, ce n’était pas le plus important.


Je pus voir la chose grimpée cette montagne, p’tit à p’tit, tombant alors sur plusieurs silhouettes, une demi-dizaine. Je pus également voir qu’en s’approchant, la chose qui partageait ma cervelle reconnue deux d’entre elles, soupirant tous les deux au même moment, complètement saoulés. Cette p’tite réunion n’serait pas tant une partie plaisir finalement. Sabre en main, il s’était présenté, la gueule toujours aussi menaçante…

























« Salut les Nazes. »











La clope à la bouche, la fumée sortant des orifices respiratoires, l’double s’était pointé comme une fleur, l’regard pointé sur celles qu’il avait reconnu. Que serait cette guéguerre sans la mioche-Master et l’autre blondasse sans godasse. Elle n’avait d’ailleurs toujours pas appris à en mettre, visiblement. Mes « deux meilleurs amis », notre p’tite entrevue datant d’il y a quelques semaines déjà. Le sourire s’emparant d’lui, mon clone s’avança alors, s’pointant devant les deux femmes, avant de planter l’sabre au sol, lançant son bras, comme pour quémander une poignée d’main. Une poignée scellant l’alliance. Enfin…











« Aah ! Maître Akane… Ravi d’te revoir même-ci les circonstances sont chiantes. En tout cas, compter sur la Mage la plus Balèze de notre Siècle, c’est parfait. Haha ! Pas vrai, Commandante ? »
















« D’ailleurs Commandante… C’est vraiment une bonne idée d’avoir convié la Master ici ! Le Conseil a demandé de l’aide pour régler son problème à combien de personnes aussi fortes qu’Akane, dis-moi ?  »











Les p’tits piques étaient légitimes, elles m’avaient bien bourré l’crâne l’autre fois. J’étais fier d’mon énergumène. Malgré tout, j’étais assez satisfait d’la présente de ces deux-là. Akane et l’autre blonde, dont l’nom m’échappait, étaient fortes, peut-être plus fortes que moi en l’état. Je l’avais remarqué lors de notre première rencontre. Avoir celles-ci de notre côté nous assurait une bonne chance de gagner c’bordel. Je ne connaissais pas les autres présents là-bas. Plusieurs fillettes d’mon point d’vue ainsi qu’un type avec une queue d’cheval, l’air un peu « no-noble » sur les bords. Une belle bande d’marrants. Enfin, sur l’coup, j’allais laisser l’double gérer, il l’avait bien fait tout à l’heure. J’avais arpenté cette grande descente, m’enfonçant un peu plus loin vers le mystère que nous étions censé défaire. J’allais sans doute être le premier à connaître la vérité sur ce qui se tramait là-bas.


La lame en main, les mirettes plissées et l’air beaucoup plus sérieux que celui d’mon clone sur la colline, la clope au doigt, je n’avais pas envie de me faire repérer. J’avais pris une attitude silencieuse, essayant de me dissimuler derrière les quelques arbres et rochers peuplant la montagne. L’endroit était calme, pas une mouche, que dalle. Nous nous étions trompés sur l’endroit ? La vérité n’était peut-être pas celle-là. Il y avait sûrement autre chose, souriant à l’idée d’savoir ce qui se tramait. M’enfonçant un peu plus dans la grande vallée, je m’étais arrêté instantanément, le corps se crispant, me retournant rapidement, avec la gueule des mauvais jours. La gueule qui avait repéré un danger.
























« Mmmh ? »











J’avais perçu un bruit. Léger mais, un bruit tout d’même qui n’venait pas d’ma vulgaire personne. Les emmerdes commençaient enfin à montrer le bout du nez ? Qui sait ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1875
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 77
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Mer 14 Fév - 18:52

En vous rapprochant du manoir en ruine, vous allez constater qu'il est bien plus vaste que prévu, les herbes hautes ont bien recouvert l'endroit. vous rencontrer des restes de murs, ou de dalles pierres qui n'ont pas été recouvert par la végétation. Vous verrez aussi des restes de meubles en bois très détérioré.

Une fois arrivé vers le seul pan de mur visible au dessus de la végétation, vous entendrez des pas, quelqu'un qui court autour de vous sans jamais parvenir à le voir ou déterminer sa position. Cela dure quelques secondes puis silence.  Un autre bruit vous interpelle quelques instants plus tard, le bruit d'un mécanisme qui s'active puis un entrechoc entre deux roches. Puis plus rien. En cherchant un peu, vous allez tomber sur une zone ou l végétation est inexistante, une zone avec des dalles de pierres, sans poussières, sans dégâts, elles ont le même design que les autres mais elles sont impeccables.  

Le bruit que vous avez entendu se révèlera être celui de la fermeture d'une trappe menant vers le sous-sol. Il vous faut trouver le moyen de l'ouvrir. Pour cela, il suffira de marcher dessus et d'y rester quelques secondes pour que le mécanisme d'ouverture s'active.

Cette trappe donne sur un escalier et ce dernier donne sous les sols du manoir. Le sous-sol a été redécoré, remis à neuf récemment, cela se voit, il y a de la lumière, un fond sonore dont vous n'arrivez à identifier la provenance pour le moment. Plusieurs portes s'offrent à vous. Vous allez tomber sur une véritable maison. Une cuisine, une salle avec une piscine, des chambres, une salle à manger... Bref quelqu'un vit ici ou alors, la brigade s'est construit une résidence de vacances.

Le fond sonore proviendra du fond du couloir où une double porte fermée mais non verrouillée vous attend. Vous le serez après avoir visité les autres pièces.

Yuri -> Ton éloignement du reste du groupe a fait de toi une cible. Autour de toi, tu entends sans voir qu'un personne te tourne autour. Pris de vitesse, il arrivera à te frapper à deux reprises sans que tu puisses voir autre chose qu'un type vêtu de couleur sombre et sans pouvoir le toucher si tu portes des attaques. Puis il disparait. La douleur physique ne sera pas immense mais elle sera là. Tu ressens aussi autre chose, comme si ta magie aussi avait été frappé et éjecté de ta réserve de magie.

Hrp : Ne pas oublier les résumés en fin de message. Merci. Si des questions, le bureau de Jaja est à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Messages : 981
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 24
Localisation : Somewhere

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2901
Magie: Frequential Magic & Historia & Light Ring
avatar
Rythmed Melody
Rythmed Melody
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Jeu 15 Fév - 13:05

Event Brigade Fiore
Exploration & Tensions

Miyuki avait hâte, hâte de savoir ce qui l’attendait en bas, au niveau de la vallée. La piste serait-elle stérile? Elle le saura bien assez vite, mais elle ne devait pas trop se hâter non plus. Être tête brûlée n’était pas son genre, et si elle tombait sur la brigade, elle sera plus qu’heureuse d’avoir un soutien de choc pour la couvrir. Non pas qu’elle voulait prendre la tête de l’expédition, au contraire, elle n’avait rien d’une leader, mais la petite brune était certainement celle qui avait le plus d’expérience en exploration de ruines antiques ici.

Heureusement, son mouvement avait été suivi par au moins quelques personnes, alors que la petite troupe se dirigeait vers le manoir en ruines. La jeune mage, une fois sur place, prit le temps d’examiner les différents restes de l’endroit. Rien de bien intéressant, personne ne semblait être venu ici depuis bien longtemps. Jusqu’à ce que... Des bruits de pas. Miyuki regarda autour d’elle, à droite, à gauche, en haut. D’où venaient-ils? Elle se retourna brièvement vers un autre membre de la coalition avant de murmurer. « Il y a quelqu’un d’autre. Il court. On est sûrement repérés... » déclara-t-elle alors. Peu de temps après, un bruit de roches, puis plus rien.

Seule, peut-être aurait-elle eu une chance d’être discrète. Là, avec une telle troupe en approche, ils avaient dû être repérés très vite. Leur venue n’était pas une surprise, et un affrontement direct était bien la dernière chose que souhaitait Miyuki. Bon, elle pouvait toujours mettre à profit ses compétences médicales pendant et après le combat... S’il ne se finissait pas trop mal. La fuite restait toujours une option.

Après un petit plus de recherche, la jeune mage noire tomba sur un pan de dalles intactes, entretenues, qui dénotaient tout particulièrement avec les environs. C’était louche. Un piège? Comme à son habitude dans ce genre de situation, Miyuki alterna entre sa vision infrarouge pour détecter d’éventuelles sources de chaleur et sa vision ultraviolette pour pouvoir identifier une concentration anormale d’énergie magique. Rien de tout cela ici. Alors qu’elle posait le pied sur la dalle, aux aguets, rien ne sembla se passer dans un premier temps. Puis, après quelques secondes, un passage s’ouvrit dans un bruit de roches... Un bruit qu’elle avait déjà entendu. Juste avant. Quelqu’un était donc passé par ce passage, et y était rentré avant de le refermer.

L’endroit était occupé. La mage noire fit signe à un de ses alliés en vue. « J’ai trouvé quelque chose. Par là, en bas. » expliqua-t-elle brièvement, toujours aussi peu loquace, avant de s’engager dans les profondeurs une fois s’être assurée d’être bien suivie. Ce qu’elle y trouva fut une surprise totale. Tout avait été rénové, remis à neuf il y a peu. L’endroit était flamboyant bien que sous terre, comme ces nombreux manoirs luxueux qu’elle avait l’habitude de piller. La jeune mage fronça les sourcils. Quelque chose ne tournait pas rond ici. Il y avait... comme un bruit. Tout en restant toujours en vue d’au moins un allié, la mage noire commença donc l’exploration de cet étrange sous-sol. Mais à sa grande déception, que des scènes de vie et de loisir d’un ennui incommensurable. Prudente, comme à son habitude, sa vision magique essayait de détecter divers pièges qui auraient pu être installés pour se prémunir de visiteurs indésirables, mais ça ne semblait pas être le cas. Pas de runes, pas de mécanismes, c’était comme si quelqu’un s’était fait construire un manoir luxueux sous terre au milieu de rien...

Honnêtement, ça aurait été moins cher de le reconstruire en surface...


Résumé:
 

___________________________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/animelist/Nyiyuki
Messages : 286
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 24
Localisation : Offordia

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2369
Magie: Aérokinésie: The Wind Emperor
avatar
0 BP
0 BP
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Jeu 15 Fév - 15:35

Sin avait assisté aux diverses arrivées,assis sur son rocher. Avec Blue Pegasus il avait rencontré pas mal d’ego mais dans l’équipe  d’aujourd'hui il y avait de beaux spécimens.Quand tout ce beau monde eut fini de se présenter et de s'envoyer des piques Sin se leva et rengaina sa lame.

Pour ma part je suis Sin Grimaldi et tout comme Ophilia je fais partie de Blue Pegasus. Je ne suis pas aussi puissant que certains d’entre  vous mais vous pouvez compter sur moi.Dames Akane et Marine je suis ravi de faire votre rencontre et je tâcherai de vous aider au mieux. Quand à vous si je dois en juger par votre carrure vous devez être le nouveau master de Sabertooth, monsieur Yuri Black, j’espère  que vos crocs sont toujours affûtés.”

Il ignora délibérément le commandant Thorn, cette femme lui laissé une impression étrangement désagréable et confirma les propos de Miyuki.

“En effet je n’ai pas non plus observer de présence extérieure, autre que nous bien sur. Allons y doucement quand même, j'ai une tendance à vouloir éviter les pièges.”

Mais il semblait parlé dans le vent car la jeune femme partait déjà,il lui emboîta le pas non sans demander à Ophilia de faire très attention à elle.

Assurer vous de pas mourir,j'ai une bonne bouteille de whisky qui m’attend et boire à la mémoire d’éventuels  disparus gâcherait son goût.”

Il descendit de la colline au côté de Miyuki. Une fois arrivé au ruines,il commença à examiner les environs,la rapière dégainée solidement tenue dans sa main droite . Aucune réelle information à se mettre sous la dent, juste des monceaux de pierre recouvert de mousse . Sin entendit vaguement sa nouvelle collègue parlait, aussi retourna t’il vers elle, elle était peut-être tomber sur quelque chose ou quelqu'un. En arrivant il remarqua un trou à ses pieds.

Sérieusement il fallait que ce soit sous terre, franchement c’est une brigade ou des taupes que l’on cherche, ce n'est pas que je suis claustrophobe mais j’ai beaucoup moins de marge de manœuvre sous terre.”

Mais la jeune fille n’en avait cure et descendit suivi du pégase. Le spectacle sous terrain le laissa un moment sans voix. Cet abri avait été créé avec grand soin et très bien retapé, quelqu’un vivait clairement ici. Un son persistant laisser Sin perplexe sur sa provenance aussi explora t’il les environs. La première salle était une salle de bain classique, puis le pégase eu le plaisir d’aller et venir dans une véritable maison. Il revient faire son rapport auprès de ses alliés.

“Plus d’une personne vit ici c'est sûr mais combien ça c’est la question. On fait quoi ? Je me vois mal leur préparer du thé en les attendant. On les enfument comme des rongeurs et on les attend à l’extérieur ou on va vers la magnifique double porte qui sent le piège à mille lieues à la ronde.On se croirait dans un mauvais film.”

En disant cela il pointait la direction de la porte avec sa lame.


Hrp:
 


Dernière édition par Sin Grimaldi le Mer 21 Fév - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 29

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2887
Magie: God of war (Vecteur/Feu)
avatar
Commandant Opérationnel des Paladins | Mage de guerre
Commandant Opérationnel des Paladins | Mage de guerre
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Jeu 15 Fév - 19:48

Après les présentations de la blonde il y eu encore quelques arrivés, trois pour être précis. Les deux premières Medusa se contenta de répondre par deux fois la même semi-phrase « Commandant Thorn, des Paladins ». La première fut encore moins précise, une certaine Miyuki qui s'empressa de commencer l'exploration, la seconde était de Blue Pegasus. La troisième personne, elle l'ignora délibérément. De toute manière il la connaissait déjà. A sa question qui voulait sans doute être une pique envers Akane, sur le nombre de mage aussi puissant qu'elle, sa réponse ne fut pas rassurante volontairement.

« Sept ou huit. » Faisait mine de l'ignorer toujours, son regard passa sur les autres personnes présentes, testant un peu leur réaction. « La priorité est de comprendre leurs objectifs et d'entraver leurs actions, s'ils sont tous ici nous devrons nous retirer pour revenir avec l'avantage, ce n’est pas une opération suicide. »

A la suite de cette petite introduction elle s'avança avec les deux premiers à avoir prit les devants, un mage de Blue Pegasus, se présentant sous le nom de Sin Grimaldi, et cette Miyuki. Medusa c'était un peu écarté des autres de fait, réfléchissant et pensant comprendre l'inefficacité latente des coalitions entre guildes légales. Elle-même n'avait aucune envie de se battre avec ces gens-là, de plus elle ne les connaissait pas et fatalement serait moins efficace. Bien entendu tout le monde n'est pas aussi difficile pour juger les gens et elle en est consciente, néanmoins les rapports entres groupes humains posent toujours des difficultés. Elle fit une tentative probablement vaine et maladroite d'aller dans le bon sens, se forçant à trouver quelques chose de « gentil » à dire, restant tout de même assez froide.

« Contente de voir que Blue Pegasus participe à l'opération, personne n'a rien à gagner à être ici, mais ne pas l'être pourrait tous nous coûter cher. »

La commandante aurait énormément de remarques à leur faire, mais cela sonnerait probablement comme des reproches. Cependant elle avait plus ou moins compris que la guilde avait traversé des difficultés, officiellement le poste de master était vacant après avoir changé plusieurs fois, elle faisant donc de son mieux pour reconnaître l'effort de ses membres.

Quoiqu'il en soit arrivé sur place elle examina un peu plus attentivement les lieux, pour le moment rien d'extraordinaire, la ruine avait l'air plus grande de prêt mais les vestiges étaient assez discret et dans un mauvais état, alors rien d'anormal. Du moins jusqu'à entendre quelque chose leur tourner autour. Restant d'apparence très calme, toujours dans une position quasiment immobile, droite, planait au dessus du sol sans marcher, elle s'éleva à deux fois la hauteur d'un homme pour regarder facilement autour sans devoir se retourner à chaque sons. Cela continua jusqu'à un bruit de mécanisme, mais il n'y avait rien, du moins de visible. Très probablement une magie de camouflage, c'est la première chose qui lui vint à l'esprit. Cela pouvait être également un piège, une illusion automatisé ou autre, la commandante resta donc ouverte à l’interprétation bien qu'ayant sa petite idée.

Elle ne commentait pas, d'autres le faisaient pour elle. Continuant de regarder froidement autour depuis sa petite hauteur, comme une vigie. Jusqu'à ce qu'une entrée fut découverte et actionné par la première à s'être approché, visiblement l'exploration était son truc. Tant mieux, ça lui facilitait les choses. Si au moins tous ces mages se rendaient utile sans attendre après elle c'était déjà ça, espérons qu'ils n'en fassent pas trop maintenant. La blonde entra donc dans le sous-terrain, tout en explorant sommairement la zone elle fit une remarque s’apparentant presque à un ordre, clairement une déformation professionnelle.

« Évitez de contaminer les lieux et touchez le moins de choses possible, si cela est toujours possible une équipe viendra tout analyser. »

Elle disait ça mais assez vite ce fut elle qui ramassa quelques papiers. Avec prudence cependant, toujours sans toucher le sol, et les reposant là ou ils étaient après les avoir rapidement parcourut. « Ce sont des factures récentes, ce n'est pas seulement entretenu, c'est neuf. »

La blonde continua de déambuler dans le couloir, flottant comme un spectre, sans le moindre bruit, l'air sévère. Elle finit par s'immobiliser devant une double porte. Toute la bâtisse baignait dans un léger sons, l'origine semblait être derrière celle-ci. Se retournant à moitié elle fit signe de la tête à ceux qui pouvaient la voir de s'approcher, prenant un air plus sévère en cas de réponse verbale pour signifier la discrétion, insistant avec la main si ce n'était pas compris tout de suite. Pendant un moment elle resta droite, au milieu du couloir aussi bien en largeur qu'en hauteur. Si ce n'était qu'elle la porte aurait déjà explosé, mais tant qu'à faire autant que ses coéquipiers comprennent avant que se soit le chaos. Lorsqu'elle ne serait plus seule et après avoir attendu un peu sa magie lui permettrait d’ouvrir cette double porte, en faisant apparaître une large flèche noir de chaque côté, peu puissante en réalité mais bien assez pour ce genre d'application. Elle gardait volontairement une distance de sécurité de trois mètres environs avec l'ouverture, prête à réagir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 669
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 25
Localisation : En train de comploter

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3292
Magie: Forêt/ Surcharge
avatar
Modératrice | Maître de la guilde
Modératrice | Maître de la guilde
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 17 Fév - 11:27


Le jeune homme se présenta sous le nom de Sin Grimaldi, membre de Blue Pegasus. Akane était heureuse de savoir que malgré leur discrétion générale, cette guilde était toujours là pour résister face aux ennemis de l’humanité. Le groupe de Fiore commença à s’étoffer. Ophilia, une autre jeune femme de Blue Pegasus fit son apparition. Puis, la charmante commandante Thorn arriva, les piques fusèrent directement a l’arrivée de celle-ci, mais Akane s’en tenait à ses paroles, elle était la plus puissante, ce n’était pas une connerie. Elle soupira en secouant la tête aux mots de la représentante du conseil alors qu’une gamine arrivait. Il s’agissait de Miyuki, Akane ne la connaissait pas personnellement, mais elle lui était reconnaissante d’avoir aidé Mizuki il y a deux ans de cela à sauver Dahlia. Pour la bleutée, cette jeune solitaire était digne de confiance… Si elle savait qu’elle était marqué du serpent, ce serait une toute autre histoire.

« Ouais, Moquez-vous. »

Les problèmes continuaient alors qu’une personne irritante arrivait aussi. Yuri Black, ses paroles n’étaient pas différentes de celles de Medusa, il se moquait d’Akane, mais il allait bien vite déchanter s’il pensait que tout cela allait se passer facilement. La blonde lui répliqua qu’il y en avait sept ou huit aussi fort que la sirène. Qu’importait pour cette tête brûlée, elle commença à s’avancer sans les gens. La bleutée haussa les épaules alors que le reste du groupe le suivit de plutôt loin. La végétation avait recouvert pas mal des ruines, Akane put faire un petit tour hors de son corps pour observer un peu, restant en arrière avec Marine. Elle put apercevoir que le tigre prenait quelques coups d’un adversaire trop rapide pour sa vision végétale. Elle eut un petit sourire satisfait avant de rejoindre le reste du groupe.

La petite Miyuki trouva l’entrée d’un sous-sol grace à un mécanisme, elle était efficace. En compagnie de Sin et Medusa, elle entra avant le reste du groupe. Akane se dirigea alors vers Yuri, l’air blasé. Arrivée à sa hauteur, elle tapa sur son bras amicalement, elle n’allait pas lui administrer de soins pour l’instant, il n’avait pas l’air si blessé que ça.

« Prends ça plus sérieusement, chou. C’est vraiment dangereux, même avec moi à vos côtés… Marine !  »

Après avoir sermonné le grand tigre, elle fit abaisser légèrement la tête de Marine et vient l’embrasser sur le front. Par cette action, elle lui appliqua le Don de la nature. Ce bouclier verdoyant allait la protéger de la prochaine attaque sérieuse. Malheureusement, elle ne pouvait pas multiplier ce sort à l’infini, ce serait trop de magie dépensée dans une seule défense, elle préférait se diversifier. Marine était dorénavant nimbée d’une aura verte presque invisible.

« Rejoins-les, j’arrive ma grande. »

La petite ne tarda pas plus, observant tout de même les environs pour essayer de voir l’assaillant de Yuri en vain. Elle rentra dans les sous-sols après sa fille, s’étonnant de découvrir quelque chose d’assez luxueux, de rénové du moins. Une base cachée sous ses ruines, la bleutée visita rapidement ne touchant à rien, bien qu’elle doutait qu’il ne reste quelque chose si affrontement il y avait. Le son qu’elle entendait la dérangeait, elle n’arrivait pas à comprendre d’où cela venait. Les bras croisés, elle se baladait sans indice, se rapprochant alors de Medusa, elle essaya de jeter un œil aux factures.

« Et beh, ils ont des sacrés fonds eux aussi. Y’a plusieurs chambres qui ont l’air habité. J’espère que l’endroit est solide. Ça risque de pas être si calme d’ici peu.»

Spoiler:
 

___________________________________________________________________
"I'd rather be hated for who I am,
than loved for who I am not
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 280
Date d'inscription : 09/09/2015
Age : 19
Localisation : La ou mes mains baladeuses me mènent

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2315
Magie: Spirit Maker
avatar
La rêveuse
La rêveuse
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 17 Fév - 22:47

Assez rapidement, de plus en plus de mages arrivaient sur les lieux. Deux mages de Blue Pegasus pour commencer, c’était loin d’être anodin étant donné que la guilde en question se faisait des plus discrète ces derniers temps. Arriva ensuite celles qui se présenta comme la commandante des paladins, ses petites piques adressées à Akane firent pouffer Ayumi, Marine se contenta quant à elle d’un sourire en coin. Par la suite, une autre fille arriva de manière assez discrète, elle se nommait Miyuki. Marine l’analysa rapidement, en ce qui concernait le physique, c’était tout à fait son genre de fille. Car oui, même en temps de crise, se rincer l’œil ne faisait pas de mal, on pourrait même dire que cela permettait de garder le moral. Le suivant et le dernier arrivant gratifia également Akane de plusieurs piques. De ce que Marine avait entendu, il s’agissait du nouveau maitre de Sabertooth. Toutefois sa surenchère fit grincer Marine des dents, les moqueries répétés envers sa mère, même si c’était de l’humour, commençaient sérieusement à l’agacer. Mais bon, vu les aprioris de la jeune oniromancienne vis-à-vis du sexe opposé, il ne fallait pas prêter trop d’importance à cette réaction.

Et puis la situation bougea lorsque Miyuki trouva un mécanisme ouvrant un passage secret, ça sonnait comme le début d’un mauvais film d’espionnage. Laissant Miyuki suivit du reste du groupe s’aventurer dans le passage, Marine resta en arrière, attendant les ordres d’Akane pour continuer. Cette dernière adressa d’ailleurs quelques paroles à Yuri que Marine pu en conséquence identifier comme étant du genre tête brûlé. La suite des événements surpris toutefois la jeune femme. Celle-ci fut en effet étonné du baiser que déposa sa mère sur son front. Elle sentit aussitôt une aura apaisante et protectrice l’envelopper. Plissant les yeux, elle put effectivement constater qu’une très fine lumière verte l’enveloppait, bien qu’elle fût presque invisible. Ayumi profita de cette action pour ses répliques moqueuses habituelles « Héhé, maintenant tu vas briller dans le noir. Tu ferrais presque une veilleuse idéale pour Flora la nuit. » Dit-elle sur un ton ouvertement moqueur qui lui valut un regard noir de la part de Marine. Mais blague à part, les yeux de la petite sadique en robe rouge lui permirent de voir que cette aura possédait un pouvoir défensif très puissant. « Bon allez c’est fini les bisous, direction le sous-sol. » Poursuit Ayumi en s’engageant dans le passage, suivit de Marine.

La jeune femme fut assez surprise de découvrir que le sous-sol en question était des plus luxueux, ce n’était pas vraiment le genre de chose auquel elle s’était attendue en venant ici. Se baladant un peu ici et là pour confirmer le fait qu’effectivement le sous-sol était totalement à l’opposé des ruines présentes en surface, mais un bruit de fond perturbait la rêveuse. Toutefois ce fut Ayumi qui fit la remarque concernant ce point. « Bordel, ce son commence à me faire chier sévère. Si je trouve celui qui en est à l’origine, j’lui taille un grand sourire d’une oreille à l’autre ! » Cracha la petite sadique, de toute évidence incommodée par le bruit. Lâchant un rire suite à l’agacement de son cauchemar, Marine n’eut pas le temps de faire la moindre remarque qu’Ayumi la sermonna. « Et toi l’allumeuse tu la boucle ! » Renchérit le petit cauchemar, se mettant à chercher l’origine du bruit qui commençait à lui taper sur les nerfs.
résumé:
 

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 74
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 23
Localisation : Dans le centre équestre Blue Pégasus !

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2399
Magie: Eden Maker •
avatar
Golden Lily
Golden Lily
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Mar 27 Fév - 21:25





Ode à l’arrache-cœur


* Décidément les relations entre mages ne sont pas roses. Je devrais avoir l'habitude depuis Pegrande, mais cela me gêne de le constater durant des heures aussi difficiles. Vont-ils rester sérieux une fois que le combat aura commencé ou bien l'appréhension n'est-elle réservées qu'aux mages plus faibles ?

Un grand gaillard très bien bâtit était arrivé, finissant apparemment de gonfler les rangs du groupuscule. Certains des individus présents étaient forts certes, mais Ophilia n'était pas pour autant sereine. D'autant plus que ce monsieur, qui se trouvait être le Maître de Sabertooth, n'avait pas l'air amical le moins du monde. D'après ce que le blonde pu constater il ne daigna même pas poser son regard sur autre chose que la dénommée Akane et la fameuse commandante des Paladins. La question posée par Golden Lily fût laissée sans réponse, des échanges à ses yeux d'une grande inutilité eurent lieux entre ceux qui devaient être les ''plus forts'' de la brigade de choc de rassurantes paroles du bretteur aux cheveux d'argent furent prononcées.
Heureusement d'ailleurs que Sin avait poliment commenté suite à ces arrivées, car il permit à sa collègue d'apprendre les noms des un(e)s et des autres.

L'étrange commandante Thorn lâcha également des propos qui parurent saugrenues à Ophilia. Essayait-elle elle aussi d'insulter, à sa manière, les membres de Blue Pegasus ? La pégasette n'était pas certaine de comment prendre ces mots mais, dans le doute, elle abaissa furtivement en regardant la locutrice dans les yeux, sans pour autant oublier l'incident.


* S'il s'agit de sarcasmes, c'est particulièrement bien passé. En effet, Blue Pegasus a connu des moments très difficiles … Mais je ne vois pas en quoi cela la regarde. Cette femme provoque en moi un mal être mièvre, et je ne sais pas pourquoi. J'ai juste à éviter de changer ce sentiment en rancœur, notre team est déjà suffisamment biscornue.  

Heureusement la majorité des personnes présentes ne se comporta pas en amas inerte pendant bien longtemps. Tandis que Miyuki accompagnée de Sin se rendaient vers les lieux à fouiller, Thorn et Ophilia les suivirent. Il ne fallut pas longtemps aux intéressés pour pénétrer la bâtisse et découvrir un lieu secret. En attendant, des bruits de pas avaient alerté les présents et la petite brune ne manqua pas de se faire remarquer en prenant les devants.
Notre bleue, proche de son professeur, n'hésita pas à lui rendre son conseil de tout à l'heure par un regard réconfortant et quelques mots discrets.


'' En effet, nous n'allons pas attendre ici en faisant les corvées. Mais je ne crois pas que de comparer nos ennemis à des rats soit judicieux, Sin, même si la métaphore était drôle … Cela dit, l'absence d'attaque ne me dit rien qui vaille. S'ils savent que nous sommes là, pourquoi ne se manifestent-ils pas ?''

Sans attendre une réponse, la blonde ignora les cris inutiles d'une invocation étant apparue aux côtés d'une certaine Marine et communiqua à ceux qui pouvaient l'entendre son inquiétude.

'' Les membres de la Brigade se moquent de nous. Ils attendent probablement le moment opportun pour lancer l'assaut. Mais que faire ? Rester sur nos gardes et patienter ou bien provoquer l'affrontement ? Plus ils nous observent dans les ombres, et plus ils en apprennent sur nous …''

Fort heureusement, la deuxième blonde du groupe utilisa vraisemblablement sa magie à cet instant précis pour ouvrir la seule porte de l'endroit. Faisant signe à son allié aux cheveux d'argent de la rejoindre, Golden Lily se positionna aux côtés de la commandante pour l'épauler en cas de besoin. Un bouclier en Eden apparu à droite de la pégasette, qui concentrait au maximum sa vue afin d'agir le plus vite possible, quoi qu'il arrive. Bien évidemment, elle fît en sorte de rester à une certaine distance de la Paladine afin de ne pas la gêner dans ses actions futures.

* Je sais bien qu'il me manque pas mal d'expérience au combat, mais je ne compte pas laisser des truands sans cœur faire leur loi. Chacun ici présent peut faire une différence après tout.




Spoiler:
 

___________________________________________________________________

Si ça t'intéresse, voilà mon histoire et ma magie ! Il vaudrait mieux que ça t'intéresse d'ailleurs, sinon ...

J'te boude si tu clique !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 02/01/2018
Age : 21

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2831
Magie: Dark Ecriture & Enchantment
avatar
Maître de la Guilde | Dark Lord
Maître de la Guilde | Dark Lord
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Lun 5 Mar - 21:45



Acte III : La brigade, les Hotrurs... Et Storbiily !?
Groupe Fiore


La bande d’énergumène était au complet, c’était bon, on pouvait s’bouger vers la cible à abattre. Une bande d’fou bien fournie quand même. Master Akane, sympathique hein,  quand on creuse bien mais dont l’deuxième prénom  s’trouve être arrogance. Commandante Thorn, déterminé, mais avec ses foutues manières. Un type du nom de Sin Quelque chose, avec une façon d’dialoguer assez… singulière. Une fifille aux ch’veux roses, parasite d’Akane. Une autre, cette fois, certainement partenaire de celui avec la Queue d’Cheval et la dernière, beaucoup plus distante, qui semblait mener l’groupe, assez expérimentée dans les fouilles. Toutes ces impressions, c’était c’que j’avais pu desceller en posant mes mirettes sur l’petit groupe. Enfin, par l’intermédiaire d’mon Clone, évidemment. J’avais bien trop d’problèmes en c’moment pour m’concentrer sur l’devenir d’la bande, l’énergumène que j’avais créé le ferait.


Et bon, s’il y avait une autre emmerde là-bas, certaine était assez forte pour n’pas réclamer ma sale personne, pour l’moment. J’avais fait mon apparition en dernier, arrivée théâtrale et tout le tralala habituel, en laissant ma chose faire le travail. Pour plus d’efficacité, en plus d’avoir l’sabre qui m’démange, en manque de duel, j’avais scindé ma présence, créant ma marionnette, personnalité identique, celle-ci ayant l’ingrate tâche de vivre en communauté l’espace de cette offensive. Il avait rejoint le sommet de cette Montagne, point d’rendez-vous tandis que je m’étais retiré, m’enfonçant dans la vallée. Il n’fallait pas y voir du non-sérieux d’ma part, bien au contraire. Justement parce que j’prenais ce problème bien trop au sérieux que j’avais fait c’choix, m’foutre dans les conneries, à pieds joints. Belle image. Aussi belle que la coalition, plus haut, accompagné d’mon automate, qui s’apprêtait alors à travers la vallée également, vers une destination bien moins dangereuse.


Des discours qui fusaient, des présentations en grande pompe. Toutes ces conneries étaient dignes d’un mauvais manga. Les leaders qui apparaissent, ceux qui ouvraient la bouche pour marquer leur résignation. « Je sais que je ne suis pas le plus fort mais… je donnerais tout ». Une pensée qui fit sourire mon clone, le machin qui jeta au vent sa clope entamé pour en brûler une nouvelle. Aussi accro qu’moi, le bougre. C’était normal, dans un sens. Master Akane et la Medusa n’étaient pas aussi taquines qu’à notre première rencontre. Les deux femmes se contentèrent de répondre brièvement à mes remarques, emboitant l’pas comme les autres, alors que la brune qui était à l’écart rapportait au groupe qu’elle avait trouvée un truc. Mon énergumène fit une tronche d’agacement, comme-ci il était vexé. Parce qu’elles n’avaient pas daignées lancer la joute verbale. L’lieu n’était pas approprié aussi, il allait s’en r’mettre.


En commençant lui aussi à s’bouger l’cul, je pus, comme lui d’ailleurs, entendre la remarque du p’tit bourgeois du jour, qui semblait me connaître. Un fan ? Nan… J’avais d’jà fait cette erreur avec la Princesse Sirène ici présente, bien que l’idée nous enchantaient, tous les deux. Il avait hérité d’mon égo également. Ce Sin avait balancé une remarque, qu’il espérait que mes crocs soient d’attaques ou une connerie du genre. Remarque que ma marionnette n’prit en compte, en premier lieu, s’avançant à son flan, avant d’poser la main sur son épaule, la tapotant comme un signe positif. Il n’était pas malpoli au moins, l’énergumène. J’avais dit que je lui laissais gérer après tout, je n’avais pas vraiment l’choix étant donné c’qui s’tramait autour de moi. A la seconde même où j’avais cessé d’regarder à travers ma marionnette, je pus facilement percevoir une présence, rapide, cette merde étant beaucoup trop rapide.


Si véloce que j’fus pris d’cours, mon corps décollant du sol, sans que je ne puisse véritablement riposter.

























« Bordel… J’vais m’le faire ! »











J’avais tout simplement été propulsé, avec une force monstre, sur quelques mètres. L’enfoiré était véloce, féroce. Il avait tourné un petit moment autour de moi, alors que j’avais posé ma main fermement sur mon sabre, avant de m’asséner deux coups directs, dans l’dos, sans que je n’puisse réagir. Mon corps s’suréleva, avant d’tomber directement, roulant au sol avant d’voir ma main entraver ma direction, pour ralentir ma propulsion. J’avais levé la tête instinctivement, scrutant de mes mirettes, l’regard noir, tout c’qui pouvait s’trouver autour. J’avais tout d’même une étrange sensation dans l’bide… C’était tout bonnement impossible.









« Mother of Nature... »










Une technique d’mon inventaire. Plantant l’index et l’majeur au sol, j’avais eu recours à ma maîtrise de l’Enchantement, aptitude que j’utilisais rarement, vraiment rarement, pour n’pas dire jamais. Infusant une petite dose de ma magie dans l’sol, pour émettre à travers celui-ci, pour sentir tout ce qui se trouvait dans la zone, qui avait ne serait-ce qu’un pied au sol. Le bougre était parti rapidement, seulement. Mon Enchantement n’avait rien changé, j’avais seulement usé un peu plus de magie, encore une fois. Je pus pourtant faire une découverte assez marante, en sentant la présence d’une forte magie à travers les végétaux. La p’tite Sirène rôdait aussi, elle m’avait percée à jour. Je n’étais pas l’seul à m’bouger le cul, un minimum. Mais pour autant, j’étais bien trop préoccupé par quelque chose, bien trop pour transmettre à mon clone que la p’tite Master m’avait découvert. C’était comme-ci elle s’était envolée. Une partie d’ma magie, dans ma réserve.


Observant mon corps encore un peu, les coups qu’il m’avait assené, cet enfoiré à capuche, n’étaient pas net. Sentir sa magie s’évader d’son corps, s’évaporer dans l’air ? C’était quoi comme connerie encore. Il fallait se méfier d’autant plus de ses types. Pouvoir nous vider d’nos réserves était effrayants. Le regard noir, j’avais craché une gerbe d’sang, minime, au sol, avant d’aspirer d’un trait une latte de fumée, expirant de façon à montrer mon agacement. Restant au sol quelques secondes, je m’assurais alors qu’il n’était pas caché, avant d’me replonger dans la vision d’mon double, la situation là-bas devenant aussi intéressante. Mon énergumène, fruit de ma magie, avait également senti quelque chose, quand les coups frappèrent mon gros corps. Comme un disfonctionnement, s’traduisant par sa main qui commençait à devenir translucide. Connerie. Main qu’il s’empressa d’foutre dans sa poche, sans attirer l’moindre soupçon. Il n’y avait que la super môme qui était au courant, sûrement.


Celle-ci ne tardant pas à s’manifester. S’approchant d’ma marionnette, elle avait tenue son bras, avant de lui glisser dans l’oreille des mots mettant destiner. Oui, dans l’oreille, l’clone s’étant abaissé, évidemment. Qu’il fallait prendre au sérieux toutes ces emmerdes, qu’ils étaient dangereux. Je l’avais bien r’marqué, ça. J’fis à travers lui un  geste positif, en fermant l’poing, levant l’pousse avant d’continuer l’expédition, avant d’voir mon clone continuer l’expédition. Une trappe s’était ouvert miraculeusement, toute la bande s’engouffrant dans les bas-fonds sans la moindre retenue. Un mauvais sketch. Pénétrer dans l’repaire ennemi comme ça, tranquillement ? Bon, après tout pourquoi pas ? Pour ma part, j’risquais que dalle, au pire des cas, la perte d’un simple clone, ordonnant alors à celui-ci d’suivre l’mouvement, sans broncher, la clope fumante dans nos deux bouches.


Des tables, d’la lumière, l’endroit était aménagé. Bien aménagé même. À croire que la Brigade s’foutait d’notre gueule et s’prélassait depuis l’début. La bande de zozos furent alertés par une porte, au loin, un bruit étrange provenant de derrière. Ce mauvais film d’horreur m’fit marrer, à travers l’clone. Peut-être avais-je pris la situation à la légère car j’étais à l’écart. Ce fut alors sans plus attendre que la blondasse, elle, agit, s’débarrassant de cette porte avec sa magie toujours aussi singulière. Ils étaient tous à l’affût, gardant un œil sur ce long couloir sombre mais, j’étais à c’moment là beaucoup plus emmerdé par un fait. Prenant l’contrôle cette fois de l’énergumène, je m’étais alors approché d’Akane, baissant légèrement l’tronc, situation oblige.




















« Tsss… Ils ont des pouvoirs bizarres… »














« Aucun doute… ça éjecte ou absorbe la magie au contact… »










Ceci fait, je m’étais alors redressé, laissant le contrôle au clone, serrant rapidement son katana, dressé à côté de Thorn et d’la Sirène. La suite promettait d’être palpitante.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1875
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 77
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Lun 12 Mar - 18:11

L'exploration des autres pièces ne donne pas d'autres informations supplémentaires. En ouvrant la double porte, vous tombez sur une grande salle, une très grande salle, facilement cinquante mètres de long et une vingtaine de large. Vous constatez assez vite avec la différence de teinte des pierres que la pièce a été agrandi récemment. Elle devait être cinq fois plus petite avant.  Un tapis rouge  part de la porte et va jusqu'au bout de la pièce. une série de colonne taillé à même la roche se trouve de part et d'autres du tapis. Il y a de la lumière mais pas assez pour empêcher des zones d'ombres intense permettant de se cacher, un peu partout sur le trajet.

La musique est plus audible maintenant, elle provient du fond de la pièce. Ah c'est de la musique country (note de Jaja: premier truc qui m'est venu à l'esprit)

En vous approchant, vous distinguerez une groupe de personne. La première est affalée sur un tas de coussin en position semi-assise. Il est nourri par une seconde personne qui lui donne des fruits l'un après l'autre en les déposant dans sa bouche. Une troisième lui fait du vent, pour le garder au frais pendant qu'il mange.  Deux sont en train de jouer de la musique. Un autre se tient debout, légèrement excentré vis-à-vis du vautré quelques pas devant, habillé de noir, seul ses yeux sont visibles.

En les regardant, ils vous semblent tous dangereux, prêt à se battre si vous faisiez le moindre geste agressif ou suspect. Le type du milieu en train de se faire nourrir

Devant eux, il y a plusieurs corps allongés au sol. Ils sont morts. En vous approchant, vous constatez qu'ils ont tous vieux. Pour les mages de Blue Pegasus ou la connaissant, l'une des personne porte la même tenue que Midori Kamishima. En vous approchant d'elle, en vous baissant, vous voyez ses grelots d'or juste à coté d'elle. L'une d'entre eux disparait à ce moment là.

Pour les pégases, aucune erreur possible, cette femme est Midori, malgré le fait qu'elle aurait 80ans physiquement. Et chose bizarre, elle est encore en vie. Elle parlera tout bas à celui qui s'approchera, révélant potentiellement une information sur la brigade. (Note de Jaja : Je transmettrai cette information via un Mp pour que vous (je pense aux pégases en premier lieu pour le coup) l'incorporiez à votre Rp).
Autre fait, en étudiant son état, ce dernier semble bien trop grave, si elle a vraiment 80ans, pour être encore en vie. Sa veste ne semble ni abimée par un combat, ni tachée de sang alors que son état suppose le contraire. Puis comment elle aurait vieilli aussi vite en aussi peu de temps ?
Un peu étrange tout cela. Est-ce vraiment elle ?

En cas d'attaque sur l'un d'entre eux, ils cessent leurs activités et se défendent de la manière adapté à votre attaque. Si vous attaquez le type du milieu, c'est l'homme habillé de noir qui interviendra vous repoussant d'un seul coup de plusieurs mètres, si c'est une attaque de corps à corps. En cas d'une attaque à distance, votre sort sera coupé en deux par ce même personnage. Elle partira de part et d'autre de la zone des coussins.

Si vous engagez la conversation, seul celui du milieu vous répondra… Il va soupirer, manger un raisin puis enchainer en disant que c'est pas encore le bon moment de répondre, il vous demande d'attendre le moment parfait pour rendre la situation délicieuse à souhait. Il chantonnera l'air de musique entre deux bouchées.
Questions ? Voir Jaja.
Prochain Rp, changement de style, je prendrais le rôle du type en train de bouffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Messages : 286
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 24
Localisation : Offordia

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2369
Magie: Aérokinésie: The Wind Emperor
avatar
0 BP
0 BP
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Ven 16 Mar - 12:48

Quand la double porte s’ouvrit Sin posa amicalement sa main droite sur l’épaule d’Ophilia en lui faisant un sourire sincère.

“Détend toi un peu, tu sera pas efficace si tu es trop crispée, au fond c’est  une mission comme les autres on est juste plus nombreux sur le coup, d’ailleurs ça me rappelle quelques anecdotes, je te les raconterai peut-être un jour.”

Il regarda la jeune sirène et ce qui semblait être un esprit.

“Ma foi je suis bien d’accord avec vous, je n’ai jamais entendu un son aussi agaçant depuis le jour où par une mauvaise manipulation Hibiki à diffusé en boucle “la danse des canards” pendant trois heures. Mais essayez d'être plus aimable, être constamment en colère provoque une apparition précoce de rides. Bon allez voyons ce que tout cela nous réserve.”

C’est sur ces propos mêlé d’un humour un peu spécial que Sin pris les devants et s’engouffrant dans la nouvelle salle. Quand il pu analyser pleinement les lieux le pégase resta silencieux, la pièce étant assez grande et aurait fait une superbe salle de bal, mais il vit d’abord des humains qui vivaient la nonchalamment et même si la plupart été affairé à satisfaire le moindre désir de celui qui était allongé sur des coussins. Le pégase réussi enfin à comprendre ce qu’était le bruit , de la musique country et même si ce n’était pas sa musique préféré elle était disons supportable ...pour le moment. Ils étaient peut être calmes et vivaient leur vies mais Sin savait qu’ils n’étaient pas à prendre à la légère mais son flegme habituel fut ébranlé par autre chose sur le sol non loin devant eux, des corps, nombreux et vieux. D’un coup il se figea comme terrassé par la peur, il secoua la tête c’était impossible, non pas comme ça. Il courut littéralement vers l’amas de cadavre et s’approcha d’un corps en particulier, il était face au sol, plus il s’approchait et plus un doute apparaissait dans son esprit. Il y avait il une vraie raison ou était ce le fruit de son incapacité d’accepter qu’une collègue disparue gisait devant lui. Quelque chose clochait mais quoi? il n’arrivait pas à calmer son esprit pour vraiment comprendre. Il utilisa Wind’s Voice et transmis un message au commandant Thorn puis à Ophilia pour qu'elle fassent passer le message urgent.

“Restez loin d’ici. Ces êtres non pas vieilli naturellement, un des êtres ici présent peut peut-être potentiellement faire vieillir ses cibles. Pour moi je suis peut être déjà dans son champ d’action.”

Il toucha alors le corps qui portait les vêtements de Midori Kamishima, voulant être sûr Sin retourna le corps, il fut un peu rassurée, les vêtements étaient similaire mais pas la personne, mais six mots suffirent à lui faire oublier toute trace de flegme. En effet juste avant de disparaître ne laissant derrière elle que la veste de Midori, la victime murmura:

“Elle est morte depuis un moment.”

Ainsi le sort de Midori avait été scellé après son départ de la guilde. Sin se releva et jeta au loin la veste de Midori et la sienne, il abandonna tout accessoires et fit craquer ses articulations jetant un regard noir vers les membres présumés de la brigade.

“Ainsi Midori Kamishima est tombée face à vous hein, et vous avez osé joué cette farce, pour moi passe encore mais Ophilia n’avez pas à voir ça. Si vous avez pensez un seul jour, une seule minute que vous moquez de Blue Pegasus était une bonne idée oubliez la de suite.
Il y a des jours où je déteste être un légal mais on ne peut pas juste respecter les règles comme on en a envie, sinon nous cesserons d’être des pégases. Au nom des lois du conseil de la magie et au vue des crimes ignobles que vous avez commis vous êtes bien évidemment en état d'arrestation mais si vous résistez je ne peux garantir que vous en sortiez vivants. Après tout mes collègues du jour ne sont peut être pas aussi à cheval sur les règles que moi. Alors je vous en prie résistez.”


L’air s’engouffrait depuis la grande porte, Sin concentrant déjà sa magie entre ses mains, son visage était calme, ses gestes assurés, mais ses yeux étaient plus froid que la lame de sa rapière.

“Que ceux qui s'opposent à Blue Pegasus ploient devant le Wind Emperor.”

résumé:
 

technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 981
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 24
Localisation : Somewhere

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2901
Magie: Frequential Magic & Historia & Light Ring
avatar
Rythmed Melody
Rythmed Melody
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Mer 21 Mar - 13:51

Event Brigade Fiore
Anomalie temporelle

Assez rapidement la jeune mage d’Ouroboros se rendit compte qu’il n’y avait pas grand chose de bien intéressant dans l’immédiat là où ils s’étaient rendus. L’endroit restait largement assez singulier pour être intéressant mais c’était assez décevant pour quelqu’un comme Miyuki. Néanmoins il restait toujours cette fameuse porte assez originale. Un des pégases prit les devants, et s’avança donc dans la pièce. Directement, la vision de Miyuki détecta diverses sources de chaleur : Quelqu’un était ici, plusieurs personnes même. Insuflant un peu de magie dans sa bague, la jeune femme s’enveloppa d’un bouclier parfaitement invisible grâce à sa bague de lumière. Pas des plus solides, au contraire, il permettrait sûrement de la protéger au moins partiellement.

Le pégase aux cheveux blancs se précipita en avant. Il y avait des cadavres dans la pièce, et pas qu’un seul. La pièce en était jonchée, et visiblement, il avait reconnu l’un d’entre eux. Une pégase aussi, de ce qu’avait compris Miyuki. Et visiblement le vieillissement n’était pas naturel. Pour une mage comme elle, assez proche du temps, il y avait peut-être quelque chose qu’elle pouvait faire pour aider ses alliés du moment, mais trop de zones d’ombres entouraient encore cette rencontre.

Préférant ne pas être affectée pour le moment, la mage aux cheveux d’ébène recula d’un pas et se glissa sur le côté de la porte pour ne gêner personne, restant en dehors de la pièce bien étrange et qu’elle jugeait dangereuse. Si d’autres voulaient s’avancer, ils en étaient bien libres, mais ce n’était clairement pas elle en personne qui allait s’y élancer en première ligne. La mage noire se concentra un court instant et une copie parfaite d’elle apparu à ses côté alors qu’elle était hors de vue de la brigade. Son double se refaufila alors dans la pièce de la brigade, se décalant sur le côté. Elle dit alors, aux côtés de Sin. « Désolée de t’infliger cela, mais on doit savoir ce qu’il s’est passé ici. » prononça-t-elle avant de se concentrer, son double se mettant alors à explorer le passé de la salle. Assez rapidement, une image des moments passés, comme un hologramme, passait en accéléré, du moins si la technique fonctionnait en ce lieu. Elle avait prévenu Sin que le moment risquait de ne pas lui faire très plaisir, ce qui était une chose assez rare venant de Miyuki, qui manquait énormément d’empathie en général. Mais pour une fois elle se rendait à peu près compte que c’était un sujet sensible. Néanmoins aussi douloureux que ça allait être, savoir à l’avance ce qui s’était passé ici serait un grand plus.

Pendant ce temps, la Miyuki originale restait hors de vue, attendant d’avoir plus d’informations avant de faire quoi que ce soit. Si ses alliés comptaient foncer tête baissée, ils pouvaient, en attendant, la jeune mage comptait profiter du caractère non belliqueux des occupants de la pièce pour réunir le plus d’informations possible. C’était comme ça qu’elle fonctionnait.



Résumé:
 

___________________________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/animelist/Nyiyuki
Messages : 1875
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 77
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 24 Mar - 16:47

En remontant le temps des évènements, voilà ce qu'il s'est passé.

L'homme de la brigade était debout, il a posé la main sur chacun des personnes présentes. Vous pouvez voir le sigle de la brigade au dessus de la tête des victimes, il est de couleur rouge. la main du brigadier posé sur le crane. On voit chaque victime qui hurle à la mort en vieillissant physiquement. A chaque fin de rite, l'aura du brigadier grandit pendant quelques instants, faisant l'intégralité de la pièce avant de retrouver un état "normal"
Il a fait ça à chaque victime.

Plus tôt, vous voyez ce groupe, les mains attachés, emmené par un seul homme, celui habillé en noir. Les victimes ont tous des sigles de guildes mineures dans le pays.

Encore avant, vous voyez l'homme en noir et vous distinguez deux choses, son visage et son tatouage de guilde. C'est celui de Lion Heart. Pour celui qui le connaisse, c'est tout simplement Mü Orius, le second de Lion Heart.

Le temps continue de remonter et vous voyez Mü entrain de combattre une bonne dizaine de personnes, des guerriers et des mages. L'homme de la brigade se tient assis en tailleur au sol et regarde le combat. Mü mène un combat difficile. Pendant ce qui semble être une éternité, il lutte à un contre dix. On le voit se battre usant de toutes ses compétences. Mais, il finit par mettre un genou à terre, épuisé. L'homme de la brigade s'approche et tend la main vers lui. Un cercle de magie avec une vieille écriture est visible, il se lie à Mü. Cela dure quelques instants. Mü s'agenouille devant lui et semble lui jurer fidélité.  On le voit prendre la tenue noire qu'il porte actuellement. Le brigadier lui donne un ordre et Mü part en mission.

En remontant le temps, encore plus loin, on aperçoit une situation similaire mais là c'est Midori qui se trouve à la place de Mü. Même long combat, même résultat mais lorsque le brigadier tente son rite de soumission, ce dernier ne fonctionne pas, les grelots de l'invocatrice semblent empêcher la soumission de leur maitresse. Il essaie à nouveau, sans succès. Il regarde l'un de ses combattants, ce dernier fait apparaitre une lance dans ses mains et transperce Midori. Puis il a rejette au loin. Cette dernière est emmené à l'extérieur par deux personnes.  

Le dernier élément visible c'est l'agrandissement de la pièce par l'équipe du brigadier. Avant ça rien…

___________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Messages : 42
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 29

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2887
Magie: God of war (Vecteur/Feu)
avatar
Commandant Opérationnel des Paladins | Mage de guerre
Commandant Opérationnel des Paladins | Mage de guerre
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 24 Mar - 18:05

Lorsque la porte s'ouvrit Medusa rentra en silence dedans, analysant les lieux tout d'abord, le groupe situé dans la nouvelle pièce ensuite. Elle ne s'avança pas trop, restant proche de l'entré avec dans l'idée de prendre son temps pour évaluer la situation et laisser réagir les autres. Le premier commençait déjà assez mal d'ailleurs puisqu'il s'approcha en courant, il semble qu'il ait reconnu l'un des corps. Il dit de rester écarté mais sans vraiment s'en rendre compte la blonde était déjà à mi-chemin. Dérivant lentement au dessus du sol lorsqu'elle se concentrait, l'un d'eux semblait avoir sa petite cour, un autre faire office de majordome ou de garde du corps, plus probablement les deux.

Puis ce fut le tour de la brune qui avait déjà pris les devant à leur arrivé. Celle-ci s'avança à nouveau et fit quelque chose montrant des événements ayant lieu dans cette pièce. Tout en regardant les images apparaissant autour d'eux la Paladin s'approcha du mage de Blue Pegasus jusqu'à lui poser une main sur l'épaule, chuchotant.

« Retourne vers la porte... »

La suite de l'illusion ne lui donna pas tord d'avoir fait cette « recommandation » puisqu'on y vit mourir une femme avec les même vêtement que le corps qu'il pensait avoir reconnu. On voyait ensuite des travaux d’agrandissement, mais la mage prenait déjà un peu de hauteur en reculant, elle avait tout ce qu'il fallait.

« Cela facilite les choses...Vous êtes accusé d'assassinat et suspect d'appartenir à la Brigade, vous avez cinq secondes pour vous allonger sur le sol. »

Elle tendit le bras vers eux et, regagnant presque le niveau du sol, elle parla moins fort à destination de ses alliés.

« Cette pièce est trop petite pour se séparer n'importe comment... »

Il y eu une pause le temps de finir de charger son attaque, même s'ils comprendraient vite ensuite les écouter pouvait toujours les déconcentrer. Elle créa ensuite sa mini-dyson, sa magie se réunit au milieu d'eux, formant sur les derniers centimètres des flammes rejoignant une petite sphères et tournant ensuite très vite dans tous les directions, se superposant les unes aux autres, au début. «4, 5... » Cela dura deux secondes puis la boule de feu tourna d'un coup dans une seule direction et se mit à grandir extrêmement vite. Cela avait l'effet d'une vague de feu sur tout le fond de la pièce, partant d'entre eux pour passer sur les vingts mètres à la ronde. Puis disparaissait tout aussi vite mais en ayant laissé peu de choses inflammables intact, et une forte différence de chaleur à son point d'origine, d'autant que le fond de la pièce l'avant plus concentré qu'à la normale.

« Il semble n'y avoir qu'une seule sortie, il faut la défendre, préparez-vous à contre-attaquer. Le mieux est de contrôler les premiers mètres de la pièce, on vérifie qu'il n'y a pas d'autre accès, d'ici on les neutralise et on les empêche de fuir. On pire on les enferme et on les épuise, la seule raison de charger serait qu'ils tentent de fuir via un sort... »

Observant le résultat de son attaque plus que celui de son discours la mage concentrait déjà son énergie pour son attaque suivante. Néanmoins ce n'est pas le prochain mouvement qu'elle préparait en priorité. Medusa touchait le sol de ses pieds, à environ vingts mètre de l'entré. En dessous c'était formé un vecteur assez large et carré sur lequel elle se tenait debout, il indiquait l'arrière. C'est simple si elle était prise pour cible elle le relâcherait et filerait droit vers la sortie, à toute vitesse... entre ses « coéquipiers » et si elle avait de temps pour penser à ça aussi elle ne se priverait pas pour elle même faire un tir de barrage...


Spoiler:
 

Tech:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1875
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 77
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Sam 28 Avr - 13:27

Le membre de la brigade était toujours là, en train de croquer dans un morceau de poire qu'on lui avait mis dans la bouche, il laissa se passer l'action, les dires du mage de Blue Pegasus, le sort qui permit de remonter le temps, et pour finir il eut un sourire quand la paladine demanda la reddition du groupe.

Elle lâcha une première attaque, une sphère de feu apparemment, le membre de la brigade ne bougea pas, mangeant un morceau de pomme ce coup-ci. Ce fut les deux magiciens qui firent un mouvement, ils se mirent devant le reste des brigadiers puis tendit leur main l'un vers l'autre, puis ils tendirent leur autre main vers l'attaque de Medusa. Cela généra un demi-dôme protégeant tout le monde de l'attaque.

Désolé, pas envie de me rendre, faut se lever et là je suis bien.

Il fit un petit mouvement de la main. Les deux femmes s'occupant de son bien être cessèrent leurs activités, puis se dirigèrent vers les deux musiciens. L'homme en noir, alias Mü, ne bougea pas, il restait là, comme une dernière ligne de défense ou un atout à garder dans sa manche.

Dans la foulée deux nouvelles personnes apparurent. Un guerrier en armure complète avec une large épée et un archer, préparant déjà sa première flèche. Avec les deux musiciens et les deux servantes, cela fait six combattants contre la coalition. Les deux servantes semblaient être une magicienne de feu et une magicienne de foudre. Les deux musiciens se transformèrent… en minotaure, faisant une fois et demi la taille humaine, une grosse hache.

Occupez-vous d'eux. Quand ça sera fait, détruisez l'autel… Mon palais à Storbily me manque.
A votre service, Maitre Rurikson.

Les minotaures sont plus grands, puissants, résistants. Les deux servantes envoie des sorts élémentaires, l'archer balance des flèches avec des éléments ou des effets si ça touche. Le guerrier en armure est un combattant, il ne semble pas utiliser de magie mais son arme et son armure sont magiques car malgré le poids de son équipement, il ne semble pas du tout ralenti dans ses mouvements.


HRP Jaja: Je vous laisse gérer les magies des serviteurs de la brigade. Ils ont votre niveau, ils sont expérimentés mais ils peuvent être vaincus. Mü ne bouge pas et reste à défendre le membre de la brigade si vous l'attaquez.
Si besoin, je suis pas loin pour d'éventuelles questions.

___________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Messages : 286
Date d'inscription : 15/02/2015
Age : 24
Localisation : Offordia

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2369
Magie: Aérokinésie: The Wind Emperor
avatar
0 BP
0 BP
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Dim 13 Mai - 21:33

Sin ne savait pas vraiment ce que la jeune fille allait préparé quand elle commençait déjà à s'excuser de ce qu’elle prévoyait de faire. La scène qui se déroula sous ses yeux l’attrista , voir la mort d’une collègue même s’il l’avait peu connue et que techniquement elle avait quitté la guilde cela était toujours dur à encaisser. Il posa sa main droite sur l’épaule de celle qui portait le nom de Miyuki.

“Merci mademoiselle Miyuki, ne vous en faites pas je vous remercie grâce à vous je sais qu’elle n’a jamais cédé et je compte faire de même, par ailleurs il semblerait que j’ai une sorte de dette envers vous, mais nous verrons cela plus tard. De plus on sait maintenant qui es encapuchonnée et qu’il faut éviter comme la peste de se faire toucher par sire Feignasse”

Ceci dit fainéant ou pas, il était bien entouré et pour Sin il n’était pas impossible de penser qu’il les avait recruté de la même façon qu’il avait recruté Mü, du contrôle mental à priori.
De plus, il y avait une revanche à prendre. En effet c’est de leurs mains que Midori avait succombé et Sin avait bien envie de leur rendre la monnaie de leur pièce. D'après le sort de Miyuki c’était celui en armure vêtu, qui avait ôté la vie du corps de l’ancienne pégase, bien que sur le moment il n’avait pas la lance fatidique. D’ailleurs c’est lui qui commença, se moquant de Sin. D'après lui le pégase n’était bon qu'à faire de belles paroles et que son soi disant propos de en pas tuer était factice, d’ailleurs n’avait-il pas une lame au poing, une arme destinée à donner la mort?
Sin respirait calmement, trop calmement, entouré de la Paladine et de Miyuki. Il écoutait sans broncher les divers propos de son interlocuteur qui finissait en disant que Midori n’était plus une pégase elle n’avait même plus de tatouage de guilde sur elle. Il regarda Sin, son discours avait été dur et il espérait que cela est ébranlé un peu son adversaire mais celui ci n‘avait pas bronché se contentant de regarder le plat de sa lame, avant de plonger son regard dans celui de l’armuré
.

“C’est bon tu as fini? Sache juste que c’est pas parce qu’une gamine à fait une fugue qu’elle cesse de faire partie de la famille, idiote certe mais toujours pégase et de plus je lui ai jamais permis de quitter la guilde je crois.

-Tu te prend pour qui? tu crois que c’est toi qui dirige ta guilde décomposée? On a tué une pégase on en tuera bien un autre

-Oh non je suis pas le master, je suis juste l’un des plus gros égo d’Offordia c’est tout et je déteste qu’on s’en prenne à ce qui es à moi. et quand à me tuer, ce coup ci vous seraient pas à dix contre un, c’est même plutôt équitable, alors j'aimerais bien te voir essayer tu vois. Capitaine Thorn, vous et ls mages les plus puissants mettez hors d’état de nuire le membre de la brigade une fois cela fait je croise les doigts pour que nos adversaire reviennent dans leur état normal."

Une simple pic et l’homme à l’épée attaquait déjà Sin, mais celui ci relâcha la magie qu’il avait emmagasiné. La technique était appelé Wind Crash, et le nom été assez explicite, en compactant l’air sur une certaine zone Sin pouvait s’en servir, pour se défendre ou dans le cas présent pour écraser son adversaire au sol. Celui-ci évita de discuter avec les taupe en s’aidant de sa lame, mais la pression ne dura pas longtemps, en effet en un temps extrêmement court, en soi quelques secondes, Sin courut vers son adversaire, relâcha sa magie, hors son adversaire forcer toujours pour combattre la force qui le poussait vers le bas fut décontenancé en se relevant d’un coup, avant de voir Sin juste à côté de lui. La jambe gauche du pégase passa derrière la jambe droite du soldat de la brigade, tandis que sa main gauche attrapait sa tête et utilisant la force qu’utilisé le mage pour se relever le fis basculer en arrière. Dans le même temps il utilisa sa magie pour concentrer de l’air, juste entre le casque et le visage et déclencha sa technique du Wind Kempo Palm, finissant de mettre l’ennemi à terre. Le pégase se releva tranquillement.

bon j'espère au moins une petite commotion cérébrale. A qui le tour?”

Comme à son habitude, Sin montrait une facette sûr de lui mais dans sa tête cela n’était pas pareil. De nombreuses questions resté en suspens. Qu’est que Stormbilly? Qui est vraiment le membre de la Brigade, quels sont leur intentions et surtout la coalition de mage pourrait elle gagner?.
Et pendant qu’il pensait cela l’homme en armure se relevait, marmonnant quelques mots puis attrapant de sa main droite Sin, l’envoya voler plusieurs mètres derrière la paladine, Sin n’y été pas préparé et roula plusieurs fois sur le sol, se relevant en se frottant la tête
.

“Ok celle là je l’avais pas vue venir, round 2.”

Son adverse parla d’une façon sacadé:

-Tu ne sais rien Pégase,..... nous ferons tout pour notre Seigneur Rurikson, ...nous vous élimineront.

-combien de fois j’ai entendus ces mots mais toi quand tu as une idée en tête tu l’as pas ailleurs hein."

hrp:
 


Dernière édition par Sin Grimaldi le Lun 14 Mai - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 74
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 23
Localisation : Dans le centre équestre Blue Pégasus !

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2399
Magie: Eden Maker •
avatar
Golden Lily
Golden Lily
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore Lun 14 Mai - 15:43





Sans compromissions

* Non, ça ne se passera pas comme prévu. J'en ai l'intime conviction.

Sin fit de nouveau usage de son charisme pour atténuer l'humeur électrique de la blonde, mais cela n'eut pas beaucoup d'effet. Un nœud s'était formé dans l'estomac de la pégasette suite à l'action très vive précédant celle de Medusa. Quelque chose n'allait pas dans cette histoire et chaque mage ici présent le savait parfaitement. Certains étaient simplement plus habitués et/ou doués pour faire fi de ce profond et vicieux malaise.

* Au moins je suis prête à réagir. Peu importe ce que arrive en face. Peu importe si je ne suis pas capable ne serait-ce que de l'imaginer. Mon bouclier sera là.

Et La lourde porte s'ouvrit lentement, dans un mouvement lancinant, comme pour insister sur le côté fatal de l'action. La salle apparaissant alors devant nos héros était fort grande, un tapis rouge la scindant en deux parties égales et soutenues par des colonnes à première vue solides. La source de la musique était en outre désormais presque identifiée car provenant de ces lieux ci. Dernière chose mais pas des moindres, les ennemis cibles de cette mission se trouvaient ici même en train de se livrer à diverses occupations. Cependant, Ophilia ne nota que très sommairement ces éléments car un spectacle étrange et morbide - comme s'il pouvait en être autrement - s'offrit alors aux à ses yeux ainsi qu'à ceux des spectateurs présents.
En effet, aux pieds de celui qui était probablement le membre le plus important des adversaires présents au vu de son traitement royal se trouvaient plusieurs cadavres éparpillés grossièrement.

Parmi eux se trouvait Midori Kamishima, ''ancienne'' membre de Blue Pegasus et donc connaissance de Sin et d'Ophilia elle-même. La petite lapine avait disparue quelques temps auparavant et jamais notre blondinette n'aurait imaginé la revoir ici. Son corps, salement amoché, montrait également un vieillissement extraordinaire. Il ne fallut pas plus d'une poignée de seconde à Golden Lily pour s'imaginer que l'ancienne constellationiste avait été dépossédée de sa jeunesse voir de sa vie. Même si toutes deux n'avaient jamais lancé de quêtes ensembles ou sympathisé dans un difficile combat, dame Valérian fût hébétée à l'idée de voir sa collègue dans un tel état. Mais était-elle vraiment en vie ? Presque momifiée, au milieu d'autre cadavres, la tête bleue semblait voguer entre les deux mondes ...

Ophilia en perdit le contrôle de son égide doré, qui vacilla avant de tomber au sol. Sin prit l'initiative d'avancer et accéléra lorsqu'il comprit lui aussi que Midori se trouvait là. Usant de sa magie, il transmit aux autres ce qu'il voyait de près et fît le même constat que sa collègue.
Réveillée par la course du bretteur, la blonde voulu l'arrêter car la situation lui semblait bien assez dangereuse comme ça. Selon elle, il était inutile d'aller trop près des corps pour peut-être se retrouver dans la portée du sort qui leur avait cela. Mais elle avait réagit bien trop tard.

Restée un peu à l'arrière de la salle, la jeune mage n'eut pas à attendre beaucoup pour que Sin révèle le fin mot de cette sordide histoire : Midori était en réalité morte avant d'arriver ici. Le pégase prit alors les devants et annonça quel destin attendait les monstres qui lui avaient offert un spectacle aussi odieux.
Ophilia restait muette mais pas démunie. Son égide mordoré se souleva et revint auprès d'elle. Elle murmura quelques mots avant de prendre une posture plus offensive, les yeux rivés sur l'homme vautré.


« J'aurais aimé en savoir plus sur nos opposants mais il n'y a pas de moyen plus rapide pour ce faire que de voir directement de quoi ils sont capables je suppose. »

C'est alors que Miyuki s'illustra de nouveau dévoila un peu plus de ses capacités. Une image aux airs de projection apparue, montrant à tous ceux présents les événements qui s'étaient déroulés dans cette salle. En temps normal Golden Lily aurait été très impressionnée par un tel tour de magie, mais au vu des images qui défilaient devant elle, son esprit était occupé à bien autre chose.

* C'est donc bien cet homme qui est à l'origine de ces horreurs … Et il est même parvenu à prendre le contrôle d'un membre de Lion Heart. Ma magie n'est d'aucune utilité contre ce genre de sort, mais je serais toujours capable d'entraver un allié s'il subit ce sortilège. Tout du moins je l'espère. Quant à moi, si j'en suis victime ...

Ophilia avait un regard noir et profondément sérieux. Dans son dos, des anneaux en Solid Eden commençaient à apparaître, s'agglomérant de façon ordonnée afin de créer des chaînes. Elle ne souhaitait pas lancer l'offensive, juste prévoir de quoi saisir un adversaire trop téméraire. Son bouclier était déjà là, prêt à s'interposer entre un collègue et un sort ennemi. La Paladine quant à elle pensait différemment, et elle était sans doute la plus à même de faire le premier pas.
En effet, c'est alors que la vision du passée offerte par Myuki venait tout juste de prendre que le commandant Thorn emboîta le pas à Sin mais de manière bien plus protocolaire. S'ensuivit une offensive littéralement infernale au vu de la magie pyrokinétique possédée par la Paladine. C'était donc le feu vert …


* Je connais d'avantage les stratagèmes de Sin que ceux des autres, alors autant l'épauler du mieux que je peux.

Restant à l'écart du combat, la belle pouvait de toute manière manipuler ses créations sur une cinquantaine de mètres et n'aimait pas tant que ça le corps à corps. D'abord, observer puis réagir, c'est là la stratégie qu'elle emploiera dans ce difficile combat.
Elle vit l'attaque magique de la sommité présente être stoppée sans difficulté apparente grâce à la  projection d'un champ protecteur. Une petite combinaison germa alors dans l'esprit fertile et désormais concentré de la bleue. Une attaque en lobe devrait permettre de contourner le bouclier et frapper directement ceux qui se croient à l'abri et ne se méfient plus … En outre elle entendit les quelques mots que l’antagoniste prononça après avoir refusé tout bonnement de se rendre.


«  Il y en a des cibles. Des guerriers, des minotaures, des membres puissants de la Brigade … Et peut-être encore d'autres dissimulés. Sinon, qu'a-t-il dit ? Ils compte détruire un autel avant de rentrer à Storbily ? Qu'est-ce que ça signifie ? Mieux vaut communiquer cela aux autres. »

Prenant une grande inspiration, Ophilia créa une Hallebarde de classe Anti-émeute. Un solide élément qui pourra aider n'importe qui sur le ''champ de bataille''. Elle avait déjà pas mal d'informations et ce grâce à l'ingénieuse Myuki. Le membre de la Brigade capable de faire vieillir ses cibles devait apparemment entrer en contact avec le crâne de quelqu'un afin d'enclencher son pouvoir. Le reste de la vision était trouble, la princesse savait comment interpréter l'évolution positive de l'aura du mage, mais cela lui paraissait trop évident à son goût.
Le reste était plutôt limpide : elle allait essayer d'obéir au mieux à la stratégie dictée par Thorn à savoir empêcher l'accès de la sortie aux ennemis. Sin avait lui aussi une idée en tête, provoquant un adversaire après une vive altercation jusqu'à ce que celui-ci en vienne aux mains. Le duel fut bref et le pégase l'emporta sans trop de mal, tout du moins c'est ce qu'il croyait car le belligérant se releva avant de contre attaquer.


Prête depuis quelques temps déjà, simplement prise au dépourvu la première fois, Dame Valérian envoya ses chaînes mordorées en direction des jambes de l'homme en armure afin de tenter de le contrôler au mieux. Une fois gêné il sera plus aisé à vaincre. Sa hallebarde quant à elle parti en direction du plafond, pas totalement à la verticale, avant de repointer vers le sol et foncer à toute vitesse sur le désinvolte antagoniste responsable de tout ceci. Tout ce qui restait de disponible, c'était son bouclier qui allait soit servir à la protéger elle, soit à protéger Sin de possibles et même certaines représailles.
N'ayant pas besoin d'être au cœur du combat, la blonde se trouvait à quelques mètres de l'entrée de la grande salle. Elle est alerte et ne se laissera pas attaquer sans riposter.


« Prenez garde ! Ils veulent détruire un autel, cela semble être leur objectif ! »



Spoiler:
 

___________________________________________________________________

Si ça t'intéresse, voilà mon histoire et ma magie ! Il vaudrait mieux que ça t'intéresse d'ailleurs, sinon ...

J'te boude si tu clique !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Acte III :La brigade, les Hotrurs... Et Storbily !? -- Groupe Fiore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-