Partagez | 
 

 Hé master of fairy ! Come on in the adventure ! [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 2
Date d'inscription : 30/12/2017
Age : 21
avatar
MessageSujet: Hé master of fairy ! Come on in the adventure ! [Terminée] Sam 30 Déc - 18:24


→ Keiko Saiki ←


→ Nom : Saiki
→ Prénom : Keiko
→ Âge : 26 ans
→ Guilde : Master de Fairy Tail
→ Magie utilisée : Ré-équipement climatique - Magie des explosions
→ Origine de votre avatar : (Overwatch  / Mei)
→ Code :
Validé by 'Kane



→ Physique ←

Un doux matin, flottant sur toi ce petit air léger, tu avais très peu dormi, pourtant, tu ne te sentais pas spécialement fatiguée. Enfin, fatiguée ou pas, la journée débutée et elle n'allait pas t'attendre ... c'est pour cette raison que tu te relevait, doucement et d'un air lassée, alors que tu t'était assise sur la barrière de pierre du balcon, regardant les étoiles toute la nuit. Le premier miroir que tu croisait fit l'affaire, te regardant dans celui-ci. Tu te trouvais tellement banale. Une chevelure brune plutôt courte, lisse et toujours bien coiffée, il t'arrive également de les attacher en chignon, ce qui te donne un certain charme. Tes cheveux allaient plutôt bien avec tes yeux d'ailleurs, deux prunelles de couleurs marrons, rendant tes grands yeux encore plus charmeurs. Ces yeux qui avaient d'ailleurs, trop souvent versés des larmes ... mais passons. Il t'arrive de porter des lunettes ou des lentilles, en soit, tout dépends de ton humeur, mais les deux te vont à ravir, les lunettes te donne même encore un petit côté mignon, délicat et tellement innocente. Oui, je te jette des fleurs, mais après tout, tu a beau dire que cela te gêne, tu apprécie, n'ose pas me dire le contraire. Enfin bref, tu n'a pas que ton regard qui es des plus délicats. En soit, tu as raison, tu es une femme normale, assez simplette, tu ne mets que très rarement du maquillage hormis peut-être, une petite couche de rouge à lèvres, en clair, pas grand chose, non, vraiment rien de bien quantitatif. Cependant, même ce petit peu les rends pourtant très agréables, bien qu'elles le soient sans ça. De plus, tu as de petites joues rondes, pas énorme mais juste un petit quelque chose qui les rends tout aussi mignonne !

Oui, y'a pas à dire, ton visage est celui d'une jeune femme des plus mignonne. Mais ce n'est pas tout ce qui fait ton charme, non, ton corps fait le reste. Oui, ce corps qui fut gâté par mère nature. Pour commencer, tu possède quelque chose qui, à coup sur, fera tourner des têtes et mettra certains hommes à tes pieds : Ta poitrine, oui, une forte poitrine, bien en chaire, qui tient et qui sers pas de ramasse poussière, clairement, tu en rendra certaines jalouses ! Chose qui est déjà arrivée d'ailleurs. Hormis cela, tes bras sont ceux d'une sportive, oui, tu es forte et capable de porter bien du poids, pour ça, on dit merci les entraînements intensifs ! Cependant ce n'es pas tout, ton buste est musclé, possédant des abdominaux, finement dessinés. Par contre ... tu possède aussi une honte, une énorme cicatrice dans ton dos, partant du bas du dos, à gauche, jusque ton épaule droite ... une marque laissée par ton père ... marque qui te rappellera à tout jamais la haine que tu éprouve envers lui, celle qui ne disparaîtra jamais, loin de là. Tu as alors toujours refusée que quiconque voit ton dos, le dissimulant en permanence.  Ce n'est là, que la seule marque laissée par ton père, le reste de ton corps, lui, es clair. Tes fesses, rondes et rebondies, tes jambes athlétiques et ... tes petits pieds ! Quant à la marque de guilde, elle est des plus visible sur ton épaule droite, de couleur rouge. Tu l'arbore depuis 12 ans et tu en es fière !

Causons désormais vestimentaire ... te rendant dans ton dressing, tu constate que tu possède beaucoup de débardeur, de short en jean, de jean tout simple, mais surtout des manteaux longs, possédant des bordures en fourrures, oui, tu as de jolis vêtements, vraiment. Assurément, tu es une jeune femme des plus séduisante, cachant une grande douleur, une énorme honte, mais très jolie.


→ Caractère ←

On te connait, tu te connait, pourtant, il y'a bien des choses que tu ne sais pas, des facettes de toi même que tu ne connais pas. On te l'a souvent dit, ta mère elle même te le répétait de nombreuses fois : "Un jour, ma fille, tu saura qui tu es, tu saura quel but à ta vie, mais pour le moment, profite de l'instant, vit ta vie, suit ton coeur et tes sentiments, n'écoute personne d'autre." Tu l'a toujours écoutée, ce conseil. On dit de toi que tu es une femme forte, et pourtant, tu reste une femme, une de ces femmes qui ont souffert de leur passé, qui ont vu des choses qu'elles auraient aimées ne pas voir. Des jours, tu aurais préférée ne pas être venue dans ce monde. Tu le sais bien, la vie est une garce, tu l'a appris à tes dépends, cela t'as forgée. Tu as appris à défendre ceux que tu aime, oui, tu es une femme protectrice, peut-être beaucoup trop, mais c'est ainsi que tu as grandie, tu as évoluée tel un chien de garde, apprenant à ne jamais lâcher ce qui t'es cher, de peur de les voir disparaître. Tu as aussi appris le sacrifice, toujours pour les mêmes raisons. Cependant, quelque chose t'échappe, toi même tu en a conscience, tu ne te comprend pas, tu es une femme altruiste, pourtant ... on dit de toi que tu es égoiste, capricieuse, est-ce là l'image de toi que tu renvoie ? En soit, peut-être es-tu trop fière pour reconnaître que tu es facile à atteindre ? Que ton coeur est une proie aisée. Cesse de te mentir, tu le sais, tu n'es pas insensible. Mais tu t'en moque, tu continue de montrer une facette de toi fière et sans faille, après tout, tu es la Maîtresse des fées. Tu ne peux pas faiblir.

Parlons-en d'ailleurs, à l'inverse, tu te vois comme une femme normale, pourtant, tu as sous tes ordres, la guilde numéro 1 de tout Fiore, tu as sous tes yeux, la famille dont tu as toujours rêvé et par dessus tout, tu as dans tes bras, les enfants que tu veux voir évoluer et grandir. Oui, tous, tu les vois comme tes enfants. Peu importe contre qui, tu ferais tout pour eux. Tu as bien assez perdue, il es temps pour toi de gagner. Oui, gagner, tu le sais, tu as déjà tout gagner. Eux aussi feraient tout pour toi, parce que c'est ça Fairy Tail. Cependant, tu as bien conscience que le danger est permanent, cependant, tu es une femme courageuse, d'une attitude bornée sans limite. Le conseil peut bien dénigrer Fairy Tail si ça leur chante, comme disait Maitre Makarov... "On s'en moque bien de ce que peut penser le Conseil, suivez votre coeur", cela te rappelle ceux de ta mère, ses mots à elle.

Enfin, on ne va pas rester 300 ans sur le même refrain, le résumé est le même, passons plutôt à autre chose, oui. Tu t'amuse beaucoup avec les membres de la guilde, mais étrangement, tu es une master assez sadique. Bon, t'es pas du genre à les attacher à un mur et les torturer, mais disons que tu es assez taquine, très joueuse, certes mature, mais, par moment, on peut se demander si c'est réellement toi la tête de la guilde. Cela t'amuse, et aussi surprenant que cela puisse paraître, c'est bien toi. Hormis cela, tu n'es pas une femme très pénible. Par contre, niveau perversion, t'as le lot, la totale comme on dit. Tu n'as pas peur des concours de bikini très peu vêtue, clairement pas. Oui, du coup, cela va de soit, tu es une femme câline, extrêmement tactile et d'une sociabilité incroyable, tu te noie dans ces relations sans limite, tandis qu'en toi, se cache une petite fille apeurée, peureuse et brisée. Il t'arrive la nuit, de faire des cauchemars, de ne pas dormir, tu revois cette petite fille que tu étais, battue, esclave des entraves de ton propre père dont tu n'arrive pas à te défaire, tu revois toujours la même issue : seule, abandonnée finalement dans un vide, noir, sans aucun écho, tes propres paroles sont étouffées, en soit, cela crève les yeux, tu as peur de la solitude, de te retrouver une fois de plus, esclave. Tu aurais aimée ne plus voir ces visions, ces cauchemars, mais tu n'as jamais réussie à t'en défaire ... ce qui est bien triste.

Sinon, dans la globalité, tu es une femme plutôt douce, au caractère assez stable malgré tes nuits courtes, nuits que tu occupe à autre chose du coup, dans un lit, accompagnée de préférence. Mais ça, c'est ton petit secret ... Assez intelligente, tu reconnais volontiers que tu peux t'avérer vicieuse, fourbe, mais jamais, oui, jamais tu ne mentira ou trahira quiconque. Tu es une demoiselle de parole et ton honneur est en jeu lorsque tu t'engage à une tâche. Il t'arrive d'échouer, mais il est hors de question pour toi d'abandonner aux premières difficultés, non, cela ne te ressemblerait pas. Tu ne pourrais plus te regarder dans les yeux sans avoir honte, sans te dire que tu aurais pu faire mieux, que tu as lâchement laissée tomber. Tu es dure avec toi même, mais c'est comme ça que tu tient bon, que tu reste qui tu es sans jamais te diriger vers le côté noir de la force ! (Excusez moi, petit lapsus, hum)

En fin de compte, tu es toi, tout simplement, tu es Keiko Saiki, master de Fairy Tail, tu as trouvée qui tu es, tu as trouvée ta place au sein de ce monde, le reste, tu t'en fiche, on peut dire de toi que tu es une faible, que tu ne suis pas les règles, qu'un jour, tu te perdra, ou bien même que tu mènera la guilde à sa perte, tout cela, t'es bien égale. Seul l'avis de ceux que tu aiment compte : Les membres de la guilde et tes proches. Plus jamais tu ne te laissera avoir, non. Tu es fière de qui tu es, tu es fière de ce que tu fais, tu assumera tes actes et ce, jusque ta mort. Celui qui veut te mener à l'échafaud devra te passer sur le corps, tu as appris à conserver ta vie, de plus, tu sera un mur infranchissable, personne ne parviendra à toucher à ceux que tu aime et tu luttera jour et nuit. Voilà qui tu es !


→ Histoire ←

Année 763 - Hiver

Tu es née, mais pas désirée ... tu ne sera jamais aimée et toujours rejetée, oui, c'est là, l'enfance qui t'attends, née d'une mère retenue prisonnière et d'un père mage noir, tu es le fruit d'un acte non voulue et tu sera le symbole de cette honte. Au fond, tu devra trouver toi même la route qui te guidera vers ton avenir heureux, si jamais tu le trouve ... Il neigeait ce jour-là et ton géniteur venait régulièrement voir ta "mère", elle semblait allait bien, oui, vraiment, elle avait l'air en bonne santé, physiquement du moins ... psychologiquement ... cela reste à voir, après tout, elle était enchaînait là, au barre du lit, te mettant au monde. Oh elle t'aimait, elle, mais ... cela serait-il suffisant quand ... au final, on est le fruit d'un viol ? C'est ici que débute ta vie, c'est là, la ligne de départ ....

Année 770 - Été [7 ans]

"Père... J'ai fini de nettoyer la guilde... Je peux aller jouer dehors ?"

Tu était si joueuse d'en avoir fini avec cette tâche, tu la faisais chaque jour, encore et encore. Nettoyant la guilde comme une petite fée du logis. Alors quand tu avais fini,tu en profitait pour prendre du temps, enfin, quand tu le pouvais et toujours en cachette, mais là, c'est l'été, dehors il fait beau et tu avais terriblement envie de gambader dehors. Tu avais juste oublier un petit obstacle : ton géniteur... Tu ne t'y attendais pas, ou alors... Tu était trop naïve... La gifle s'abattit sur toi sans que tu ne la voit. Te retrouvant au sol à te frotter la joue.

"Je t'ai dit de ne pas m'appeler comme ça. Tu me fais honte sale déchet. Va nettoyer les murs !"

Oui, tu n'étais qu'une honte à ses yeux, et, tandis-que tu te tournais, tu fut victime de sa pure méchanceté... Tu la sentit, cette lanière s'abattre sur ton dos, marquant celui-ci d'une trace rougeoyante, une plaie profonde, pas mortelle, mais tu passait des nuits à pleurer de la douleur de celle-ci. Tu ne pouvais plus t'allonger sur le dos sans sentir cette blessure, tes vêtements t'en faisait ressentir la douleur à chaque frottements dû au mouvements... Cette plaie avait atteint bien plus que ton dos, notamment ton cœur, et plus tard...ton honneur.

C'est avec les mois qui s'écoulèrent que tu eu une idée, tu espérait, pour la première fois de ta vie, avoir le patrimoine de ton père, avoir des dispositions à la magie. Mais après tout, il n'y avait qu'un moyen de le savoir. L'apprentissage était la solution la plus sûre. Tu volait donc des livres à la bibliothèque, commençant par la magie de rééquipement, oui, c'est ce que ton père maîtrisait. Voilà au moins une chose dont tu lui ai reconnaissante. Un jour, tu te libèrera de ses chaînes, tu ne le savais pas encore, et tu n'avais pas encore cette idée de te rebeller, à vrai dire ... le but de cela était simple : imposer ta force, lui montrer que tu n'es pas un déchet, une honte, pas pour le rendre fière de toi. Non, seulement ... pour faire respecter ta mère. Elle qui est finalement morte alors que tu n'avais que trois ans ... C'est ainsi que débutait ton apprentissage, cachait sous tes draps pour lire les diverses encyclopédies concernant la magie de rééquipement, cette capacité de revêtir diverses armures, d'utiliser plusieurs moyens pour se battre ! Cependant, tu n'en avais pas conscience, mais tu surpassera ton père, oui, de beaucoup. Tu était cependant encore incapable d'utiliser cette magie, oui, en revanche ... comme déjà dit, tu était plus puissante. En essayant de pratiquer lors de tâches à l'extérieur de la guilde de ton géniteur, tu appris une autre magie sans même t'en rendre compte : La magie des explosions. Oui ... tu t'en souviens, tu as bien faillie te mutiler ... et tu étais rentrée toute salie ... tu avais voulue prendre une douche mais il t'avait ordonnée de nettoyer l'avant de la guilde ... Oui, tu t'en souviens ...

Année 777 - Printemps [12 ans]

Cinq longues années après, tu maîtrisais cette magie, oh tu n'étais pas une mage bien puissante, mais, tu étais en mesure de te battre et tu étais assez forte pour faire quelques petites missions. Néanmoins, tu comptais pas le lui dire tout de suite, non ... c'était trop tôt. Malheureusement, alors que tu lisait ce bouquin qui parle de la magie de rééquipement ...

"Sale gosse, c'est toi qui l'a ! Tu fais quoi avec ça ? Attends ... oh je vois, master va être ravi"
"Non ! Dit rien !"

Compte là-dessus, tu le savais, tout les membres étaient des pourris, aucun d'entre eux ne seraient de ton côté et te voilà accrocher à lui, le tenant de ton mieux pour le ralentir avant de finalement arriver devant le maître de la guilde ... il racontait alors t'avoir vu avec ce livre et ses suspicions à ton égard, tremblante, tu le lâchais et tu te relevais, reculant un peu alors que tu n'osais rien dire, encore trop apeurée par ton père.

"Je... master...excusez moi...je vous promets que je suis forte maintenant ! Je peux me rendre utile ! Autrement qu'en faisant le ménage et la cuisine..."
"Tu n'a pas l'air de comprendre. Je m'en fous de ton utilité, tu n'es rien, qu'un déchet, un boulet accroché à mes pieds depuis la mort de ta traînée de mère ! Cette bonne à rien ! D'ailleurs .... je vais me débarrasser de toi !"

Aussitôt dit, aussitôt fait, en seulement quelques secondes tu reçus un coup dans le ventre, te pliant en deux, à genoux alors que tu reçus le pied de cet homme en plein ventre également, te projetant contre le mur derrière toi ... tu l'entendais rire, se moquer de toi et de ta mère alors que tu peinais à te relever, debout, mais vacillante alors qu'il approchais vers toi, tu courrais difficilement, grimpant les escaliers pour tenter de te cacher. Une fois à l'étage, tu fut bien vite prisonnière entre lui et le mur. Il te mit au sol et t'assénait des coups, cherchant à te faire souffrir avant de te tuer, oui, son but était de te faire mal, de te faire abandonner toute envie de vivre, accepter la mort te sauverait, mais tu refusais, oui, hors de question d'y rester ! Ta mère était morte mais tu te souvenais de ses mots, tu te souvenais qu'elle t'avait dit de vivre, de te battre pour vivre ... mais allait-tu survivre là ? Il te prenait par le col, tout cela allait se régler dehors, en public et tandis qu'il te jetait par la fenêtre, tu atterrit en bas, devant la guilde, sans doute bien blessée, et tu tomberait sans doute si tu tentais de te relever, mais ... pourtant, ton envie de survivre était plus forte que tout ... posant la main sur la porte de guilde, tu apposais ta marque, cette marque qui mettrait un termes à ton passé ... tu reculais alors en courant, rapidement ... et tandis que ton père était dans les marches, il aurait dû ne pas être si confiant, non, cela lui sera fatal, probablement, tu l'espérais en tout cas, pour ta mère. Tu fit tout exploser, le bâtiment fut prit par les flammes, par la déflagration dû à l'explosion ... oh il était sans doute mort, tu en était persuadée ... fuyant, courant en pleurant de douleurs ... c'est ainsi que tu le vit, là, le départ de ta nouvelle vie !

Tu voyageais alors, comme une clandestine, tu fis des petits boulots pour pouvoir manger, tu dormais dehors, n'ayant aucun toit, et tu portais tes vêtements, souillées et déchirés par endroits, tu n'étais qu'une enfant, mais tu vivais la vie d'une adulte. Tu prenais le train comme une clandestine, il t'arrivais de voler également ... Kuguni, Onibus, jusqu'à arriver à Magnolia. Pourquoi ici ? On t'avait parlé de cette guilde de manière si passionnée, si enjouée, que tu avais eu envie d'y aller, juste pour voir au moins ! C'est ce que tu fis, malgré le fait que tu manqua à maintes reprises de te faire démasquer. Une fois arrivée, il va de soit que tu ne perdis pas de temps. Tu n'eut pas trop de mal à trouver le quartier général de cette guilde et tu eu une légère hésitation à entrer... D'ailleurs...tu n'entra pas volontairement... En fait tu fut poussée à l'intérieur alors que tu observait par la petite ouverture de la porte. C'est d'ailleurs une enfant, un chouilla plus jeune que toi ? Enfin, c'est elle qui te fit entrer, rousse, avec un air assez dur, elle est flippante...


"Je...euh...j'aimerai... beaucoup intégrer votre guilde... si vous voulez bien"

Oui, tu étais allée droit au but, mais dusons que tu ne savais pas trop ce que tu aurai pu dire de plus. C'est pas comme si c'était naturel pour toi. De plus, il était absolument hors de questions de leur dire d'où tu vient et ce qui t'a poussée à venir ici. Aussi surprenant que  cela puisse paraître, tu fut accepter dans la guilde sans plus de cérémonie, maître Makarof te présenta un peu la guilde et le reste c'est Mirajane et Erza qui te montrèrent, notamment les bâtiments de Fairy Hills puisque tu n'a pas de maison... Mais tu le savais, ici, tu sera heureuse ! Cette marque sur ton épaule droite représentait ta nouvelle famille.

D'ailleurs, ça te rappelle une histoire avec Erza, oui, pas de doute, elle t'avait fait forte impression ! C'est elle qui t'avait aidée à ton arrivée pour reprendre ton entraînement sur le rééquipement. Mais alors franchement, tu t'attendais pas à la retrouver en pyjama dans ta chambre. En soit, maintenant que tu y repense, ça te fait rire mais sur le moment, tu avais clairement était hésitante... Rappelle toi, elle était là, en pyjama dans ta chambre.

"Euh... Erza, tu fais quoi ici ?"
"Je viens te chercher."
"Me chercher ? Pourquoi ? On va quelque-part ?"
"Oui, t'entrainer"
"Si tard ? Il est minuit... C'est l'heure de dormir."
"Tu as assez dormie, on y va."
"Mais j'ai pas dormie..."
"Eh bien tu dormira mieux demain."
"Meeeeeh Erzaaaa ...."

C'est de cette manière qu'elle t'avait traînée dehors, en pyjama, en pleine nuit, dans le but de t'entrainer à une magie qu'elle maîtrisait aussi. Vous aviez passée la nuit là, entre les explications théoriques de ta sensei improvisée et les tentative de pratique que tu échoua lamentablement, bien que tu parvenais à voir le principe. Après, forcément, ça prend du temps, maîtriser deux magies à seulement 12 ans aurait été un pur prodige, un exploit, Erza l'avait fait elle. Au fond, tu avais cependant réussie à définir le type d'armures et c'était la première chose à savoir. Oui, le climat serait idéal. C'est bête hein ? Tu t'était dit la même chose, pourtant dans le fond, ça sonne bien. Enfin tu vois, elle est étrange parfois, mais la rousse se donne du mal pour toi, et ça, ça te fait du bien au cœur. Oui, tu aime cette guilde. Le lendemain, tu t'en souviens encore mieux. Tu étais assise à une table et... tu t'était endormie sur la table en question, du coup, Erza elle-même t'a portée jusqu'au lit, tu t'en étais même pas rendue compte, c'est Mirajane qui te l'a dit.

En revanche le lendemain encore, tu te mis à penser que ta chambre était un point de rendez-vous. Tu étais partie te laver, comme toute jeune fille, et en revenant tu trouva un garçon au cheveux rose dans ta chambre. Lui à coup sûr, il s'était perdu, par contre sa tête te disait rien alors par politesse et gentillesse...

"C'est ma chambre. Pardon. Je m'appelle Keiko, je suis nouvelle dans la guilde. Tu es ?"
"Mh ? Oh... Salut, j'me disais bien que c'était pas une salle d'entraînement ici...c'est trop rose. Oh excuse, j'm'appelle Natsu !"
"Mh... d'accord, tu peux fermer tes yeux et regarder ailleurs, j'aimerai m'habiller."

Le garçon du nom de Natsu ne perdit pas de temps et se retournait, dos à toi, de sorte qu'il ne puisse te voir, bien que, au premier abord, il semble bien trop innocent pour avoir l'idée de regarder une fille toute nue par pure envie, et puis même sans ça, vous êtes encore que des enfants. Cependant, il avait l'air décider à te surprendre.

"Dit, tu veux te battre ?"
"Quoi ? Euh... non. Pourquoi ? T'es pas bien de vouloir te battre comme ça ?"
"Ouais, donc en fait, t'es pas forte. Dommage, je m'étais dit que t'était super forte mais bon..."
"Hein ? Mais si je suis forte ! Tu dis n'importe quoi !"
"Bah... prouve le"

Le fourbe ! Il l'avait cherché et tu savais pertinemment que ta magie était dangereuse... Soupirant alors, tu acceptait cependant et tu l'avais suivi, l'entraînement de Erza t'avait rendu plus forte, plus rapide, plus agile, oui, elle t'avait grandement aidée ! Et sans elle, tu serais sans doute encore faible, oui, sans aucun doute. Natsu était cependant décidé à te défier et bien soit. Dehors devant Fairy Tail, certains membres de la guilde vinrent observer. Encore personne n'avait vu ta magie d'ailleurs, surprenant. Par contre...

"Reculez...je veux blesser personne..."

Natsu éclata forcément de rire en se disant que c'était de la prétention, mais... il verra bientôt. En attendant, tout le monde se reculer un peu, laissant assez d'espace autour de toi et du rose. Et il fut le premier à te foncer dessus, recevant le coup, tu reculait, encaissant les premiers coups de Natsu qui se défoulait jusqu'à ce que tu te reprenne, attrapant son bras, tu l'avais fait tournée pour ensuite le propulser grâce à sa propre force à lui. Suite à quoi, tu pros une pierre au sol, apposant ta marque, tu la lui envoya alors qu'elle explosait pas très loin de lui, le propulsant encore une fois, contre le mur de la guilde, assis, se relevant, il te fonça dessus, tu esquiva et lui fit un croche pattes avant de venir à califourchon sur son dos.

"J'ai gagnée."

L'année qui suivit fût l'année qui accueillait un joyeux événements, oui, la venue du petit Happy, un petit chat volant bleu, ce dernier devenant bien vite le comparse inséparable de Dragon Slayer. Tout deux, tu les trouvait vraiment adorable, comme quand la petits Lisana regardait le jeune dragon slayer avec ce petit regard amoureux. Tu te souviens, la guilde avait passé la journée à chercher l'œuf et tout le monde était heureux de l'avoir retrouvé.

Année 780 -Été [17 ans]

"Erza ! J'en ai une nouvelle ! Amène ta fraise !"
"Oui oui, j'arrive."

Quelques temps avant le voyage vers l'île Tenrou, tu avait réussi à créer une cinquième armure. Oui, en l'espace de 5 ans, tu étais parvenue à maîtriser la magie de rééquipement, oui, tu provoquer et maîtriser la météo via ces armures et aussi surprenant que cela puisse paraître, tu rivalisait avec Erza, oui, tu lui tenais tête. Pourtant contrairement à elle, Natsu et Grey n'avait pas peur de toi. Loin de là, c'était même plutôt l'inverse. A ta grande surprise, tu fut sélectionnée, ainsi que d'autres tel que Erza et Mirajane, pour passer les épreuves qui feront de toi une mage de rang S. C'est ainsi qu'à l'âge de 17 ans, tout ceci fut un succès. Tu avais surmontée les divers obstacles sur ta route et tout comme les deux autres, tu avais démontrée ta force avec bravoure. Néanmoins tu t'en souviendra toujours, tu avais dû affronter le maître dans la dernière épreuve. Du coup, toi, Erza et Mirajane vous vous étiez alliées lors de cette épreuve. Le maître vous avez quand même écrasé par contre. Mais votre détermination, votre jugement, mais aussi votre esprit d'équipe, ont fortement influencés votre promotion à chacune. La puissance seule ne sert à rien, il faut s'en servir pour protéger quelqu'un, c'est ça... Fairy Tail !! A partir de là, tu pris la décision de toujours veiller sur ceux qui te sont cher.

Année 782 - Automne - [19 ans - Mage de rang S]

Malheureusement, la vie est une garce et tu le savais depuis ton plus jeune âge. La guilde fut secouée par un tragique événement, la mort de Lisana attrista tout le monde, surtout Natsu, oui, il le vivait sans doute très mal, normal... le voir dans cet état te faisait mal au cœur... De plus, toi,tes nuits étaient courtes, tes cauchemars te hantaient, tu j'arrivais plus à dormir, ton père étaient encore dans ton esprit, ta cicatrice était encore douloureuse tandis-que ton cœur, lui était toujours en morceaux, ta nouvelle famille remplissait pourtant ce vide. Chaque mâtin tu avais prise l'habitude d'aller te baigner aux sources thermales,ça te remettait d'aplomb et ça remplaçait ton sommeil. Vérifiant que tu étais seule une fois dans l'eau, tu retira ton haut, tu ne cachais pas ta poitrine...tu cachais la marque de honte. Malheureusement cette fois,Grey déboula, en caleçon comment toujours et c'était trompée de bains.

"Natsu ! Sale pourriture !!! C'est celui des femmes !"

Le temps qu'il te remarque, ainsi que ton dos, tu te retournais, cachant ton corps sous l'eau alors que tu lui lança un regard froid, un regard qui veut tout dire.

"Ton dos... C'est quoi cette..."
"C'est rien ! Sors ! Tu dit rien à personne ! Et rhabille toi !!!"
" On est au sources therm
.."

"Sors de ce bain !!"

Chose faite par le jeune mage de glace qui perdit pas plus de temps, de l'autre côté des murs tu pouvais entendre le rire de Natsu, amusé par la blague faite à Grey... Quels idiots ces deux là... Et toi, tu pleurais en allant te rhabiller, quittant le bâtiment. D'ailleurs, Grey n'a jamais osé t'en demander l'origine de cette cicatrice. Peut-être que cela t'aurait aidée ? Tu devrais sûrement en parler à quelques personnes ? Mais à qui ? Pourquoi faire ? Tu avais toujours cette honte.

Année 784 - [21 ans]

Cette année, tant de choses se produisirent, tant de peine, tant de joie. Cette année-là ce fût pour commencer, l'arrivée de Lucy dans la guilde. Celle-ci un peu décontenancée par l'ambiance de la guilde s'y habitua très rapidement et tu pu la voir régulièrement au côté de Natsu. Tu la trouvais assez adorable en soit. Elle te faisait rire de temps en temps, comme tout le reste de la guilde en fait. Tu te souviens qu'une fois tu avais eu la brillante idée de squatter chez elle par surprise avec Erza, Natsu, Grey et Happy. Sur le coup elle avait ouvert la fenêtre en mettant tout le monde à la porte. Enfin, en essayant.

"Je veux m'habiller ! Dehors !"
"Égoïste..."
"Égoïste..."
"J'hallucine... C'est moi qu'on traite d'égoïste dans l'histoire en plus..."
"Tu sais Lucy, ça nous dérange pas que tu soit nue devant nous..."
"Keiko à raison, c'est pas un soucis."
"Mais moi ça m'gêne bande de fou !"

Oui, du coup vous êtes tous sortis en laissant Lucy tranquille pour qu'elle s'habille paisiblement... Dommage, elle est plutôt mignonne faut dire !

Cette année là, ce fut également beaucoup de bataille, beaucoup de larmes aussi... Tout d'abord, les plans de la guilde Eisenwald concernant la Lullaby furent détruit par Natsu, Erza, Grey et Lucy, alors que tu avais accompagnée le maître à la réunion des maîtres, histoire d'assurer la sécurité. Ils te racontèrent tout à votre retour et tu félicita la petite troupe d'acolyte, ils devenaient tous très fort de jour en jour et, tu en étais sûr, ils ne cesseront jamais d'évoluer. Après ça, Natsu et Lucy furent assez idios pour aller prendre une mission de rang S à l'étage sans permissions. S'ensuivit évidemment la mise en marche de Grey pour aller les chercher, puis de Erza, toi de ton côté, tu n'étais pas là, partie en mission. Disons que quand une petite guilde clandestine tente de s'en prendre à un village, faut bien quelqu'un pour agir. C'est d'ailleurs là que tu développa ta sixième armure, l'utilisant aussitôt, tu n'eut pas trop de mal à te débarrasser d'eux. Par contre... T'avais saccagée un quartier... Tu t'excusa alors avant de quitter le coin et rentrer à la guilde. En apprenant la bêtise de Natsu, tu ne parvint pas à t'en empêcher et tu explosa de rire.

Après ça, c'est Phantom Lord qui déclara la guerre à Fairy Tail, évidemment, tu as participé à massacrer leurs petites têtes suite aux divers dégâts causés sur la guilde, et une fois encore les fées l'ont emportées, mais ce fut l'occasion idéale pour en savoir plus sur Lucy et tu appris bien des choses. Elle était une Heartfilia, son père est bien l'homme auquel tu pense et elle est bien l'héritière de toutes ces richesses. Malgré tout, elle raconta son passé et tu compris sa peine. Tu avais pas trop de mal à la croire, l'être humain peut être cruel... C'est d'ailleurs quelques temps après que Gajeel et Juvia rejoignirent la guilde. Au début tu étais sceptique, peut-être même désagréable, mais tu fit confiance à Makarof et au final, tu devint amicale avec ces deux là, ils étaient pardonnés et puis... Juvia était amoureuse de Grey, ça t'y pouvait rien.

Suite à ça, seulement quelques  semaines après, Erza fut replongée dans son enfance apparemment, elle t'en avais jamais parlée, mais tu compris qu'elle avait eu la même enfance que toi... Tu rejoignit alors la tour du paradis avec les autres afin de secourir Erza et de mettre un termes à tout ça. Natsu écrasa Jellal, alors que toi tu dit sortir les derniers présents. Tu pu admirer l'explosion de la tour depuis le bateau avec le reste des participants au sauvetage et le retour de ces deux là, Natsu et Erza, fut triomphal, ça oui. Au final, vous étiez pareille toi et elle... Peut-être que c'est à elle que tu devrais en parler... Sans doute un jour... Ah aussi, lors de Fantasia, il y eu le caprice de Laxus qui tenta de prendre le pouvoir à la place de Makarof, tu ne t'attendait pas du tout à ça venant de sa part, mais au fond, c'était prévisible et ça lui ressemblait bien. Ce jour là, il t'a énormément déçue bien que la guilde lui ait pardonnée, il a commis là un acte grave et tu garde un certain souvenir de cette journée.

Quelques temps après, une alliance légale fut scellée avant de venir à bout des Oracion Seis qui désirait revoir Nirvana. Eux aussi furent purement et simplement balayé mais cette fois tu n'y étais pas. Restant à la guilde pour aider Mirajane à certaine tâches dont tu sais que c'est un secret. Malgré tout, tu n'en doutais pas, ils s'étaient battus férocement et avec vigueur, ce qui offrit une énième victoire aux fées. C'est d'ailleurs après ça que Wendy et Charuru rejoignirent Fairy Tail aussi, elle était si innocente, tu l'enviais un peu et tu aurait aimée retrouver ton âge d'enfant pour tout recommencer... Cette petite est vraiment une fille bien, altruiste et volontaire, tu aimais bien la câliner aussi, comme la petite sœur que tu n'avais jamais eu.

Après ça, tu te retrouva dans un nouveau monde avec tout les autres membres de la guilde : Edolas, c'était le nom de ce monde. Là bas, tout était si différent, c'était amusant de voir qu'ici tout était si différent. Pas de magie, des petits chats trognon partout et aussi... Un roi totalement vénal et désireux de posseder toujours plus de pouvoirs... Il va de soit que vous étiez sa cible, le roi voulait l'énergie magique de l'entièreté de la guilde. Dans une normalité des plus normale, il était totalement hors de questions pour vous de la lui laisser, alors la guilde entière se battit contre lui, contre ses sbires également. Au final, la victoire fut à vous encore une fois, le Jellal de ce monde, à savoir, le Mystogan de Fairy Tail, devint le roi ici, quittant la guilde tandis que toute la guilde rentrée à la maison... Sans que personne ne se rendent compte de son absence sur Earthland. Ce n'est pas plus mal en soit. En revanche, la plus grande des joies fut de voir Lisana, vivante et de retour. Tu avais du mal à y croire, mais après tout, quand on voit Gajeel affectionner un chat, on se dit que tout est possible dans ce monde. Enfin, le retour de la Strauss fit bien des heureux et Natsu et Happy en était les premier. Ce fut bizarre de se dire qu'elle était vivante, mais...c'était réellement magique. C'est là, l'esprit de Fairy Tail.

Néanmoins, l'horloge tournait et de nouvelles guildes se formaient, à commencer par Black Meteor, cette guilde noire était tout simplement désireuse de posséder l'arme du conseil et à-côté de cela, ils avaient eu l'audace d'attaquer Blue Pegasus, si on ajoute à cela l'évasion des Oracion Seis et de Jellal, oui... Cette fin d'année fut des plus chaotique et problématique à tes yeux.

Année 785 à 788 - [22 ans à 25 ans]

Ce n'est hélas, qu'en début de l'année 785, Qje l'épisode Black Météor fut classé comme fini. Après de nombreuses bat taques de ces dernier, après une grande révélation au sujet de leur maître. Oui, tout cela était clos mais... ce n'était que le prémice d'une nouvelle période trouble et emplie de terreur... Une guilde noire surgit de nouveau, plus forte encore... Du nom de Silver Fang. En l'an 785, ces derniers prirent la forêt d'Ork comme cible. Blue Pégasus, Sabertooth, Lamia Scale, et ta guilde, Fairy Tail, avaient alors décidées de vous unir une fois encore en cette deuxième moitié de l'année. Cependant, et malgré tout vos efforts, cela ne fut pas suffisant. Silver Fang déplorait des pertes, mais ils avaient gagnés cette bataille... Toi, tu n'avais plus qu'à reconstruire avec les autres ce que vous n'aviez pas su protéger. Faible, oui, tu t'était sentit faible. Minable même... Tu devais devenir plus forte. Beaucoup plus oui sinon tu perdra encore. Chose que tu refusais d'envisager.

L'année 786 ne fut guère mieux au final. Les grands jeux magique inter-guilde étaient là. Malheureusement, ta guilde avait perdu. Tu n'avais pas participée mais la défaite atteignit tout la guilde... Oui, tu étais déçue mais tu oublia ta déception durant le banquet et la fête de clôture des Grands Jeux Magiques. Ce n'est que le lendemain que tu appris la mort de deux membres de Qiatro Cerberus... Pour toi, il n'y avait aucune preuve mais tu en était persuadée, Silver Fang était coupable. Le bal de Blue Pegasus confirma tes craintes sur un avenir sombre... Une mort de plus cette fois, le coupable, Drake Torn, membre de la guilde noire Star Storm... durant le bal, et la crainte dans les cœurs des mages présents. De la crainte certes, mais toi, tu avais peur pour ta famille, pour la guilde...

C'est en 787 que le master prit sa retraite, laissant la place a Akainu Nakamura. Un bon master qui...ne restera pas longtemps en fait et laissera la place a Kamiko. Une femme assez immature et fainéante mais tu lui faisait confiance. Malheureusement, cette ne fut pas mieux que les autres... Attaque massive sur Quatro Cerberus, suivit de la mort du roi lors de la remise du trophée, assassiné par Silver Fang et Star Storm s'étant alliés. Ce n'est qu'en fin d'année que tu participe à l'éradication de Star Storm et à l'appréhension du master Drake Torn. Plus tard, un nouveau bal de Blue Pégasus eu lieu, sans encombre alors que, tu t'assurer que la sécurité soit faite, pendant qu'une tentative d'appréhension de Silver Fang étaient en cours et se résulta par un échec amer. Néanmoins, les guildes legales pouvaient souffler un peu...

L'année 788 débuta mal quant à elle. Le début de l'année avait été pourtant calme et paisible, pourtant...chaque chose avait une fin... Silver Fang attaquait les prisons du conseil et permis à de nombreux détenus, avec l'aide de la guilde noire Ouroboros, de s'évader vers Bosco...

L'année 788 fut l'une des plus calme, tout se déroula merveilleusement bien. Tu appris cependant ce qui se passait dans le pays voisin, tu ne pouvais rien faire, mais l'avenir s'annonçait toujours aussi noir. Malgré tout, tu voyais le présent et tu pouvais constater votre victoire au grands jeux magiques, faisant de vous à nouveau la guilde numéro une de Fiore. Que réserverait l'année prochaine ? Tu ne su que bien assez vite...

Année 789 - Printemps [Master - 26 ans]

Le début de l'année fut mouvementé au sein de la guilde des fées. La maîtresse avait envoyée une lettre qui n'annonçait rien de bon et... Sans aucune nouvelles d'elle, le choix n'était pas multiple.

"Je vais prendre la place de Master...ça fait déjà 2 mois sans nouvelle... On a plus le choix..."
"Tu a raison... Maître Makarof aurait pu reprendre... Mais il a pas l'air décidé... Et toute façon il t'a également donné son soutient pour ça..."

Cette prise de pouvoir était un peu nyan-nyan, vide de spiritualité et de combat épique. Malheureusement il fallait une tête au fées et la guilde était d'accord sur le fait que tu sois la nouvelle master de Fairy Tail. Ce jour là tu ne t'attendait pas à être désignée comme tel, tu t'était proposée oui, mais tu refusais de t'imposer et ils avaient fait leur choix. C'est là, ton passé. C'est là, la vie que tu as menée jusqu'à présent et tu en a vu de toutes les couleurs. Tu as pleurée, tu as rit, mais ton histoire continue... Maîtresse Keiko. Tu es ainsi bien décidée à combattre pour Fairy Tail, à protéger ceux que tu aime. C'est la promesse que tu t'es faite et tu ne te fera aucune dérogation. Il en sera ainsi même si ta propre vie est en jeu. C'est ça, le rôle de master et tu compte bien faire honneur au premier maître de Fairy Tail !c


→ Hors - RP ←
→ Prénom : Mistigri
→ Âge : 21 ans
→ Hobbies : Moi, mes fesses, les boobs, mes sous fifres,
→ Mangas préférés : Fairy Tail, One Piece, Naruto, Boruto, Death Note, Highschool DxD, Trinity Seven, Kimi ni Todoke, Nicky Larson
→ Comment-avez vous connu le forum ? : Je suis omniscient, omniprésent, je sais tout
→ Remarque(s) : Ca manque de moi, il en faut beaucoup plus !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 634
Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Nao !

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3536
Magie: Vecto-Kinesis • Ars Almadel
avatar
Modérateur | Chef des Crocs de la Meute | Red Eyes Wolf
Modérateur | Chef des Crocs de la Meute | Red Eyes Wolf
MessageSujet: Re: Hé master of fairy ! Come on in the adventure ! [Terminée] Ven 5 Jan - 17:08

Ah que bouh ! C'est le grand méchant loup qui va s'occuper de toi >:3

Malgré les fautes (qui ne sont pas nombreuses il faut bien se l'avouer) le niveau d'écriture est largement présent, tout comme la quantité. Je ne vois donc aucune raison de refuser cette belle quoiqu'un peu triste présentation. Je n'aime pas quand les enfants souffrent :/ Enfin sauf si c'est moi qui les fait souffrir, parce que dans ce cas c'est justifie :3 (Ao porte un sourire terriblement maléfique) !

___________________________________________________________________

Apprenez mon histoire, et périssez par ma magie.  

Je vous parle en bleu électrique. Mes pensées sont en cyan, navré pour les yeux. Quant à votre mort, elle sera en noir.

Merci mimil & Kazu °3°:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 634
Date d'inscription : 12/07/2012
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Nao !

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3536
Magie: Vecto-Kinesis • Ars Almadel
avatar
Modérateur | Chef des Crocs de la Meute | Red Eyes Wolf
Modérateur | Chef des Crocs de la Meute | Red Eyes Wolf
MessageSujet: Re: Hé master of fairy ! Come on in the adventure ! [Terminée] Ven 5 Jan - 17:08

Félicitations


Ta présentation est désormais validée, tu peux filer faire ta fiche technique avec 2800 PM* :

♦️ Cela se passe par ici
♦️ Tu peux t'aider de ceci
♦️ Si toutefois tu as opté pour la magie de constellationniste, tu peux te référer à ce sujet-là
♦️ Tu disposes d'un délai de 15 jours pour poster un début de fiche, n'hésite pas à consulter le staff si tu as une interrogation à ce sujet ou si tu as besoin d'un délai supplémentaire.

* Les bonus affichés sur le tableau des guildes ne sont appliqués qu'à la validation de la fiche technique.

Bon courage !

___________________________________________________________________

Apprenez mon histoire, et périssez par ma magie.  

Je vous parle en bleu électrique. Mes pensées sont en cyan, navré pour les yeux. Quant à votre mort, elle sera en noir.

Merci mimil & Kazu °3°:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hé master of fairy ! Come on in the adventure ! [Terminée]

Revenir en haut Aller en bas
 

Hé master of fairy ! Come on in the adventure ! [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Guitare Snaker THE Guitare Master !
» Partenariat Fairy Tail After ?.
» Natsu D. Fairy !!![en cours]
» Quel sont les moyens de gagner des Master Stones ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: Welcome on Fairy Tail No Sekai ! :: Papiers du Madoshi :: Présentations-