Partagez | 
 

 Glauque [Lindorie/Caïsh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 34
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 24

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2477
Magie: Inquisiteur des Flammes
avatar
Paladin du Troisième Ordre
Paladin du Troisième Ordre
MessageSujet: Glauque [Lindorie/Caïsh] Mar 13 Juin - 15:24


Les fantômes, les esprits, les maisons hantées. Ce ne sont pas le fort de Caïsh, il n’y croit que peu. La seule intervention surnaturelle qui a du mérite et l’intervention divine. Oh, certes, il avouait que dans un pays de magie, il était possible que de tels résidus arcaniques se transforment en ce que le peuple pourrait appeler des fantômes. Et s’ils ont peurs c’est parce qu’ils ne comprennent pas ce que c’est. Caïsh avait peur. Parce qu’il a des tendances trouillardes traumatiques et que parce qu’il ne voulait pas que l’on remette en cause son jugement, sa foi. Malgré cela, il se devait d’enquêter. Près de ce petit village, il y avait déjà eu une dizaines de disparitions d’enfants les deux dernières années. Après quelques jours d’enquête, il arriva près de l’endroit approximatif des disparitions. Il s’était installé son petit confort près d’un cours d’eau qui s’enfonçait dans une forêt vers une sinistre battisse en bois. Une maison hantée apparemment.

Il se faisait tard et avait décidé d’y aller quand il ferait jour. Il se convainquait qu’il n’avait pas peur, juste que c’était plus logique, en plus il était fatigué. Il repoussait simplement l’inévitable. Caïsh dégageait toujours cette chaleur naturelle, en tant que mage investi par le feu, il n’avait pas le choix et son feu de camp ne s’éteignit pas de la nuit. Enfin de son morceau de nuit. Il fut réveillé par un cri venant du bosquet. Pas un cri d’enfant, pas un cri de femme, pas un cri humain à vrai dire. Un cri monstrueux qu’il décida de ne pas énerver. Il lui avait glacé le sang, ironique pour un mage de feu. Il sortit une couette simplement et la mit au-dessus de lui, observant les alentours, faiblement éclairé par la lune. Des bruits étranges se manifestèrent durant la nuit, mais lui, il restait en planque. Ce n’était pas des fantômes, assurément, surement des gros sangliers. Les mouvements dans la forêt lui faisaient penser à des sangliers super rapides. C’était son explication du déni.

Quand l’aube commença à pointer le bout de son nez, Caïsh s’embrasa. C’était sa manière de se laver, de l’extérieur, on aurait dit une larve dans un sac de couchage en train de prendre feu, sans bouger. Ce paladin était un exemple d’héroïsme. Il finit par s’éteindre, se sentant plus propre mais toujours fatigué. Il commença à s’extirper de son sac de couchage avant de se retourner, sentant une présence derrière lui.

Il y avait une jeune demoiselle, brune aux cheveux longs, fine. Il était un peu surpris et lui offrit un sourire gêné. Que faisait-elle là ? Il ne savait pas vraiment quoi dire, ni quoi faire. Il pointa la forêt derrière lui du doigt.

« Euh… Tu vis dans la maison hantée ? »

Caïsh était un homme maladroit, son cerveau venait de faire des liens spéciaux entre son style et l’endroit où ils étaient. Autant lui demander directement si elle enlève des enfants comme dans ces contes macabres. Elle s’éclaircit la gorge, cette femme venait de le voir se relever des flammes et il lui avait posé une question étrange, il devait peut-être s’expliquer un peu.

« Je… chasse le prétendu fantôme et j’essaye de retrouver les enfants. Je suis pas bizarre. »

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 19
Localisation : DTC

Fiche du Mage
Puissance Magique: 1850
Magie: médium
avatar
0 Solo
0 Solo
MessageSujet: Re: Glauque [Lindorie/Caïsh] Mar 13 Juin - 22:10

"Hail Jashin full of mercy.
The Lord is with thee.
Blessed Art thou amoung the dead.
And Blessed is the wicked Heart.
Holy Jashin! Father of Death!
Pray for us sinners now.
In this hour of death.
Amen."

Du sang partout. Sur les arbres. Sur le sol. Sur la peau d'une femme au teint pâle. Habillée d’une sorte de robe de kunoichi noire courte, de sandales de même couleur, et d’un masque noir avec des contours rouges aux yeux et les lèvres rouges ayant la forme de son magnifique visage féminin, d'une paire de gants, celles qui recouvre le majeur, ressemblant à un corps de frelon et se terminant par des sortes d’aiguilles tranchantes comme des lames et pointues. Les autres doigts sont recouverts par des lames ressemblant à des serres d'aigles. Ces gants sont noir, rouge et argenté, avec des dessins de triangles dans un rond sur le dos de ses mains.

La jeune femme reste stoïque et se retire, de manière froide, calme. En cette forêt elle a trouvé un lac. Dans lequel elle se baigne en cette matinée, nue. Sans aucune pudeur. Une chevelure longue et noire, ses yeux gris étincelants et séducteurs, sa peau luisant à la lumière du soleil Elle n'a pas fait attention aux bruits effrayants qui ont surgit dans la nuit, sachant qu'elle a pu commettre des meurtres sans magie offensive.

Lorsqu'elle mit une robe courte gothique lolita avec les bottines à grosses semelles et des collants assortis, à la sortie de l'eau, après avoir rangé sa tenue d'assassin dans son sac à main noir assorti à sa tenue, elle voit un homme s'embraser. Elle n'y prête pas attention et passe à côté. Mais il lui parla. Elle le regarde avec des yeux sans émotion, sans rien dire.

- Une maison hantée et des enfants disparus. Un fantôme à chasser ici. Si tu veux sauver ces gosses, suis moi.

Dire cela d'une voix plutôt froide, n'est pas très agréable à entendre. Mais il est naturel pour cette fille de parler ainsi. Elle trace sa route et se dirige vers la forêt, calmement. Sans aucune peur pour les contes macabres, étant elle-même macabre.


___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 24

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2477
Magie: Inquisiteur des Flammes
avatar
Paladin du Troisième Ordre
Paladin du Troisième Ordre
MessageSujet: Re: Glauque [Lindorie/Caïsh] Mer 14 Juin - 8:59


La larve de feu était assez étonnée de l’attitude de la jeune femme. Quoiqu’il pouvait s’en douter vu son style gothique, elle n’était pas surprise, elle n’était pas grand-chose, Caïsh ne décelait pas d’émotions en elle. Si, il remarquait beaucoup d’assurance de sa part. Elle avait à peine entendu l’histoire qu’elle venait lui dire qu’il n’avait qu’à la suivre pour que tout rentre en ordre. Naïf comme il est, il hocha la tête, ne pensant même pas à un quelconque piège. Il laissa la moitié de ses affaires au sol et poursuivit la jeune femme qui était partie devant. Elle n’avait pas l’air d’être une grande bavarde, Caïsh l’était un peu plus quand même. Le paladin évitait de faire ce genre de jugement qui le rendait toujours plus anxieux mais il devait admettre qu’il y avait une cohérence entre son style vestimentaire et sa froideur qui lui donnait un certain charme.

Le jeune homme était la chaleur incarnée, il en dégageait vraiment beaucoup et cela était littéral. Il pressa le pas pour rejoindre la demoiselle qui s’enfonçait sans peur dans le bosquet. L’idiot s’était armé d’un énorme bouclier pour combattre des entités surement fantomatiques, mais c’était plus psychologique, il se sentait protégé. Ce n’est pas ses insignes du conseil de la magie lui donnant un pouvoir de force de l’ordre qui allait impressionner les fantômes. Ca n’impressionnait déjà pas les humains.

« Sinon, comment tu peux être sure de ce que t’avances ? Et si fantôme il y a ? Comment veux-tu le chasser ? On m’a bien appris à exorciser les entités possédant des humains, ce serait ça ? T’as l’air d’être calée sur le sujet, mais ce ne sont que des rumeurs hein… J’espère retrouver les enfants mais, je t’avoue que j’ai peu d’espoirs, certains ont disparus depuis deux ans. »

Même s’il était profondément bon, il ne pouvait que se rendre à l’évidence, la mort était une possibilité plausible pour tous ces gosses. Il cherchait simplement à en déterminer la cause et à exterminer le problème, qu’il soit humain ou… autre. Il continuait à avancer à ses côtés mais assez distant physiquement, son regard furetait dans les alentours alors que la densité du bosquet s’était intensifié, l’ambiance était plus lugubre.

« C’est quoi ton nom ? Moi c’est Caïsh Horn, Paladin du conseil de la magie, Inquisiteur de la flamme. C’est … morose ici quand même… »

Heureusement que Caïsh était là pour donner au tableau une teinte moins sombre. L’endroit était pratiquement silencieux, le vent ne perçait peu et la chaleur du soleil non plus. Bien content d’être un radiateur, le basané continuait d’avancer jusqu’à apercevoir un vieux bâtiment délabré. Un frisson lui parcourut l’échine en ressentant une aura très mauvaise, une aura diffuse comme si des événements horribles s’étaient passés et avaient laissé une trace dans l’air. Le garçon déglutit, ayant une mine assez peu enjouée.



___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 21
Date d'inscription : 24/02/2017
Age : 19
Localisation : DTC

Fiche du Mage
Puissance Magique: 1850
Magie: médium
avatar
0 Solo
0 Solo
MessageSujet: Re: Glauque [Lindorie/Caïsh] Ven 23 Juin - 22:13

- Tu parles trop. Si fantôme il y a, je ne l'entendrais pas correctement si tu parles.

Lindorie avance encore, lentement pour regarder et écouter. Si des gamins ont disparus depuis 2 ans, cela veut dire qu'ils auraient été tués. Sans doute une personne qui commet des acte de pédophilie avant de faire des actes de cannibalisme sur eux.

- Lindorie Morveth, une medium solitaire.

Ils arrivent devant la maison hantée. C'est comme l'histoire d'Hansel et Gretel en version morbide, avec 2 jeunes gens attirés par une maison hantée et vont se faire dévorer par une créature mangeuse d'humain d'après Lin'. Une aura maléfique s'en dégage, mais elle reste de marbre. Elle avance jusqu'à y pénétrer. Peut-être la prochaine victime de l'elfe.

Avant cela elle entend des voix. "N'entrez pas, s'il vous plait, n'entrez pas." Suivis de pleurs, de gémissements de douleurs et de tristesse. Elle seule peut les entendre. Elle regarde autour d'elle. Elle revient en arrière, pour dire quelque chose à son compagnon de route.

"Je pense effectivement que les enfants sont ici, autour de nous. Je les entends, leurs âmes nous disent de ne pas entrer. Cette aura doit provenir de leur tueur, il faudra donc le punir."

Elle sort ses gants armés de lames formant une aiguille sur le majeur et les mets.

"Par contre, je n'ai pas de magie offensive. Je ne serais pas assez forte contre lui. Je vais voir s'il est possédé par un esprit malsain, si oui tu peux l'exorciser."

Elle entre quand même, dans la demeure. Téméraire qu'elle est, elle court un danger. Mais elle doit voir si la personne est possédée ou non par une entité malfaisante. Si c'est le cas, le paladin pourra l'exorciser.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 24

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2477
Magie: Inquisiteur des Flammes
avatar
Paladin du Troisième Ordre
Paladin du Troisième Ordre
MessageSujet: Re: Glauque [Lindorie/Caïsh] Lun 26 Juin - 10:53


Elle n’était pas très loquace celle-là et elle était autoritaire. Le paladin gonfla les joues, finissant par juste se taire, au final, elle avait ses raisons pour que le brun se taise, elle ne pouvait pas correctement entendre les esprits s’ils continuaient à trop jacter. Elle déclina tout de même son nom ce qui arracha un sourire au jeune homme qui hocha la tête respectueusement aux présentations. Lindorie, un médium rien que ça. Il avait déjà entendu des histoires de charlatan faisant croire aux esprits pour arnaquer les pauvres âmes naïves, il avait aussi entendu que certains croyaient en des délires solitaires mais Caïsh concevait tout de même que cela pouvait être un vrai art, après tout, si l’esprit du père suprême pouvait parler aux prêtres, pourquoi des personnes ordinaires ne pourraient pas entendre des esprits plus ordinaires ?

L’ambiance était vraiment de plus en plus obscure alors qu’il suivait en silence, main sur la garde de l’épée. Il n’était pas très à l’aise pour ne pas dire pas du tout. Le jeune homme n’oubliait cependant pas qu’il était possible qu’il ne s’agisse que de psychopathe prétextant une maison hanté. Ou un psychopathe fantôme continuant de sévir sur les enfants. Le regard de Caïsh était tout de suite plus sévère, il devait stopper cela à tout prix, il ne voulait vraiment pas savoir quels actes avaient été commis ici, il n’avait pas envie de faire face à toute la souillure d’un être humain perverti par le malin.

Lin’ avait entendu quelque chose, des avertissements selon elle. Caïsh n’avait simplement ressenti qu’un frisson lui parcourant le dos. Elle confirma qu’il s’agissait de morts. Le jeune homme soupira, il ne pouvait pas faire grand-chose pour le passé maintenant, il devait agir pour le futur. Le médium avait raison, il fallait punir cette aura. Lindorie s’arma étrangement puis lui avoua qu’elle était mauvaise pour les choses plus conventionnelles telles que l’art de la guerre.

« Wooh, attends-moi, je pourrais te défendre sans problème mais ne t’éloigne pas trop. »

Il s’empressa de rejoindre la jeune brune qui était entré dans l’endroit. Cette impression glaçant le sang d’un pyromancien s’accentuait, il était peut-être sensible à ce genre de chose lui aussi. Merci mais non merci se disait-il pour celle-là. L’intérieur était assez bien agencé, si ce n’était l’état des choses, Caïsh pouvait conclure qu’il s’agissait d’un ancien beau batiment avec assez de goût. Maintenant tout était terne et mort au sens propre. Il faisait sombre jusqu’à ce que le bronzé ne commence à s’embraser à nouveau, légèrement, créant une lumière plus que suffisante à travers la poussière.

« Tu vois quelque chose Lin’… dorie… ? »

Son stress l’avait rendu trop familier avec cette fille mais ce n’était pas vraiment ce qui l’avait fait s’arrêter dans sa phrase. Il avait cru voir quelque chose bouger près d’eux. Un peit bruit, comme le vent venait de les contourner. Le jeune homme prit de grandes respirations attrapant un livre sacré d’une main et sortant son arme de l’autre.


___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Glauque [Lindorie/Caïsh]

Revenir en haut Aller en bas
 

Glauque [Lindorie/Caïsh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le portail de l'espoir ou l'arrivée à l'établissement glauque ! [Terminé !]
» [Libre] La cité glauque
» L’elfe de l’étang…
» [RP] Les Ames liés
» Dena Erwena, glauque mais pas trop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-