Partagez | 
 

 [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 867
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 29
Localisation : Dans une fabrique de gateaux

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2961
Magie: Pistomancien
avatar
Administrateur | El Pistolero
Administrateur | El Pistolero
MessageSujet: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas. Dim 4 Juin - 21:08

Cela faisait peu de temps que Wildrose Thorn avait été dissoute par ces membres pour  rester en sécurité. Les mages s’étaient séparés en duo. Jacen était resté un moment avec Yoake. Ils étaient restés chez Jacen à s’entrainer aux armes, à la magie, d’autres particularités liés à l’espionnage ou à l’infiltration  et surtout pour surveiller les activités du conseil à Rosemary, les empêcher de trouver des preuves de l’existence des roses. Ce temps passé ensemble avait renforcé leur amitié. Ils avaient travaillé sur la création d’un Unison Raid sans savoir s’ils pourraient le refaire en combat. Après plusieurs semaines, chacun partit en mission de son coté. Ils ne s’étaient pas revus ensuite jusqu’à aujourd’hui mais cela, aucun des deux ne le savait.

Le pistomancien faisait le trajet en diligence vers Hasberry. Hasberry était une ville sur la cote sud de Fiore. Une ville profitant de la chaine de montagne au sud ouest pour être a l’abri du froid. A Hasberry, il fait toujours chaud, il y avait des belles plages de sables fins. C’est une belle station balnéaire. On y trouvait tout ce qu’il fallait pour des vacances ensoleillées : un parc aquatique, des hôtels de luxe, un casino, un cabaret, des bars et des restaurants non loin des plages.

Jacen se rendait là-bas pour un boulot. Il avait reçu une offre d’emploi bien payée bien que le contenu de la mission n’était pas encore révélé. Mais en ce moment, le magicien n’avait aucun boulot en cours donc il pouvait satisfaire sa curiosité concernant la mission et en prime, il pourrait se promener dans la station balnéaire. Et si la mission ne lui disait rien, il pourrait manger une glace, profiter de la plage, faire un tour au casino ou au cabaret. Bref Il aurait quelque chose à faire malgré tout.

La diligence laissa les passagers dans la zone de transit, Eole prit la direction de la villa où il étaie attendu. Il faisait bon dans la ville, presque chaud pour le pistomancien. Heureusement, le magicien n’avait pas mis son veston, ni de cravate. Sa chemise blanche débraillé et sa veste pour cacher ses armes. La villa se trouvait dans les beaux quartiers de la ville. Le mage tendit le carton l’invitant à rejoindre à la ville au garde de faction. On lui demanda d’attendre dans le hall d’entrée. Cinq autres personnes étaient déjà présentes. Personne de connu pour le mage mais au vu de leurs affaires, on pouvait reconnaitre un ancien chevalier royale avec son armure, son bouclier et la façon bien droite qu’il avait de se tenir. Un mercenaire expérimentée vu l’état de son matériel. Les autres étaient des mages, l’un possédait une épée, le second une canne et le dernier n’en avait pas mais sa musculature parlait pour lui. Les bras du type… c’était les cuisses de Jacen.

Vivement que je sache l’objectif de la mission…. Pour savoir si je vais pouvoir profiter des activités de la ville.

___________________________________________________________________

Moi et Ma magie
Je parle en #1FA055 pour les nouveaux rp
Mes pensées sont en italiques et si mes pensées sont entre "guillemets" c'est Mini-jacen qui parle pour ramener sa science de la bêtise ^^
Milliana, l'esprit de mon arme parle en Crimson dans mes pensées. Vous ne pouvez pas l'entendre sauf si je vous dis le contraire ^^
Paroles d'Alexandryna en SteelBlue. Même remarque pour Milliana

Bonds of people are the true power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 18
Localisation : Si vous ne me voyez pas, c'est que je ne suis pas là.

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2700 PM
Magie: Shadow Magic & Reequip : The Ninja
avatar
Até
Até
MessageSujet: Re: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas. Lun 5 Juin - 3:43


« Pff, tu le crois ça Yami ? Obligée de me déplacer pour une mission que je ne suis même pas sûre d’avoir ! C’est le monde à l’envers. »

J’exagère un peu la situation. Mais c’est plus ou moins la vérité. Je suis tombée il n’y a pas si longtemps sur une proposition de mission. Aucun détail. On nous demandais juste de nous rendre à la ville d’Hasberry, à une certaine date. Je sais que plusieurs demandes ont été faites. J’ai décidé de m’y rendre. Je n’étais pas si loin. Et la date de convocation approchait. Je me suis dit pourquoi pas. Et puis, la date et la localisation n’ont pas été les seuls facteurs de ma décision. L’argent, j’avoue. La récompense de cette mission est plutôt grande. Elle me permettrai de disparaître, et de pouvoir vivre à mes frais pendant un petit moment. Pour vous dire. Donc non, je n’étais pas obligée de venir. Mais la récompense est tellement alléchante. Je ne pouvais pas l’ignorer. Donc me voilà à Hasberry, une ville qu’on dirait faite pour le tourisme. Les plages, les hôtels, le beau temps quelque soit la saison. Un petit endroit paradisiaque dans lequel j’aimerai bien passer mes prochaines vacances. Mais je ne suis pas là pour ça. Je cherche la villa, le lieu de rendez-vous. Située dans les beaux quartiers, je n’ai pas à beaucoup chercher pour la trouver. Même au milieu des belles bâtisses, elle se distingue de par sa taille. Elle en impose beaucoup. Mais je m’approche d’un pas décidé.

J’entre dans la villa. Observant l’intérieur avec attention. Elle a bien sa place dans les quartiers bourgeois. Les lustres impeccables, les meubles ont vraiment l’air de qualité. Tu m’étonnes que la récompense soit aussi élevée. Je me demande qui est derrière la demande. Sûrement quelqu’un d’important. Dans tous les cas, quelqu’un de très riche. Je présente mon invitation à un garde, qui me laisse entrer dans la grand salle. J’avance dans la grande pièce, jetant un rapide coup d’œil autour de moi. Mais le hall n’est pas vide. Il y a d’autres gens. Six autres personnes, toutes aux allures différentes. Je suis apparemment loin d’être la seule sur ce coup-là. Un chevalier, tout en armure. Il sort tout droit de l’armée celui-là ou quoi ? Et ce n’est pas le seul à avoir un style bien particulier. Une montagne de muscle, au moins trois fois ma carrure. Je suis sûre qu’il pourrait me briser le cou avec une seule main. Un type avec une canne, et un autre avec une simple épée. Des mages tous les deux. Les deux dernières personnes présentes attendent chacune dans un coin, je les vois à peine. Ce sont les seuls qui ont l’air plutôt normal. Je veux dire, ils n’ont pas une allure extravagante. Quoique, l’un d’entre eux semble avoir un bon matériel quand même. Enfin, tout ça pour dire, j’ai l’impression d’être au cirque. On est là pour faire une mission, pas pour faire un spectacle. Et je ne me dérange pas pour exprimer mon mécontentement.

« Dis donc, c’est la foire ici. Je suis pas là pour m’amuser. C’est pas une mission de groupe, que je sache ? »

Je soupire. Je commence de plus en plus à douter de l’utilité de ma présence ici. Il y a déjà pleins de postulants. Et je commence à me questionner sur les conditions de la missions. C’est vrai qu’on a quand même eu aucune info. Et une forte récompense. Je commence à trouver ça assez louche. Mais bon, je compte quand même attendre d’en savoir plus avant de décider quoi faire. Je m’apprête à me poser dans un coin, attendant l’annonce de la mission. C’était sans compter les réactions imprévisibles de mon petit compagnon. Après quelques minutes à regarder dans tous les sens, mon oiseau noir s’envole. Il fait un petit tour rapide de la pièce, avant de s’approcher bruyamment d’un des individus présents dans le hall. Il est intenable cet enfant. Je me demande qui a bien pu l’intriguer au point de partir de son perchoir – mon épaule. On ne pense pas, mais c’est un grand timide. Il n’est pas toujours à l’aise avec tout le monde. Encore moins les inconnus. Je le rappelle immédiatement.

« Yami ! Mais qu’est-ce que tu fais, veux-tu revenir ici ? »

Mon amour d’oiseau s’est posé sur les genoux d’un des hommes. Hé, mais c’est l’un des hommes ‘normaux’. Je le vois, il le regarde, il le fixe de ses yeux noirs. Il croasse doucement. Bon, il faut bien que j’aille le récupérer. Je m’avance à pas rapides. Sans même regarder l’homme, je me penche et tapote délicatement sur la tête de Yami. Un tout petit sourire aux lèvres. Ce corbeau me causera bien du soucis. Je m’apprête à m’excuser. Je lève la tête, pour regarder qui est donc ce nouvel ami de mon adorable corbeau. Je distingue une chemise, une veste. Et je plante mes yeux droits dans un regard que je connais bien. Un bleu clair et intense, autant que les miens, si ce n’est plus. Je reconnaîtrais ces yeux entre mille, je les ai vu si souvent. J’ai passé du temps à les avoir face à moi. Enfin, ça c’était le cas jusqu’à quelques mois. Depuis la fin de Wildrose, j’ai passé quelques temps avec lui, chez lui, à m’entraîner. Il m’a aidé à approfondir mes capacités en combat et en espionnage. Pendant plusieurs semaines, j’ai pu intensivement m’entraîner grâce à lui. Puis je suis partie pour faire quelques missions, lui aussi. Et je ne l’avais pas revu depuis. C’est pour ça que Yami est directement allé le voir. Il l’a tout de suite reconnu. Après tout, lui aussi, il l’aimait bien. C’est assez.. Perturbant, je trouve. Je ne pensais pas le revoir, pas si vite. C’est une drôle de coïncidence, et je ne sais pas comment y réagir. Je parle. Et dans ma voix, un mélange de joie et de beaucoup de surprise.

« Ja.. Jacen ?»

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 867
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 29
Localisation : Dans une fabrique de gateaux

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2961
Magie: Pistomancien
avatar
Administrateur | El Pistolero
Administrateur | El Pistolero
MessageSujet: Re: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas. Ven 23 Juin - 21:36

Patientant tranquillement dans son coin, Jacen continuait d'observer, discrètement les autres protagonistes de la pièce et tenter en regardant le décor de savoir d'apprendre quelque détails sur l'éventuel commanditaire. Une nouvelle personne entrant dans le hall, une femme, Eole la jugea l'instant d'un regard avant de retourner à sa première occupation. Pas eu le temps de se concentrer plus de quelques minutes, un volatile vint se poser sur les genoux.

Salut toi. Fit-il en caressant l'oiseau.

Le pistomancien reconnue l'oiseau. C'était Yami, le compagnon ailé de Yoake. L'identité de la jeune femme était donc percée, ce n’était pas vraiment un mystère qu’il cherchait à éclaircir non plus. La probabilité que tous les deux se retrouvent là était faible voir nul et pourtant... À croire que le hasard faisait bien les choses. Ou alors c'était un coup du destin. Dans tous les cas, la mission serait bien plus amusante

Il ne leva pas la tête, restant concentré sur l'oiseau.  Quand elle arriva à son niveau en l'interpellant par son vrai prénom. Le magicien fit semblant de croire que c'était le nom de l'oiseau.

C'est comme ça que tu t'appelles. Ajouta-t-il en grattant le cou de l'oiseau.

La jeune femme avait commis une petite erreur mais sur le compte de la surprise, elle n'avait pas pense à utiliser son pseudo de Wildrose. Le pistomancien aurait certainement fait la même à sa place, ne s'attendant pas à la trouver là.

Retourne vers ta maîtresse. Je m'appelle Éole.

Jouer la carte de la rencontre. Important pour la mission puisque personne ne connaissait le contenu de la dite mission. Ne pas révéler aux autres qu'ils ne connaissaient pouvait être un avantage.

Le pistomancien fit quelques signes de main à son ami lui demandant de faire comme s’ils ne se connaissaient pas pour le moment. Même si la mission les obligeait à rester sur place, ils étaient tous deux des fantômes. Ils pourraient aisément se déplacer dans les lieux pour papoter. Même si l'envie de la serrer dans ces bras était intense, le magicien devait se contrôler. Et waouh... Elle avait pas mal changé en quelques mois.

Un homme entouré de quelques gardes arriva, certainement le maître des lieux.

Bonjour à tous, merci d'avoir accepté mon invitation.
Ou proposition de travail. Fit la montagne de muscle.
Il y a de ça en effet.
Ils seraient peut être temps de savoir pourquoi nous sommes là, nous attendons depuis de nombreuses heures, certains prennent leur temps pour venir. Fit l'un des présent en regardant Jacen.

Le magicien le regarda avec un visage neutre du genre "et alors ! j'arrive quand je veux!"

Éole, ici présent, m'a été recommandé par son ancien employeur, l'un de mes amis proches, dont il vient de terminer son travail.
Le comte vous transmet ses salutations et il a hâte d'être au suivant.

Cette phrase fit sourire le maître des lieux. Jacen avait terminé son ancien boulot, hier. C'était grâce à cela que le message lui vaut été transmis.

Concernant le travail, je peux vous dire qu'une chose, une fois que vous acceptez plus de retour en arrière et  pour vous convaincre, voici votre salaire. Évidemment la même somme vous sera remise à la fin de la mission.

La somme annonçait la couleur. Certains n'allaient pas survivre ou alors ce type était vraiment pété d'oseille. Ça devait valoir le coup. Jacen ne s'embarquait pas dans une mission sans en savoir un minimum sur le contenu mais... Cela faisait  longtemps qu'il n'avait pas vu, ni bossé avec Hikari... Alors quelque soit le danger, il était partant surtout avec Hikari.

Personne ne quitta le hall et tous suivirent le maître des lieux dans une autre pièce. La salle n'avait aucune fenêtre et ces murs étaient renforcés physiquement et magiquement, des runes étaient disposées sur le mur. Il devait craindre d'être écouté et attaqué.

Si vous ne le savez pas encore, je possède, entre autres, le grand casino au centre ville. Il y a peu, il a été choisi pour être le lieu du prochain grand tournoi de Jorakna. Les meilleurs joueurs du continent vont y participer. Il y a cent millions de jewels pour le vainqueur. Votre mission est simple, protéger cette somme jusqu’à la fin du tournoi. Le lieu du tournoi n’est un secret pour personne, tout comme la récompense. Vous devez vous assurer que personne ne vole cette somme et vous devrez aussi vous assurez que les participants n’essaient pas de s’éliminer entre eux. La somme sera gardée au casino, vous y séjournerez pendant le temps du tournoi. Vous êtes en renfort de la sécurité standard pour le tournoi. Il se déroule sur quatre jours.

Les mages avaient les plans sous les yeux, des photos des salles du casino.

Vous craignez quelque chose en particulier. Le dernier tournoi s’est bien passé à Pergrande. L’armée impériale était déployée mais il n’y avait pas d’équipe spéciale pour protéger la récompense.
Au vu de vos expérience, rien que vous pourriez affrontez.
Sauf la brigade bannie.
La brigade ne s’intéresse pas à l’argent. S’ils veulent quelque chose, ils le prennent de force.
Qu’en savez-vous ?
Je les ai affrontés.

Il eut un blanc de plusieurs secondes après cela avant que le maitre des lieux prenne à nouveau la parole.

On va vous emmener sur place pour que vous puissiez étudier les lieux. Il n’y a personne pour le moment et vous avez accès à tout. Mon responsable de la sécurité va vous y emmener.

Dix minutes plus tard, le pistomancien, tout comme les autres mages, étaient présent dans le casino. Le soldat prit la parole en proposant un plan, chacun étudiait les lieux à sa convenance pendant deux heures puis les mages se mettraient à planifier la protection des lieux. Jacen acquiesça, comme le reste du groupe, il fit un petit signe de main vers Yoake pour lui signifier qu’il sortait. Tout le monde se dispersa, Jacen ressortit du casino pour s’occuper des alentours du casino. Avant de protéger la zone, il fallait d’abord trouver des failles de l’extérieur. Il monta sur un bâtiment en face du casino pour avoir une vue d’ensemble. Il ne fallut que quelques secondes avant de voir une silhouette familière n’arrive à ses cotés.

Ça fait plaisir de voir que tu es toujours aussi discrète quand tu te déplaces, Até. Content de te revoir. Ça faisait trop longtemps.

Yami changea d’épaule pour être plus haut, certainement pour embêter sa maitresse ou peut être parce qu’à lui aussi, le pistomancien avait manqué.

___________________________________________________________________

Moi et Ma magie
Je parle en #1FA055 pour les nouveaux rp
Mes pensées sont en italiques et si mes pensées sont entre "guillemets" c'est Mini-jacen qui parle pour ramener sa science de la bêtise ^^
Milliana, l'esprit de mon arme parle en Crimson dans mes pensées. Vous ne pouvez pas l'entendre sauf si je vous dis le contraire ^^
Paroles d'Alexandryna en SteelBlue. Même remarque pour Milliana

Bonds of people are the true power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 18
Localisation : Si vous ne me voyez pas, c'est que je ne suis pas là.

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2700 PM
Magie: Shadow Magic & Reequip : The Ninja
avatar
Até
Até
MessageSujet: Re: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas. Mer 28 Juin - 19:54


C’est bien Jacen qui est présent dans cette salle. Il caresse mon oiseau, qui gonfle ses plumes, bien heureux de voir pour la première fois depuis longtemps un visage familier. Il est tout content des grattouilles qu’il reçoit, et n’a pas l’air d’avoir envie de bouger. Et pourtant, Jacen ne lui adresse, ni à lui ni à moi, qu’un bref regard, vide et plat. Il sait bien que c’est moi. Il ne peut pas ne pas reconnaître Yami. Et pourtant, il répond sans conviction. Des phrases courtes mais claires. Comme si nous étions des personnes quelconques. Je fronce les sourcils. Comment ça "Éole", il se fout de moi ? À peine un regard, c’est tout ce à quoi j’ai droit après plusieurs mois ? Je me sens presque un peu vexée lorsque Jacen m’ignore complètement, rejetant même la présence de mon compagnon. Voire insultée. Je retiens une remarque acerbe, avant de voir les gestes de mon ancien camarade. Il me fait quelques signes, sans pour autant me parler de vive voix, et sans croiser longtemps mon regard. Et je comprends de suite. En fait c’est même plutôt logique. Personne n’est censé savoir que nous nous connaissons. Les personnes appelées ici sont toutes indépendantes. Et pour notre anonymat à tous les deux, c’est mieux que ça reste ainsi, pour le début de cette mission. J’enlève l’air étonné de mon visage presque aussi vite qu’il est apparu. Reprenant mon air calme et posé. Baissant un peu la tête, je récupère mon oiseau, le reposant sur mon épaule. Lui ne semble pas vraiment comprendre le pourquoi, mais il se laisse faire, sans répliquer. D’une voix qui se veut cette fois très calme, je prends alors la parole.

« Excuse mon oiseau, il est intenable. »

Avant de reculer d’un pas. Je me mets dans un coin, lorsque le patron de la mission arrive, entouré de ses gorilles. Ah, on va enfin en savoir plus ! Le maître des lieux arrive, nous souhaitant à tous la bienvenue. Pour enfin nous donner quelques informations sur la raisons de notre présence. Après quelques remarques sans importance des personnes invitées, dont une dirigée sur Jacen, on commence par le salaire de cette mission. Je n’avais pas eu le chiffre exacte, j’avais juste compris qu’il était vachement élevé. Et en effet, il est tout sauf négligeable. C’est vraiment une occasion à ne pas manquer. Et peu importe la mission, je compte pas refuser l’offre. Et maintenant que ce premier détail est lancé, c’est parti pour le briefing. Et quel briefing ! Je ne savais pas qu’il existait des missions pour lesquelles il y avait tant d’informations à avoir. Ou plutôt, pour lesquelles un simple briefing est aussi long. En général ce n’est qu’un bout de papier à lire, éventuellement quelques informations à récupérer. Pas plus de cinq minutes. Là je n’ai pas compté, mais avec l’explication claire du tournoi prévu, de pourquoi nous sommes là, avec la courte anecdote de Jacen et la visite et l’étude des lieux, je pense que cela à facilement duré presque une demi heure. Sans compter que, chacun à notre manière, nous allons devoir étudier en profondeur les lieux. Une mise au point et une réparation longue, pour une mission tout aussi longue. Pas un, pas deux, quatre jours. Une mission de quatre jours, c’est déjà pas du gâteau. Une mission de quatre jours en groupe, c’est pas évident, surtout pour moi. Mais un mission de quatre jours, en groupe, avec Jacen… Si je ne pète pas un câble, c’est l’un de nos associés qui le fera avant la fin. Enfin, ça peut quand même se révéler amusant, faut voir.

Une fois quelques directives données par la sécurité, le type nous laisse quartier libre pour préparer un plan de défense. Taper dans le tas comme j’aime le faire n’est pas une solution adéquate dans cette situation. Va vraiment falloir se préparer. Je jette un regard autour de moi, pour voir comment réagissent les autres appelés. Et je vois Jacen du coin de l’œil me faire un signe. Discret, mais suffisamment visible pour que je le remarque. Il sort alors, comme pour observer les alentours. C’est sûrement ce qu’il veut faire d’ailleurs. Mais c’est l’occasion de s’éloigner un peu, et de se rejoindre avec Jacen sans éveiller de quelconques soupçons. Après un court moment, je sors à mon tour, l’air de rien. Une fois dehors, je ne mets qu’une seconde à le repérer. Il s’est posté sur le bâtiment d’en face. Je le rejoins bien vite. Mon oiseau toujours sur mon épaule, je m’approche de lui silencieusement. Il aurait certainement fallu quelques secondes à une personne lambda pour me repérer derrière elle. Mais pour mon ancien camarade et ex-espion, c’est un jeu d’enfant. Il n’a même pas eu besoin de se concentrer un instant, il a de suite senti ma présence. L’habitude, j’imagine. C’est pas demain que je pourrais le prendre par surprise. J’ai un petit sourire, alors qu’il me parle, visiblement heureux de me revoir. Alors que Yami change de perchoir, je me rapproche encore d’un pas.

« Oui, ça fait longtemps. Mais juste un conseil de retrouvaille, évite de rejeter une jeune femme comme tu l’as fait tout à l’heure, surtout après plusieurs mois. Certaines pourraient mal le prendre. »

Je dis, avec un petit sourire. Un air malicieux sur le visage, presque un peu moqueur. Une petite manière peu discrète de lui faire comprendre que sa réaction, bien que totalement justifiée, m’a quelque peu vexée. Mais je passe vite à autre chose. J’enchaîne, sans laisser le temps à mon camarade de répliquer.

« Je vois en tout cas que tu as toujours beaucoup de contact, tant de renommé derrière ce faux nom… Ça me fait plaisir de te revoir, Éole. »

Une petite phrase sincère, au milieu de tant de sarcasme. Je suis vraiment contente de le revoir. Contente de voir qu’il se porte bien, après ces quelques mois de silence. Cette fois je laisse quelques instants sans rien dire. Enfin, surtout parce que je ne sais pas quoi dire. On avait pris l’habitude de reparler de nos missions, ou de ce qu’il se passait à Wildrose Thorn lorsqu’elle existait encore. Maintenant que nos chemins se sont séparés… Enfin, il y a bien un sujet d’actualité qui nous intéressera tous les deux. Je soupire.

« Pfff, une mission de quatre jours, ça va pas être évident. Quatre jours de tes blagues. » Un petit sourire encore. « Plus sérieusement, ça va être long, va falloir tenir avec tous ces blaireaux. J’imagine que tu as déjà une idée de comment procéder ? »

En temps normal, je serai restée dans mon coin, à attendre que les jours se déroulent, que les méchants se manifestent pour leurs botter le cul. Aucun plan ou aucune stratégie mise en place. Juste de l’impro, et une preuve nette de mon incapacité à faire un boulot avec d’autres gens. Ça ne m’aurais pas dérangé de rester dans mon coin, du moment que je gagnais ma part de la récompense. Mais bon, comme une force du destin, Jacen est présent cette fois encore. Et je ne peux que faire remarquer que les missions qu’on a fait ensemble se sont bien déroulées. Grâce à ses plans. Même si certains ne m’ont pas plu, ils nous ont généralement permis une réussite nette et précise. Et les auteurs des missions n’ont jamais eu à se plaindre de nos services. Alors encore une fois, j’espère que je vais pouvoir compter sur ses idées. Je suis prête à me plier à certaines demande du plan. Du moment qu’il ne me redemande pas d’enfiler une robe de soirée, pas comme la dernière fois...

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 867
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 29
Localisation : Dans une fabrique de gateaux

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2961
Magie: Pistomancien
avatar
Administrateur | El Pistolero
Administrateur | El Pistolero
MessageSujet: Re: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas. Lun 7 Aoû - 18:14

Le pistomancien donna une graine à l’oiseau, ce dernier ne se fit pas prier pour se servir. Le magicien observait les alentours. Il sourit à la remarque de son amie. Elle était vexée d’avoir été un peu rejeté par le magicien.

Pour ma défense, ce n’est pas le pire que je t’ai fait. Dit-il avec un large sourire pensant à une situation en particulier. Mais te prendre dans les bras d’un coup comme ça, je ne suis pas certains que tu ne m’aurais pas attaqué. Ajouta-t-il en sifflotant.

Là, pour le coup, ça n’a rien à voir avec la renommée, je me suis fait avoir par une petite fille, son visage tout triste et des grosses larmes. J’ai résolu la disparition de Blue, le petit panda roux en peluche… ça et le vol de l’acte d’anoblissement du Comte… La routine.

Jacen regardait le casino mais il détourna son regard pour le reporter sur son amie.

Avoue, je suis sur que ce sont mes blagues qui t’ont manqué le plus. Fit-il en tirant la langue. Mais en effet, quatre jours c’est long, il va me falloir beaucoup de blagues.

Il laissa quelques secondes de blancs en regardant avec un large sourire la jeune femme. Puis il reprit un air plus neutre en se concentrant sur le boulot.

Il y a beaucoup trop d’inconnus et je n’ai pas vraiment confiance en nos alliés…  et encore moins en notre patron. La récompense est énorme, on pourrait ne pas bosser pendant un moment. Cela ressemble plus à un piège. Si tout le monde termine la mission, nos salaires conjugués sont presque aussi élevés que la récompense du tournoi…  Soit le type est certains de ramasser la récompense en inscrivant des gens qui bossent pour lui, soit il est sur d’avoir tellement de client que nos salaires ne représenteront rien… soit aucun d’entre nous n’aura le temps de profiter de sa récompense… Je ne sais pas pour toi mais j’ai l’impression que nos problèmes ne viendront pas de l’extérieur. Tu vas dire que j’ai l’esprit tordu, mais je pense même qu’on compte sur notre présence pour nous mettre le vol de la récompense sur le dos.

Le magicien se frotta le menton, un petit tic qu’il avait pendant qu’il réfléchissait. Tentant de voir la situation dans son ensemble de prévoir les pièges et autres.

Je sais plus ou moins comment on peut procéder pour voler l’argent du tournoi donc ça donne le moyen de le défendre contre des gens de l’extérieur. Entrer via les égouts et piquer l’argent entre 3h et 7h du matin au moment où il y a le moins de monde.  Il faudra toujours au moins deux d’entre nous au niveau de la récompense, un voir deux personnes en sous marin au milieu des gens présents dans le casino comme un serveur ou un croupier. Le suivant qui surveille l’ensemble de la zone depuis un point élevé. Le dernier au niveau de l’entrée pour pointer d’éventuelles personne à surveiller.  Enfin c’est ce que je ferais si j’étais en charge de l’opération avec la possibilité de recruter mon équipe. Avant de proposer quoi que ce soit, on va patienter de voir ce que propose nos alliés.

Avant de redescendre et de retourner au casino, Jacen s’approcha de la jeune femme et la serra dans ses bras, une étreinte de plusieurs secondes où le magicien lâcha un soupir de soulagement. Soulagé de voir que son amie était en forme.

J’étais inquiet de ne pas avoir de tes nouvelles. Lâcha-t-il à voix basse comme s’ils n’étaient pas seuls.

Il relâcha son étreinte avec le sourire.

Allez viens, on va l’intérieur, faut bien qu’on mérite notre paie.

Les deux anciens mages de Wildrose Thorn allaient maintenant voir l’intérieur du casino-hôtel. Juste avant descendre du toit en prenant le plus direct, à savoir le saut dans le vide. Jacen se retourna une dernière fois.

J’aime beaucoup ton nouveau style.

Il ne restait plus qu’à explorer tout l’intérieur des cuisines aux chambres en passant la salle de sécurité, les différentes pièces de la grande salle où il y avait toutes les activités de jeu du casino. Ils avaient plus d’une heure devant eux. Largement le temps pour Éole de balancer une bonne vingtaine de blagues pourries à Até.

___________________________________________________________________

Moi et Ma magie
Je parle en #1FA055 pour les nouveaux rp
Mes pensées sont en italiques et si mes pensées sont entre "guillemets" c'est Mini-jacen qui parle pour ramener sa science de la bêtise ^^
Milliana, l'esprit de mon arme parle en Crimson dans mes pensées. Vous ne pouvez pas l'entendre sauf si je vous dis le contraire ^^
Paroles d'Alexandryna en SteelBlue. Même remarque pour Milliana

Bonds of people are the true power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Date d'inscription : 15/04/2014
Age : 18
Localisation : Si vous ne me voyez pas, c'est que je ne suis pas là.

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2700 PM
Magie: Shadow Magic & Reequip : The Ninja
avatar
Até
Até
MessageSujet: Re: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas. Jeu 17 Aoû - 1:59


Je souris légèrement. Il a vu juste, ce serai mentir que de dire que ça ne m’a pas manqué. Mais je ne dis rien. J’écoute calmement Jacen m’expliquer ses plans. Il me le dit d’entrée de jeux, il n’a pas confiance en cette affaire. Que ce soit nos associés, notre patron ou même la mission, tout lui semble plutôt louche. Comme une espèce de grosse machination. Et plus il argumente, plus je me trouve à être d’accord avec lui. Je ne le trouve pas si tordu. Enfin, j’avoue n’être pas non plus totalement convaincue. J’hésite un peu. Je n’avais même pas pensé à ce genre d’éventualité. Mais si mon ancien camarade ce méfie, alors moi aussi. Je ferai attention. Je peux voir en tout cas qu’il a déjà une claire idée de comment procéder. Il voit déjà la position de chacun, leur rôle. Il prévoit même l’heure et la situation du vol. Je suis même sure qu’il pourrait s’occuper de cette mission tout seul ! Je hoche la tête une fois son discours fini. Peu importe d’où viendra la menace, il faudra rester vigilant à toute heure. Ça va pas être du gâteau. Il propose de retourner à l’intérieur du casino, pour étudier un plan avec nos collègues. Et je suis prête à le suivre. Mais avant de partir, il me prend dans ses bras. Un geste si inattendu que je reste immobile un bon moment, la tête vide. Je ne sais même pas quoi en penser. Enfin quoi, c‘est Jacen, et moi… Bah je suis moi.

En temps et condition normales, je l’aurai repoussé déjà une bonne dizaine de fois, je pense. Non mais, quelle personne saine d’esprit sur cette terre aurai l’idée de me prendre dans ses bras ? Surtout me connaissant. Mais après toute cette solitude, la chaleur et l’amitié qu’il me propose sont bienvenues. Et même si je ne lui dis pas, j’essaye au moins de le lui faire comprendre. Sans montrer autant d’affection que lui cependant. Il y a des choses qui ne changent pas, et moi refusant de faire des câlins en fait parti. Mais j’enfouis ma tête où je peux, profitant des bras de la seule personne vivante en qui j’ai toute confiance. Il soupire, me parle. Inquiet. Il était inquiet de ne plus avoir de nouvelles. S’il savait dans quels états d’esprit j’ai passé ces derniers temps. Des semaines, des mois presque, à attendre quelque chose. A tel point que même la nouvelle de sa mort m’aurait suffit. Je n’aurai jamais été aussi triste… Enfin, façon de parler hein. Mais au moins, j’aurais eu des nouvelles. Bon, le destin fait bien les choses au final. Tant mieux pour nous. J’ai un sourire, calme, posé – un vrai sourire. Il se détache après quelques secondes, puis nous repartons en direction du casino. Avec un petit commentaire sur mon nouveau style. Je garde mon sourire. C’est vrai que j’ai changé en quelques mois. Lui, pas tant que ça. Et ça me soulage aussi… Oui, oui, je l’admets, il m’a manqué. Vraiment. Je sens qu’on va s’amuser  lors de ces quatre jours.

Nous rejoignons rapidement les autres. Je n’avais même pas remarqué que Yami n’avait pas bougé de son nouveau perchoir. Discrètement, je l’appelle à revenir, ce qu’il fait. On ne peut pas non plus passer tout notre temps ensemble. Et je ne vais pas laisser mon oiseau sur l’épaule d’un type qu’il est supposé ne pas connaître. Et alors qu’il s’envole vers mon épaule, je m’éloigne de Jacen. Je pense que c’est mieux si nous nous séparons le temps de l’exploration des lieux. Nous avons largement plus de temps que nécessaire, même si le bâtiment est grand. Repérons chacun les lieux de notre côté, puis nous ferons le point ensemble ensuite. Jacen semble du même avis, puisqu’il s’éloigne à son tour dans une autre direction. Bien, part où commencer alors…



Je suis de retour au point de départ. La grande salle dans laquelle on nous a fait une présentation de la mission. Tous nos collègues sont déjà là. Je suis la dernière de retour. Oui, je me suis perdue, comme toujours. Faut dire que c’est vraiment grand. J’ai pu visiter une à une quasiment toutes les salles. La cuisine, les sous-sols, même la pièce où repose la récompense. Et si je dis quasiment toutes, c’est parce que j’ai eu la flemme de m’occuper des quelques dizaines, voire centaines de chambres présentent dans ce casino. Non mais sans blague, ils ont vraiment besoin de temps de chambres ? Et puis, même si je me suis perdue, j’ai pu me faire une carte mentale des lieux. Je pense pouvoir me repérer dans ce grand labyrinthe de salles et de couloirs. Et ça c’est le principal. Nos collègues forment de petits groupes. Ils discutent tous entre eux, et je n’ai aucune envie de me joindre à leurs conversations. Je repère Jacen du coin de l’œil et m’approche tranquillement vers lui. Tout en pensant à comment faire. Maintenant que je connais les lieux, je peux moi aussi réfléchir à un plan de défense. Je réfléchis longuement à nos options. Et malheureusement, je n’en vois que deux qui tiennent vraiment la route. N’étant proche que de Jacen, je me permets de lui faire entendre mes remarques et idées. Personne d’autre n’est à portée de voix. Et pas besoin de faire comme si l’on ne se connaissait pas. Ils sont tous en train de se parler, d’échanger quelques idées et quelques infos sur leurs capacités. Donc rien de suspect si je lui parle un peu à l’écart. Je me rapproche de lui.

« Le plus simple serai que nous nous proposions tous les deux comme protecteur de la récompense. Nous serions sûr d’assurer une protection sans faille. Je veux dire, on connaît par cœur les techniques de combat de l’autre… Mais cela voudrait dire que nous n’aurions aucune personne de confiance à l’intérieur même de la salle du casino. Aucun moyen de savoir si tout vas bien, aucune info sûre. »

Je me tais quelques instants. Juste le temps que Jacen puisse y réfléchir. J’avance de quelques pas avant de me retourner face à lui. Je jette un coup d’œil dans toute la salle, puis j’enchaîne.

« Ou au contraire, l’un de nous pourrait surveiller la récompense, tandis que l’autre infiltre la salle avec le reste du cortège de guignoles. Nous aurions un œil partout, mais nous n’aurions pas ou peu de contact l’un avec l’autre… Ce qui signifierait qu’on devrait se débrouiller seul, en ignorant ce qu’il se passe de l’autre côté du mur. »

Je soupire. Que cette mission tourne mal m’angoisse bien plus que je ne le laisserai paraître. Plus j’y réfléchis, et plus j’ai peur. Jacen a raison. C’est trop gros pour être cleen. Cette histoire pue, et j’ai peur de me retrouver mêlée à tout ça. Si mon camarade pense juste, ça risquerai d’être très compromettant pour tout le monde. Avoir le vol de dizaines de millions de Jewels sur le dos… Je ne pense pas que Jacen se rende compte à quel point ses craintes sont en train de me monter à la tête. Va falloir que je garde ça pour moi le temps que je fasse de l’ordre dans toutes mes idées. Je dois me concentrer. J’essaie de garder mon calme, non sans mal. J’ai fait des missions bien plus dangereuse, je ne devrai pas me mettre dans cet état pour si peu. C’est complètement ridicule. Mais pourtant, je n’arrive pas à être à l’aise. Quelque chose me dérange vraiment. Et maintenant, en plus d’être stressée, je commence à m’énerver moi-même. Tu parles d’un bon départ… Ça va être long. Je reprends mes esprits et enchaîne rapidement.

« Bien entendu, ce serai une idée de plan si on devait pas en plus se méfier de notre employeur, ou de nos associés. Tes inquiétudes m’inquiètent J… Éole. Et je ne serai pas rassurée de ne pas t’avoir pour protéger mes arrières... »

Je n’ai tellement pas l’habitude de l’appeler comme ça. Ça aussi, ça va être dur pendant ces quatre jours...

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas.

Revenir en haut Aller en bas
 

[Rp Jaja-Hikari] Rp du retour vers le passé du futur. 2.21 gigowatt, une deloréane et hop on remonte le temps, nooom de Zeeeeuuus !! Des fois le hasard fait bien les choses et vous pouvez revoir une personne à laquelle on ne s'attendait pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses. [Bartemius Croupton Jr.] TERMINÉ
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-