Partagez | 
 

 Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 577
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 27
Localisation : Dans tes cauchemars

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2804
Magie: Tōyō no Seirei Madoshi + Terekineshisu
avatar
Mage de Rang S | La lapine d'or
Mage de Rang S | La lapine d'or
MessageSujet: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya] Ven 24 Mar - 0:11



    Je revenais du désert, cela fait bien deux semaines que je n'ai pas remis les pieds à la guilde. Ils doivent probablement être occupés avec le boulot qui leur tombe sur les bras. Sur la route, je n'avais rencontré quasiment personne puisque j'avais emprunté des lieux assez vastes pour une tranquillité affirmée. Deux filles au milieu de cette plaine foulaient l'herbe non loin d'Offordia. J'entretenais une conversation avec Manami, c'est la plus timide de mes esprits qui me racontait grosso-modo sa vie depuis que je me remettais à l'invoquer plus souvent. Notre conversation tournait globalement entre les garçons d'Earthland qu'elle trouvait littéralement craquants et son petit penchant pour la mode Kawaii qu'elle avait pu apercevoir dans les magasins il y a quelques temps. Un peu de diversité ne fait pas de mal et cela fait du bien de retrouver des conversations quotidiennes ! Je me prenais donc au jeu, toute insouciante et même rigolant à ses blagues.

    Mais qui aurait pu se douter de ce qui me tomberait sur le nez aujourd'hui ?! Personne. Alors que je foulais le pavé d'Offordia en entrant dans la ville comme d'habitude, contente de revoir ce paysage, j'étais encore bien loin d'imaginer le genre de ragot qui se traînait sur la mage de rang S que je suis. J'étais vêtue d'une nouvelle tenue que j'ai acheté sur le marché de Bokanka à Desierto : un mini-short en jean, un débardeur mauve décoré de perles, des baskets noires et une casquette en jean dont mes cheveux attachés en ponytail étaient coincés dedans. Les gens ne prêtaient pas trop attention à moi, surtout parce qu'il est rare de me voir vêtue ainsi sans mon manteau, mais j'entendais quand même des conversations douteuses qui me faisaient hausser le sourcil. Sans que je m'y attende, Manami pointait soudainement un mur en me tirant par le bras, m'indiquant donc de regarder. « Rhooo quoi... J'suis claquée là, je veux m'poser ! On fera du lèche-vitrine plus tard ! » Lui disais-je sans vraiment porter attention à ce qu'elle me montrait. J'avais juste envie de me poser dans mon lit et de déballer ma valise qui commençait à peser lourd. La petiote me stoppait donc, insistant soudain pour me faire lire une espèce d'affiche sépia collée au mur. « Regarde, baka... » Elle chuchotait tout à coup en se collant un peu plus à moi. « Yasu et toi êtes recherchées... » Me susurrait-elle à l'oreille tandis que je voyais choquée, mon secret dévoilé au grand jour.

    Et c'est reparti pour la merde ! Moi qui pensais avoir tourné la page sur Toshiro, sur sa mort, sur mon exile et sur ce malencontreux accident qui avait fini dans la gueule d'un monstre glacé... Voilà qu'il me retombe dessus tout à coup ! Comment ils ont fait pour découvrir que... ah j'oubliais tous les témoins qu'il y avait ce jour-là ! Bon bah... Tant pis. Mais... c'est quoi cette somme abusée sur ma tête ?! Ils sont sérieux, je ne vaux que ça ? Haha ! La bonne blague. « Pfff ! Encore une conne qui sait pas ce qu'elle fout de sa vie ! » Lâchais-je aussi innocente que possible dans cette rue blindée de passants, je n'élevais pas trop la voix car je ne voulais pas me faire remarquer et je passais mon chemin hautainement comme une petite prétentieuse qui s'en bat royalement les ovaires. Et comme si ils allaient me reconnaître, hinhin, ils auront du mal étant donné que je ne porte même pas mes vêtements habituels. Toutefois je prenais mes précautions, je chuchotais à Manami de me colorer les yeux pour une illusion durable, le temps de partir chercher un endroit plus calme. Je finissais donc les yeux roses et les cheveux blancs entre deux intersections de rue afin de me diriger vers la guilde où je n'osais pas trop rentrer. Mais par précaution, je préférais m'assurer qu'il n'y ait pas d'affiche placardée sur leur tableau des quêtes.

    C'est donc en me faufilant dans le jardin de Blue Pegasus et en ouvrant une fenêtre des plus chiante à grincer que je faisais passer Manami dans une illusion d'invisibilité, histoire qu'elle aille voir le fond des dégâts. Hélas, vingt minutes après sa petite enquête incognito, elle revenait un peu choquée et m'informait de ma connerie qui tournait au drame. Manami était au courant comme tous mes esprits que Yasu et moi on avait commis un crime et elles ont fait le serment de me protéger en ne disant rien à la guilde tout ce temps. Toutefois, il semblerait que son rapport soit des plus salés : en effet, les Trimens avaient décidé de partir à ma recherche de ce qu'elle avait cru comprendre et toute la guilde était maintenant au courant pour mon histoire d'archer mort. « Eh merde, j'fais quoi moi maintenant ?! J'ai plus qu'à me planquer c'est ça ?! J'ai pas envie que le conseil me tombe dessus ! Il faut que je trouve une solution à ce problème, je ne peux plus rester comme ça... Et j'ai pas envie de finir en taule ! » Me mettais-je à paniquer, assise contre le mur de la guilde. Hélas Manami se méfiait, elle entendait Zackary arriver... Elle décidait donc de nous faire devenir invisible toutes les deux pour lui, histoire de quitter les lieux le plus rapidement possible.

    Cela va devenir compliqué de rester à Offordia... non plutôt Fiore... Si cette affiche est placardée partout, ça va vraiment me pourrir la vie ! Que faire, où aller ? Je ne sais pas encore mais en tout cas je ne restais pas sans rien faire, Manami et moi changions d'apparence avec des illusions de toutes sortes le temps de trouver une solution en errant dans la ville.


___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akira-dolls.eklablog.fr/
Messages : 194
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 20
Localisation : J'ai

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2650
Magie: Batlich
avatar
Collectionneuse de méchants
Collectionneuse de méchants
MessageSujet: Re: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya] Mer 29 Mar - 18:40

Zero n'arrivait pas à comprendre comme ce genre d'événement pouvait arriver, et surtout à elle... Encore une fois, la jeune fille s'était retrouvée perdue au milieu de nulle part, et plutôt, comment elle avait atterri, par hasard, sur le chemin d'Offordia, et y avait rencontré, au hasard, une Miyamura qui semblait, aux yeux de la blonde, se demander si il allait encore falloir qu'elle fasse en sorte de ramener un corps inanimé. Donc, au lieu de trouver un lieu pour trouver un tableau de quêtes, de toutes manières ennuyeuses parce qu'il y avait maintenant la trêve qui empêchait tout type de combat entre les guildes, la méchante se retrouvait au lieu de toutes ses souffrances et nausées. Là-bas, elle s'était faite torturer par le romantisme et les chansons d'amour. Alors, une idée de génie germa derrière sa tête : Elle allait insulter quiconque allait passer, et surtout, se tourna vers une Miyamura qui avait un air de Miyamura (elle se décrira elle-même cette grognasse).

« J'ai une idée ! On va insulter les gens ! Et on va faire quelques courses dans des magasins de vêtements ! Pas que tu doives te changer parce que ta tenue est hideuse ! Mais que je puisse avoir quelques modèles et de quoi coudre. Et aussi critiquer les prix. Si tu veux que je te fasse une nouvelle tenue plus classe que celle que t'as, tu me le dis, je te le fais à prix de guilde. »

La blonde ne voulait pas dire « amis » parce que pour le moment, seul Nathaniel respectait ces conditions, et compter quelqu'un qui vous ramène comme un sac à patate ou comme une brouette jusqu'à la guilde, avec laquelle vous n'avez jamais essayé de communiquer, comme une amie, c'était quand même quelque chose qui relevait de l'inconscience. Alors qu'elle s'amusait à faire des croche-pieds aux enfants qui jouaient dehors, la mage noir remarqua  qu'il y avait là une boutique et y entra. Le plus grand loisir, ici, de celle qui s'amusait normalement à prendre son temps et allait plutôt dans des magasins moins... pétants de paillettes, fut de critiquer les prix, de critiquer les tailles, les vendeurs parce qu'ils étaient moches, les vendeuses parce qu'elles étaient toutes des salopes. Assez de bruit pour attirer les vigiles, qui demandèrent, gentiment puis avec force, au duo de sortir. Mais Zero tint bon et continua de critiquer le magasin, ayant volé au passage plusieurs vêtements grâce à ses chauves-souris lorsqu'elle était dans sa cabine d'essayage. (l'animal se mettait sous son chapeau)

« Mais c'est pas possible putain ! On peut même pas donner notre avis tranquille ?! Et la liberté d'expression dans tout ça bande de connards ?! »

Les vigiles passèrent aux gardes, qui furent dans la même impasse, parce que la fille à la poitrine provocante leur disait clairement qu'ils n'avaient provoqué aucune faute grave, mais l'avertissement d'arrêt pour troubles à l'ordre public remit quelques peu les pendules à l'heure niveau blonde, qui se mit à insulter tout le monde en marmonnant, poussa du pied quelqu'un qui était dans une cabine d'essayage et s'étala de tout son long sur le mur. Si Miyamura avait parlé ? La louve ne le savait pas, complètement focalisé sur son but, et éviter d'être attiré par autre chose, car dans cette ville de brutes et de câlin, le moindre manque d'attention pouvait coûter très cher à quelqu'un qui n'était pas préparé mentalement à ce qu'ils pouvaient voir. Allant voir un couple juste pour faire croire que l'homme avait une relation extra-conjugale, Zero aperçut du coin de l'oeil un affiche, et s'y rapprocha. Et là, surprise ! Oh ébahissement et autres qualificatifs ! Il s'agissait là de quelqu'un que la blonde n'aurait jamais imaginé à cet endroit. Arrachant l'image indiquant le visage d'une membre de Blue Pegasus, ou plutôt, une ancienne membre, parce qu'on ne mettait pas d'avis de recherche sur un mage légal : Midori et le nom de famille personne n'en à rien à foutre, surtout Zero.

« Héhéhé ! C'est très utile comme information ! »

Retournant vers Miyamura, surnommée Mi Amora, soit « ma moutarde d'Euphorbia », notre grande fanatique de méchants montra l'avis de recherche droit sur celle qui devait avoir remarqué qu'ils étaient présent depuis qu'elles étaient entrées en ville.

« Si on la choppe, on choppe une récompense, et en plus on peut la torturer, elle n'est plus touchée par la trêve ! C'est quelque chose de plutôt intéressant non ? Ça pourrait devenir ma prochaine quête : trouver la lapine salope sauteuse et en faire un civet avant d'en livrer une cuisse à ses anciens Maîtres ! On fait quoi maintenant ? J'ai fait mes courses, mais j'ai pas l'impression que faire tout ce voyage jusque là me convienne pour si peu d'actions. »

Alors elle se dirigea vers les aires de jeux, histoire de pourrir l'ambiance de jeu chez les enfants, faire se séparer les couples, pousser les gens dans l'eau,  et faire bouffer leurs landeaux aux jeunes mères qui se croient tout permis. Zero, elle, gardait précieusement son affiche de recherche pour mettre à jour sa base de données d'ennemis de Silver Fang, et de victimes faciles aussi. Mais une chose était sûre : la jeune fille ne savait ce que la brune voulait faire, ni ce qu'elle faisait, ni ce qu'elle pensait. Pour le moment, la Louve était du genre à ne penser qu'à sa personne. Question d'habitude.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 278
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 28
Localisation : Mange une glace

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3302
Magie: Resonance + Extended Control + Fire Artefact
avatar
The Immortal
The Immortal
MessageSujet: Re: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya] Ven 31 Mar - 17:12

Sans idée et rentré il y a quelques minutes l'immortelle était directement monté dans sa chambre de l'antenne de Bosco. Assise dans le noir, elle ne boudait pas cependant. Elle avait presque l'air de méditer sur son fauteuil, au milieu d'une flaque de magie formant comme son ombre qu'elle envoyait s'infiltrer dans tous les interstices, le planché et les fenêtres pour, via sa vision multiple, épier toute la guilde. Ses objectifs étaient multiples mais répondaient tous au même problème : l'ennui. Avec autant d'informations elle pouvait soit se laisser bercer, « écoutant » tout sans avoir le temps d'y réfléchir, ou au contraire trouver une nouvelle source d'inspiration et se concentrer dessus. Théoriser l'orientation sexuelle des membres de la guilde ne l'amusait plus depuis un bon moment (d'autant plus que ce n'est pas forcément des théories) et elle était en règle général devenue un peu plus difficile avec le temps. Comprendre par là qu'elle était un peu dans une période de flemme avec ces histoires de brigades qui s'enfuient, et que le rôle de celle qui extrait le ballai des fesses demande pas mal d’énergie.

Elle devait donc trouver de nouvelles choses, de nouveaux paysages, et en parlant de ça elle fut informé de la présence d'une presque-nouvelle, -sachant que tout ce qui n'était pas à DEP quand elle est arrivé peut-être nouveau, ce qui donne une définition très aléatoire de ce qualificatif chez elle. Enfin elle avait déjà rencontré les deux zéros de Zero, une fois bourrée ! Et... Un autre souvenir, plus frustrant, mais pas de la faute des deux de Zero.

Miyamura venait de bannir l'alter-égo lui envoyant les informations de ce qu'elle voyait au profit d'une autre qui cesserait de l'embrouiller en lui expliquant que les attributs de Zero râlaient contre tout et n'importe quoi, donnant une bouillie incompréhensible. Mais du coup ça titillait l’intérêt de la brune. Néanmoins la mage ne resta pas longtemps à la guilde et ne pouvant l'observer d'avantage par magie Miyamura se leva pour tout simplement s'approcher de la fenêtre et la voir partir. Deux secondes plus tard, elle avait rapatrié le liquide noir à ses pieds, se téléportait dehors, provoquait un bruit sourd « comme si » quelque chose de lourd tombait, mais elle s’était aussi bien caché derrière la végétation !


C'est donc ainsi et pour ces raisons tout à fait importantes qu'elle commença une filature qui se prolongea jusqu'à Offordia. Non pas que là-bas elle changea d'avis, non non elle ne comprenait toujours pas ce que Zero faisait, si elle avait un but, et si elle avait une raison de s'embrouiller avec tout le monde. En fait elle finit tout simplement par se faire remarquer... La brune avait empruntée un gâteau dans une confiserie et s'étant enfuit en escaladant la façade pour aller sur le toit, elle avait mal calculé l'angle de vue et le timing, Zero la voyant en pleine action... Du coup elle prétexta par reflex le hasard, ce qui semblait fonctionner. Enfin bref, c'est donc à une Miyamura assez détaché, focalisé sur sa petite gâterie volée qu'elle lui fit part de « son » idée, qui en fait ressemblait plus à une sorte de compilation.

« J'vais pas te payer pour massacrer mes vêtements ! »

Finit-elle par lui répondre offusquée pendant moins d'une seconde. Pour le reste la petite brune avait quelques doutes sur la nouveauté de cette idée. Est-ce que ça changeait quelque chose ? Enfin elle se retenait de demander pour ne pas avouer qu'elle la suivait depuis la guilde.

« Si c'est amusant je veux bien venir, mais si tu essaye de me changer je mords ! Sinon je me charge de trouver à manger sur le chemin... »

Elle a beau ne pas avoir à manger pour survivre, ou à cause de ça, Miya reste un ventre sur patte, avec à l’intérieur une sorte de trou noir. Et ne sachant pas trop quoi dire d'autre pour accepter... Car bon faire les boutiques ça ne l’intéressait pas le moins du monde, mais en revanche Zero avait toutes les caractéristiques d'un bon passe temps. Enfin surtout deux : elle fait du bruit et à première vue on comprend rien. Et puis elle n'avait pas l'air méchante, elle l'accueillait bien. (degrés d’empathie pour les autres : Zero)

Bon très vite les choses commencèrent à dégénérer. Alors que Miyamura ne faisait que lâcher des petits sourires ou rires, comme si la blonde lui racontait des histoires drôle -mais c'était mieux, elle les jouait-, elle commença à se voir encercler de vigiles puis de gardes. Elle comprenait vaguement qu'elles devaient leur faire un peu peur, mais acquiesçait Zero leur expliquant que ce n'était pas de leur faute. Sentant une main la toucher elle posa la sienne dessus et tout doucement, comme s'il n'y avait pas de résistance en face, la souleva, arracha de son autre mains une protection qu'il y avait dessus pour la lâcher au sol et dit de la manière la plus indifférente mais supérieur possible. « Une trêve nous interdit de nous battre, mais pas de nous défendre... »
Maintenant il existait deux possibilités : ils s'écartaient pour surveiller de loin, ou dans cinq minutes toute la garde débarquait... Ou peut être pas. Ça les chahuta un peu mais après avoir en discuté entre eux puis avec le gérant les deux mages s'étaient éclipsé. Zero était déjà en train de traumatiser quelqu'un d'autres !

Partant pour la rejoindre elle croisa un enfant qui pleurait et homme pourchassé par une femme toute rouge avec des larmes, c'était donc la bonne direction et vite elle retrouva la louve encore plus enthousiaste avec une sorte d'affiche en main. L'écoutant en regardant le visage, Miyamura curieuse, prit en main l'avis de recherche et commença à l'observer attentivement, scrutant l'image...

« Je l'ai déjà vue quelque part... »

Mais ça ne lui revenait pas, sans doute encore un souvenir refoulé.

« On va faire comme pour les pirates ! Et les monstres ! Il faut trouver le lapin démoniaque tueur et empocher la prime ! Hmm... Mais du coup ça veut dire qu'il faut réfléchir à la suite... »

Zero se dirigea alors vers des jeux pour enfants, ou jouaient justement quelques uns d'entre eux. Elle recommença à embêter tout le monde, y compris les enfants. A un moment elle se retrouva même à leur crier dessus comme une maîtresse... Pour ce qui est du contenue, en gros elle leur expliquait qu'ils étaient plus bas que terre. Quant à ce que la brune pensait et voulait faire, et bien là elle écoutait sagement. Durant les pérégrinations de Zero l'immortelle avait été kidnappée par les enfants et au moment ou la blonde s’énerva elle essayait d'en contorsionner un pendant qu'un autre était sur ses épaules, alors se sentant visé elle vint tout de suite se mettre au garde-à-vous, assise, à côté des autres.

« Je pense qu'on devrait établir notre QG sur le toboggan et en garder le contrôle ! » En une phrase elle venait d'aussi se mettre tous les gosses à dos. Elle se tourna alors vers eux en leur montrant l'affiche : « Le prochain chef du toboggan c'est celui qui la trouve ! » Après quelques râleries, une prise de catch et l'un d'eux redescendant du toboggan sur la tête ils finirent par se disperser ou retourner prêt de leurs parents... Difficile de dire si ça avait fonctionné mais c'était maintenant presque désert. Du coup elle se tourna à nouveau vers Zero : « Si tu as une autre idée... Je suis pas très douée pour enquêter avec les adultes quand je peux rien leur casser. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 577
Date d'inscription : 04/10/2013
Age : 27
Localisation : Dans tes cauchemars

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2804
Magie: Tōyō no Seirei Madoshi + Terekineshisu
avatar
Mage de Rang S | La lapine d'or
Mage de Rang S | La lapine d'or
MessageSujet: Re: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya] Mar 4 Avr - 11:52



    Manami se fatiguait à nous donner une apparence différente à chaque coin de rue, bientôt elle n'en pourrait plus, nous marchions encore dans la ville à la recherche d'une planque ou d'un plan de secours. Puis nous nous approchions du parc de la ville où soudain je tournais le regard. Un cri m'avait interpellé, ou plutôt des cris et des pleurs. Stoppant ma route aux côtés de la cochonne stellaire qui me tenait le bras, je découvrais qu'il s'agissait d'enfants qui criaient « Mamaaaaan !!! Papaaaaa ! La fille là, elle m'a poussé dans l'eau ! » et bien d'autres plaintes du genre. J'apercevais les parents en train de se lever et un groupe de gosses s'enfuir d'un toboggan. « Quelqu'un est en train d'embêter les gamins du parc, qu'est-ce qu'on fait ? » Me demandait la demoiselle avec un look super banal comparé à d'habitude. « C'est pas mon problème, ça ne me concerne plus ce genre de connerie... et puis on a d'autres chats à fouetter, non ? » Lui répondais-je tandis qu'elle s'inquiétait de la future ambiance du parc. Malgré moi elle me faisait entrer en me tirant par le bras, je ne pouvais que soupirer à ses exigences. Nous nous dirigions donc vers les deux cheftaines du toboggan. Manami se disait que peut-être je leur demanderais de foutre la paix aux gosses et de déguerpir d'ici le plus vite possible en les menaçant... Mais en fait je ne reconnaissais que trop bien ces deux têtes.

    D'ailleurs, j'étais pas sûre qu'elles me reconnaissent, j'avais désormais les cheveux châtains et les yeux verts, ma tenue blanche ressemblait à celle d'une joueuse de tennis tandis que Manami se déguisait en petite blonde aux yeux marrons, vêtue à l'identique de moi. Bref, nous approchions tout doucement de ces deux membres de Silver Fang jusqu'à ce que je puisse apercevoir qu'elles jouaient avec ma fiche de recherche, enfin quand je dis "jouer" c'est qu'elles n'hésitaient pas à endoctriner les gosses ou bien à inventer des plans aussi rapidement que l'éclair vis à vis de cette feuille. « Tu cours droit à la cata' tu l'sais ?! » Me demandait la petite cochonne qui ne possédait plus ses atouts d'hybride chinoise. « T'occupes... Je pense avoir ma propre idée sur le comment je vais résoudre tout ce merdier. » Je trottinais et j'arrivais enfin tout proche d'elles que je n'hésitais pas à poker du bout du doigt. « Salut les Silver fiente ! » Les interpellais-je rapidement avec une note d'humour, en espérant qu'elles en aient. « Ça vous intéresserait de faire une affaire en OR à nos côtés ?! Cette affiche... je sais où elle se planque... huhuhu ! » M'adressais-je à elles, peu confiante mais je ne montrais pas mon anxiété, heureusement Manami me donnait une confiance en moi du fait que j'étais planquée sous son illusion.


___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akira-dolls.eklablog.fr/
Messages : 194
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 20
Localisation : J'ai

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2650
Magie: Batlich
avatar
Collectionneuse de méchants
Collectionneuse de méchants
MessageSujet: Re: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya] Mar 4 Avr - 23:47

Alors là, les deux étaient dans une impasse, parce que Zero avait aussi du mal à ne pas faire trop mal aux personnes lorsqu'elle torturait, même les enfants, mais ces derniers étaient souvent idiots et pleuraient au moindre choc. Il n'y avait donc rien de véritablement important à tirer d'eux. Mais au moins, la blonde commençait un peu à comprendre comment fonctionnait la brune, qui ne semblait pas réellement compliqué à comprendre. Pour celle-ci, tout semblait ressembler à un jeu, et même blesser faisait partie de ces « jeux ». Elle n'avait cependant pas réellement compris comment les autres jouaient, et s'en moquait sûrement, pendant que Zero, elle, énervée par l'attaque soudaine des enfants, en envoya un au loin et sans la moindre retenue contre un mur. La Louve en avait marre des gosses, et voulait quand même continuer à emmerder son monde !

« J'aime pas enquêter non plus... C'est la misère de chercher quelqu'un en ville sans avoir la moindre piste de départ ! On aurait été en forêt, j'aurai pu la pister, mais là, c'est même pas la peine. Mais vu qu'elle est recherchée, elle doit se déguiser ou autre. A la moindre personne suspecte, on la choppe, et on la fait parler. Ça pourrait être l'autre qui cherche à se tirer en douce. »

Putain de ville et putain de Guilde de merde ! Même en tant que pisteuse la pauvre ne pouvait rien faire en ces conditions, et la ville puait trop l'amour malgré ce petit grain de sable qui venait d'ajouter un peu de piment à la vie de ses citoyens. Après tout, il s'agissait d'une personne qui avait fait partie de Blue Pegasus, mais qui maintenant ne se retrouvait sous aucune protection légale et devait être arrêtée. Ceci indiquait donc des portes ouvertes pour lui éclater la gueule, la torturer, puis la livrer aux autorités pour recevoir la prime. Zero se mit à sourire légèrement en s'imaginant la tête des personnes de la guilde lorsqu'ils verront l'état de leur ancienne collègue, agonisante et suppliant qu'on l'épargne, et ce pour de bon. D'ailleurs, la mage était tellement dans ses pensées qu'elle sursauta lorsqu'une voix féminine s'éleva dans son dos, et qui n'était pas celle de Miyamura. Premier réflexe : avoir entendu Fientes, au lieu de Fang, au nom du groupe auquel appartenait le duo. Très réactive à propos des insultes à son propos, et entraînée à ripostée directement, la blonde eut juste le temps d'entendre la suite que son coup de poing pleine gueule partit à une vitesse éclair.

Rien à foutre de quoi que ce soit, le but là, c'était d'exploser le nez de la personne qui venait de la critiquer en même temps que les autres, même si, pour les autres, elle n'avait pas ce problème de colère. Bien sûr, les gestes furent suivis de mots fraîchement choisis et mûrement réfléchis en ce peu de temps de concertations de neurones.

« QUI EST-CE QUE TU AS TRAITÉ DE FIENTE SALOPE ?! »

Oui, ils correspondaient très bien à la situation et à la personnalité explosive de celle qui avait déjà été mise à l'épreuve par la ville et par les enfants. Stressée, on pouvait de qu'une insulte dans cette ville à son encontre pouvait la faire sortir de ses gonds, et encore, elle n'en était là qu'à une simple attaque physique, et aurait préféré faire bien pire sur le coup. Elle ne sut pas si elle avait touché, si le nez de l'autre pouffiasse s'était brisé et qu'elle pissait le sang, mais son taux de réflexion reprit un peu le dessus, parce qu'il n'y avait pas n'importe qui qui pouvait approcher un membre de la Guilde pour l'insulter de la sorte, et leur faire des propositions. Faisant comme si elle n'avait rien fait auparavant, mais ne cachant aucune honte, comme si la conversation continuait et que le coup de poing était normal et tout à fait justifié. Et tout à coup, illumination, elle avait certes raison, mais elle ne pensait pas un mot de ce qu'elle disait, comme si... Elle voulait la trouver le plus rapidement possible, et donc allait accuser n'importe qui d'être Midori.

« Tu sais où elle se planque parce que tu veux nous tendre un piège ! Si ça se trouve c'est toi ! Et donc quand tu vas nous mettre dans ton piège de connasse ! Et tu te tireras après m'avoir volé mes vêtements ! Eh... L'autre (Miyamura) ? T'as pas une magie de repérage ? Elle est peut-être invisible ou déguisée... Vaut mieux l'utiliser sur n'importe qui. Sinon, va falloir la faire parler ! »

Son regard, et son sourire à la limite de l'humain, eux, disaient clairement qu'elle voulait la faire parler, mais sans remettre en cause la trêve bien sûr. Lorsque cette pensée fut mise en avant, son sourire se désagrégea lentement, ouais... Il valait mieux que l'autre parle rapidement en espérant qu'elle avoue que c'était bien elle Midori, sinon, il allait falloir lui demander, et surtout lui faire confiance... Et ce genre d'événement, ça menait souvent à un piège grossier de la part des personnages secondaires, qui aimaient faire des blagues idiotes qui ne faisaient que donner la honte ! S'il se passait cela, alors le poing de la justice allait retenter de frapper mademoiselle en pleine gueule ! Gentiment, bien sûr.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 278
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 28
Localisation : Mange une glace

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3302
Magie: Resonance + Extended Control + Fire Artefact
avatar
The Immortal
The Immortal
MessageSujet: Re: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya] Dim 9 Avr - 17:06

Pérchée sur son toboggan tel un général, la brune acquiesça les remarques de la blonde expliquant qu'elle n'était pas une spécialiste de l'enquête non plus puis proposant de choper la première personne suspecte. Ce qui ressemblait à un bon point de départ pour Miyamura. Mais finalement c'est la personne suspecte qui vient à elles ! N'ayant toujours pas bougé l'immortelle aurait presque put l'ignorer cependant, presque car Zero commença tout de suite à la frapper. Comme ça, au milieu de la rue ! Ou plutôt du parc, d'ailleurs toujours sur son perchoir la brune faisait des gestes comme pour écarter la foule qui n'existait pas. Enfin au moins un curieux qui voulu s'approcher et la vit faire des mouvements de bras indiquant de se tenir à l'écart, le regarder, puis dire quelque chose comme « Laissez la police faire son travail ». Il fit évidement demi-tour.

Mais finalement on eu besoin d'elle. Soupirant à l'appel du devoir Miyamura commença par rétorquer «  Je doute que quelqu'un veuille te piquer tes vêtements... » Mais ce n'était pas tout puisqu'on pouvait sentir pour les plus fins ou voir dans ses yeux intense et grand ouvert qu'elle faisait autre chose. Utilisant sa vision multiple elle demandait à ce qu'on lui décrive les jeunes femmes vue d'autres mondes... « Blonde, brune, rose, bleu, rouge... Ce qui est sur c'est qu'elle change beaucoup d'apparence... » Elle détourna alors le regard vers Zero. Elle ne comprenait pas grand chose à ses motivations, mais il était assez facile de deviner, même sans aide magique, que celle-ci allait probablement réagir assez violemment.

Pendant une ou deux secondes elle se mit à imaginer les possibilités en fonction de ce qu'elle avait déjà vu de Zero. Pour faire simple, dans tous les cas cela finissait en confrontation du coup la brune s'imagina plutôt prendre de l'avance et le fit. Assez vite, sans trop réfléchir et de manière assez basique néanmoins.

Bon, elles étaient deux et celle qui parlait était la susceptible de répondre, la cible était donc toute désigné et Miyamura se téléporta de son toboggan juste à côté de l'autre, présentement une petite blonde. Profitant de la surprise elle se faufila dans ses bras comme pour lui faire un câlin, mais glissa jusqu'à l'autre côté en posant une mains sur son épaule, se mit à brutalement serrer les doigts et tirer vers le bas, poussa son genou d'un pied, et avant que l'on puisse vraiment comprendre ce qu'elle faisait elle était debout derrière son otage. Une mains toujours sur son épaule profitant de sa force brute pour la bloquer, et l'autre qui passa en douceur sous sa gorge pendant que sa substance noire venait y former une lame magique.

« Calmons-nous, ne nous énervons pas ! Mais explique-toi quand même et dis-nous tout sur cette Midori. Sinon je crois que la blonde là va considérer que c'est toi ! »

Certes avec son sourire sadique et son ton hautain, cela ni ressemblait pas du tout mais l’immortelle cherchait vraiment à les protéger, en quelque sorte. Elle voulait au moins gagner un peu de temps avant qu'il soit trop difficile d'argumenter pour les garder en vie et jouer avec !

Néanmoins tout de même amusée par la situation la mage qui n'écoutait qu'à moitié la réponse se prit au jeu. Considérant qu'il s''agissait plus de gérer ensuite la réaction de Zéro à ce qu'elle dirait, elle se concentrait sur son interrogatoire et testait les réactions de ce qu'elle ignorait encore être un esprit. Faisant un usage assez prioritaire de ses capacités elle en abusa un peu et vite ses bras semblaient recouvert de sa magie sombre aux reflets rouges...Avant d'en sortir complètement. La petite brune était donc assise derrière l'esprit lui même maintenue au sol par deux bras noirs sortant de ses épaules. Quant à elle, et bien elle commença par la pincer, la chatouiller un peu, puis quand sa coéquipière hésitait non-seulement la prise se fit plus forte comme pour transmettre un message, mais elle commença tout simplement à tirer sur les ficelles de ses vêtement, baisser les fermetures éclairs, etc. Oh elle ne cherchait pas réellement à la déshabiller, juste à la gêner au maximum et dès qu'elle essayait de tenir quelque part elle changeait elle aussi d'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya]

Revenir en haut Aller en bas
 

Un lapin se réfugie chez les loups [Mido-Zero-Miya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rp chez les loups-garoux
» Une jeune fille chez les loups. [pv Cara]
» Se réfugie chez Serpentard
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-