Partagez | 
 

 Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 675
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 17
Localisation : Dans les bras de sa Nee-chan ~

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3975
Magie: Nemesis
avatar
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
MessageSujet: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Jeu 5 Jan - 18:52

" [...] Malgré tout effort fourni à passer le secteur au peigne fin, nous n'avons pas encore trouvé la moindre information utile quant à leur attaque. Si nos experts trouvent quoi que ce soit, votre délégation sera la première informée soyez sans crainte. "

" Humph c'est aussi dans votre intérêt, nous veillerons à ce que l'accord entre nos deux nations soit respectée le temps de cette crise. Nous allons en informer la régence et enquêterons de notre côté... Mes hommages. "

Et ce fut ainsi que les formalités de rigueur prirent fin entre les mandatés de Bosco, et le responsable des chevaliers runiques couvrant ce secteur. Ces derniers repartirent dans la large tente des officiers, laissant entre eux un groupe d'une dizaine de personnes faisant apparemment office d'intrus au milieu de ce campement improvisé du Conseil. Ce groupe était composé majoritairement d'une escorte légère de soldats, accompagnant un conseiller envoyé par la régence de Bosco afin de pourparler avec les runiques installés en ces lieux. Cet endroit possédait deux particularités ayant entraîné cette entrevue d'une trentaine de minutes, la première relatant d'une énième attaque organisée par la tristement célèbre Brigade, cette troupe de saltimbanques ne cessant de faire entendre parler d'elle chez les plus hautes sphères du continent. Conformément à l'accord passé entre les différents belligérants communs à cette brigade, chaque état coopérait plus ou moins avec les autres afin de mettre en commun les informations susceptibles de progresser sur leur cas. Cependant le pourquoi Bosco ait envoyé directement un représentant sur le terrain, au lieu de simplement attendre les rapports partagés entre les différents camps relatait de cette seconde raison, ce camp de recherche se situait à la frontière de son pays. Une attaque visant une localisation frontalière avec deux pays en conflit était osée, mais là était bien le genre de l'impétueuse brigade bannie mettant comme un point d'honneur à narguer leurs ennemis. En conséquence de cette attaque, les chevaliers runiques s'organisèrent autour des lieux afin de rechercher le moindre indice concernant ces opposants, ou la raison précise de cet assaut moins destructeur que les cas majeurs déjà étudiés, mais ayant toutefois laissé sa marque dans la poignée de bâtiments aux alentours.

L'escorte marcha lentement au sein du campement de fortune en s'échangeant des mots entre eux, venus principalement en spectateurs hélas, Bosco n'ayant actuellement pas les moyens de mobiliser du monde pour activement assister les enquêteurs du coin. Cependant ce n'était pas tellement la raison pourquoi au fil de leurs pas, ce petit attroupement recevait des œillades çà et là par les envoyés du Conseil s'affairant aux alentours, ni le fait d'appartenir à un pays ayant abandonné l'influence de leur grande organisation magique. Non, ce qui provoquait plissements de yeux et renfrognements du visage tenait à une personne seulement, plus petite que les grands hommes en armure intermédiaire les escortant et que l'ancien conseiller en tenue d’apparat. Pandora, maîtresse de Silver Fang et ennemie avérée du Conseil de la magie, marchait librement et visiblement en toute sérénité au sein d'une installation de chevaliers runiques. Suscitée par la régence de Bosco elle-même et fervente opposante à la Brigade bannie, sa présence n'était pas tant une réelle surprise mais pour l'avis des runiques autour, relevait tout de même d'un mauvais goût certain. Peut-être même plus que le déni du régent actuel Maximillien Krieger envers leur institution, la principale source d'animosité entre le Conseil et la région de Bosco tenait de l'acceptation de cette criminelle en leur pays. Néanmoins du fait de l'accord actuel entre les deux camps opérant une trêve, ainsi que la possibilité de subir une annihilation totale même en se mettant tout le campement dessus, nul n'osait agir ni même dire ouvertement ce qu'ils pensaient bien bas.


" Nous allons de ce pas retourner à la capitale, je transmettrais vos salutations au régent. Merci de votre coopération, et au revoir. "

" Le plaisir était pour moi, conseiller Carsseaux. Je vais rester ici encore un instant, faites bien attention à vous. "

Ce serait à moi de vous dire cela, tels furent les mots pensés par le conseiller avant que lui-même et son escorte ne prennent la direction plus lointaine de leur carriole et montures. Désormais esseulée, Pandora marcha à un rythme lent au sein du campement des runiques et des bâtiments victimes du courroux de la brigade, scrutant d'un œil attentif la scène sans prêter plus attention aux enquêteurs déjà présents aux alentours. La petite damnée s'était déplacée directement sur ces lieux, finalement peu loin du Silver Den et autant cela rendait les choses pratiques pour l'aller et retour pour s'y déplacer, autant cela ne la rassurait pas quant à une potentielle attaque sur Riftown. Ses ennemis étaient proches, et il fallait être extrêmement vigilante à ne pas tout perdre sur une erreur de calcul, un détail...

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img15.hostingpics.net/pics/156812Strictly.jpg
Messages : 33
Date d'inscription : 30/11/2016
Age : 19

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2329
Magie: Punishment
avatar
Paladin du Second Ordre
Paladin du Second Ordre
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Ven 6 Jan - 19:48

Code by Wiise sur Never-Utopia
Parmi les Dieux


Enfin un ordre, enfin une mission, enfin une activité digne de ce nom. C'est lorsque que j'appris pourquoi on me faisait bouger qu'enfin mon cœur se mit à battre la chamade. Je tombais presque amoureux, amoureux de ma mission, amoureux de mes supérieurs idiots. Oui ils l'étaient, pourquoi ? Car qui est assez con pour envoyer une majorité de paladin du troisième ordre en escorte face à la reine des mage noire ? Hum je voulais bien que l'ordre dans lequel on était ne reflétais pas notre puissance ni même notre habilité au combat, mais quand même, la plus part de nous étions ... faible. Je ne parle pas de moi, moi je suis d'un autre niveau évidemment, je suis de ceux qui sont plus au dessus des autres, la crème de la crème, le dessus du plat. M'enfin passons.
Tout en préparant mes affaires pour partir je discutais avec le Dieu des ténèbres.

*Ne rêve pas ...*
Ah oui ? Et pourquoi ?
*Je veux bien que tu penses être au dessus de beaucoup mais ne pense pas que tu puisse rivaliser avec elle...*
Hmpf et comment tu sais ça ?
*Elle est juste à la tête de la guilde noire numéro 1 du continent ...*
Pas faux mais de toute façon qu'elle pense pas que je vais m'écraser face à elle.
*De toute façon tu ne le verras sans doute pas. Tu y vas simplement pour faire figuration, ou combattre si nécessité mais elle n'est pas bette ... pourquoi se mettre à dos les paladins alors qu'il propose une "trêve" temporaire ?*
Ta sans doute raison. Fais chier en fait ... ça me casse déjà la tête de partir pour rien.


Paquetage étant finis, je me barrais dans le hall pour retrouver mes compagnons. Après un petit discours nous préparant à la mission nous nous mirent en marche en direction de la frontière de Bosco afin de rencontrer la grande Pandora. Les rumeurs courrait dans les rang qu'en réalité Pandora ce monstre de magie était en réalité toute petite et mimi. Ça collait vraiment pas avec le personnage. Raaah les Dieux manquait réellement de goûts pour choisir comme empereur du mal un truc chou et petit. Aucun charisme ... m'enfin je respecte leurs fautes de goûts... Au moins sur mon corps ils se sont pas raté ... Ça doit être la Déesse de la Fécondation et de l'Amour qu'a choisis son physique... Elle est si ... GneuGneu gazouGazou Raaaaah ça m'énerve ce genre de chose. M'enfin peu importe !

Nous arrivions donc à destination. Le voyage avait été long et ennuyeux donc pas de quoi s'attarder dessus. Je montais ma tente avec mes compagnons et attendais. Les deux jours que nous passions ici était ... franchement inutile. C'est à un moment que l'heure du rendez-vous arriva. Ce fut long et fastidieux, je n'avais pas eu la chance de voir Pandora à son arriver malheureusement. J'allais pisser au loin dans les bois, et alors que je revenais je pouvais y voir le campement déjà se démonter... Fait chier il pouvait pas faire le comptage avant de se barrer ? Certes on était libre de mouvement mais quand même un minimum d'organisation ? Puis sur le retour en allant sur le camps je croisais cette petite fille, toute mimi, au cheveux noir. Elle ressemblait parfaitement à la description qu'on m'avait fait. Pas de doute c'était Pandora. Je m'approchais d'elle, la regardant de haut (en même temps c'est difficile d'être à son niveau en terme de taille), et les bras croisé je dis :

T'es Pandora hein ? Je suis Hofuku et paladins du troisième ordre. Sache que même s'il ton laisser entré, il ne t'aime pas et te craigne. Moi j'en est rien à foutre de toi, mais j'ai une mission. Ma mission est d'être un Paladin et les paladins agissent sur les mages. Je ne te fais pas confiance, même si t'a aider pour la brigade bannie, je suis certain que c'est dans ton propre intérêt.
*Mais t'es abruti ou quoi ?! On fait tout pour te faire progresser et te maintenir en vie et toi tu vas provoquer l'une des mages les plus puissantes existante en ce monde ?!*
Roooh ça va ferme la toi ! Je lui parle si je veux ! Et je préfère être franc que lui vendre mon cul et faire l’hypocrite.

Pandora était une Déesse à son niveau. Une Déesse vivante, c'était bizarre de dire ça mais c'est ce que je pensais. Malheureusement avec ce que je viens de lui dire je ne risquais pas de la vénérer. Puis je suis pas sûr qu'elle m'apporterait de la puissance donc je lui vouerais pas de culte ...


© By Halloween sur Never-Utopia



HRP : Ce qui est entre * * tu ne l'entend pas donc oui Hofuku s’adresse à haute voix quand il dit : "Roooh ça va ferme la toi ! Je lui parle si je veux ! Et je préfère être franc que lui vendre mon cul et faire l’hypocrite." Donc ça tu l'entend, mais la phrases d'avant non. Voila voila

___________________________________________________________________

Les couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 675
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 17
Localisation : Dans les bras de sa Nee-chan ~

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3975
Magie: Nemesis
avatar
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Sam 7 Jan - 0:01

Marchant désormais seule au milieu de ce qui semblait être les restes d'un bourg, Pandora scruta du regard chaque morceau qui ne semblait pas à sa place; et vu l'état déplorable de l'endroit il y avait bon nombre de débris jonchant le sol çà et là. Ce n'était pas le temps qui manquait à la maîtresse des louves de toute manière, à ne pas avoir ce besoin de dormir elle reportait beaucoup de ses activités durant la nuit, et pouvait accomplir plus de travail que n'importe qui du moment que cela restait dans son domaine de compétences. Et ces derniers temps elle s'était suffisamment démenée pour se renseigner auprès de toute aide possible, organiser sa guilde et les recherches à effectuer, et plus encore... Actuellement il ne lui restait qu'à attendre des rapports de la capitale de Bosco, ainsi que celui de Tsuchida et d'autres sbires de la meute. Aujourd'hui était une journée calme, expliquant sa présence dans un tel endroit où elle pouvait à moitié flâner et observer par elle-même les exactions commises par cette fameuse Brigade. Même si la damnée ne dénichait aucun indice utile ou autre, elle pouvait néanmoins examiner le résultat de leurs actions en essayant d'en trouver à la fois la cause, et le but. Cherchait-il quelque chose de particulier à cet endroit ? Ou bien s'étaient-ils adonnés à une destruction aveugle et purement chaotique ? Chaque supposition, chaque observation pouvait en dire un peu plus sur leurs motivations ou encore leur caractère, bien qu'elle en ait eu un aperçu durant la bataille de Selesnya. Mais il était difficile de croire que seule la vantardise et le complexe de supériorité étaient ce qui définissaient leurs personnages, il devait y avoir un fond à chaque chose et éventuellement, vu leur nature destructrice elle pouvait potentiellement faire un rapprochement avec de la logique de mage noir. Que l'on n'interprète pas cela faussement, de son côté Pandora n'était pas tellement comme eux mais à avoir côtoyé depuis littéralement toute sa vie le milieu obscur, elle pouvait peut-être comprendre des choses que de simples runiques ne pourraient pas deviner.

La louve s'accroupit afin de soulever une pierre, ayant cru voir une marque au sol mais qui ne s'avéra qu'être un sillon laissé à même la terre sèche. Mais lorsqu'elle commença à se relever correctement, quelque chose vint lui faire de l'ombre et la juvénile leva ses yeux dorés pour constater d'une présence humaine face à elle. Un jeune homme se tenait droitement et la surplombait d'une bonne tête, l'air assuré si ce n'était peut-être une pointe d'arrogance dans son air. Cette impression lui vint en l'entendant s'adresser à elle, cependant tout ce que cela provoqua chez la louve fut un haussement d'épaules sans plus de concession... Du moins au début, il fit une pause mais de manière surprenante reprit la parole pour enguirlander une personne tierce ? Du moins il n'y avait que comme ça que Pandora pouvait interpréter ce sursaut d'humeur, peut-être était-il connecté par télépathie avec un supérieur ou autre. Il s'était présenté comme un paladin après tout, bien qu'aux vues de son attirail il n'avait visiblement pas grand chose à voir avec ce qu'on pouvait s'en faire comme image avec un tel nom. Ceux que la louve avait pu croiser lors de la réunion des maîtres, Alabrund et Manfred, dégageaient physiquement bien plus de l'image qu'on pouvait se faire d'un paladin du Conseil. Enfin bon, quant aux propos dirigées vers sa personne et en ne prêtant pas attention au dialogue télépathique qui ne la concernait pas, elle répondit au jeune homme avec une certaine neutralité.


" Je ne cherche aucunement à me faire aimer du Conseil, le sentiment est réciproque mais merci de m'avoir mise en garde, j'imagine ? Cependant soyez sans crainte, vu notre coalition je n'agirais nullement pour vous gêner du moment que conformément à cet accord, vous en fassiez de même. Comme vous le dites l'annihilation de cette Brigade est dans mes intérêts... Pourquoi en serait-il autrement, ce sont eux qui nous ont menacé ma guilde et moi, soyez logique. Maintenant si vous voulez bien m'excuser... "

Un petit hochement de tête plus tard, et la petite halée reprit sa marche parmi les décombres de ce hameau dévasté, d'un pas excessivement lent pour mieux rester attentive aux détails. Bien entendu elle devait également le rester vis-à-vis de cet individu l'ayant abordé, malgré la trêve entre leurs deux camps cela ne pouvait pas empêcher des têtes brûlés d'exister, ceux pensant que suffisamment de tripes et d'effet de surprise permettaient de surmonter tous les obstacles. Esseulée et sans aucun témoin à son avantage, il fallait dire que le cadre restait propice à ce genre d'embuscade meurtrière, la louve alpha restant difficile à approcher en temps normal pour un mage légal ou membre affilié au Conseil. Cependant et malgré les à-priori émis par sa trop grande méfiance, ce Hofuku aurait très bien pu l'attaquer juste avant de lui faire savoir sa présence, mais mieux valait rester prudente malgré tout.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img15.hostingpics.net/pics/156812Strictly.jpg
Messages : 33
Date d'inscription : 30/11/2016
Age : 19

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2329
Magie: Punishment
avatar
Paladin du Second Ordre
Paladin du Second Ordre
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Dim 8 Jan - 15:17

Code by Wiise sur Never-Utopia
V'la la Deesse en carton ...

Elle restait froide quand à mes petites provoc' honnêtement ceci avait le dont de me plaire. Autant lorsqu'on l'on se sent agressé et on passe à l'offensive ça me plait car j'ai réussi mon coup. Autant lorsqu'on reste serein ça me prouve une certaine forme d'intelligence, et j'aime les gens intelligents. Enfin bon, là n'était pas la question, la petite avait mal interpréter ce que je voulais dire. Par "c'est dans ton propre intérêt", je parlais de l'aide qu'elle nous avait apporter. Qu'elle se face insulté par eux je n'en avais rien à faire. Grossièrement je pensais à une chose, elle "sauvais" Fiore pour une raison, mais je ne savais laquelle. Je ne pensais honnêtement pas qu'elle se battait uniquement pour l'honneur de sa guilde ni même de simple menace. Des menaces, certaines guildes en reçoivent beaucoup ce n'est pas pour autant que les différentes guildes passent à l'action à chaque fois. Après ce sont des noirs, je pouvais accorder une légère différences dans leurs mode d'action.

*C'est bon tu lui as parler. Allez rentre !*
Non j'ai pas fini deux seconde !
*Ce n'est pas très raisonnable Hofuku ...*
Ah bah tu t'y mets aussi toi ? Mais t'inquiète pas tu me connais ! Je ferais rien qui va à l'encontre de vos divins ordres et de ceux des paladins. Je le jure sur le pouvoir que vous me conférer.
*Bon vas-y...*
*Mais ? Rooh je ne dirais rien*
Hey attend maîtresse de Silver Fang ! Ce n'est pas très poli de s'en aller comme ça sans laisser le temps de finir à son interlocuteur... Vous êtes mal élevé chez les mage noire ou quoi ? Remarque ... les légaux sont pas mieux des fois... Enfin bref ! Tu sais, j'ai eu vent de ta puissance ont dit que t'es un vrais monstre de puissance magique. Mais un jour tu tomberas, un jour un légal, un noir ou un paladins te fera tomber et ce sera notre rôle à nous les paladins de t'enfermer pour que tu ne nuise plus. Tu sais, je me suis fais la réflexion, pour qu'un humain soit doté d'une tel puissance et d'un tel potentiel il n'y a qu'une seul explication ... Ta été choisis par les dieux mais je comprend pas pourquoi leurs balances divines est plus lourde de ton coté que tu coté des légaux... Je ne suis que leurs armes les jugés ne serait pas très judicieux mais étant extérieur à ce combat entre bon et mauvais, légaux et noirs, je peux te dire une chose : Je ne t'aime pas plus qu'un autre mage noir, qu'un autre mage légal, qu'un autre maître de guilde. Mon vrais rôle est de jugé les péchés de chacun, et malheureusement ceux des mages noirs sont beaucoup plus important que ceux des légaux (principalement). Et toi Pandora, tu en accumules, bien plus que le commun des mortel... Un conseil : Tu devrais prié histoire que le retour des Dieux te face moins mal le moment venu. Car ce que les Dieux donnent... Si tu ne les sert pas à jamais, un jour il te le reprenne, et avec les intérêt.
*Mais quel abruti tu cherches vraiment à crever*
*Jeune et inconscient ...laisse le apprendre de ses erreurs, c'est comme ça que l'on ne les refait plus ...*
Merci, tu ferais mieux d'écouter le Dieu de la guerre lui au moins c'est un vrais bonhomme ! Mais c'est mignon ...*Imite d'une grosse voix* JE SUIS LE DIEU DE LA MORT ET DES TENEBRES ET JE SUIS SURPROTECTEUR ... Tu me fais vraiment rires ...

Je reposais mon regard sur la petite Pandora. Elle devait peut-être me prendre pour un fou après réflexions. Ou peut-être avait elle entendu et compris ce que j'avais dis ... Enfin peu importe de toute façon qu'elle me juge ou non mon âme reste pur et inviolable par son jugement ! Je passais les deux mains derrière ma tête m’étirant un peu. Fallait bien se décontracter, j'étais en face de la femme la plus redouter de tout Fiore et des contrée voisines alors être tendu c'était pas la chose à faire ! Beaucoup de gens rêverais d'être à ma place, d'autre serait terrifier mais parler avec un tel monument (bon un petit monument en terme de taille) ça faisait rêver. En parlant de taille y'avait une question qui me tracassait depuis tout à l'heure, je m'abaissais un peu et m'approchais d'elle :

Rien à voir mais .. Ta taille t'a jamais handicapé pour être la grande méchante de ce pays ? Enfin, ça fait pas très crédible si tu vois ce que je veux dire ...

© By Halloween sur Never-Utopia


___________________________________________________________________

Les couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 675
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 17
Localisation : Dans les bras de sa Nee-chan ~

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3975
Magie: Nemesis
avatar
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Lun 9 Jan - 0:32

Elle qui pensait que le paladin ne l'avait croisé que de manière fortuite et en avait profité pour lui faire savoir le fond de sa pensée, mais ce dernier revint malgré que la mage damnée lui avait répondu simplement à ses dires. Mais il semblerait que le jeune homme en avait encore à redire, de manière étonnante étant donné qu'il avait directement exprimé son antipathie à son égard. Sa marche continua pendant encore quelques pas avant qu'elle ne se retourne vers lui, toujours avec la même lenteur et l'air plutôt neutre, bien que se demandant ce qu'un toutou du Conseil pouvait bien lui dire en se croyant intéressant. Essayerait-il de lui faire une morale biaisée ne valant pas grand chose en sachant de quel bord elle se situait ? Il semblait jeune et donc peut-être naïf, à penser qu'on pouvait prêcher des mots à une personne comme la criminelle citée comme la plus dangereuse, et déclencher quelque chose chez elle. Le remord était une chose presque inexistante chez elle, du moins tout ce qui touchait à ses activités professionnelles ne la rendait honteuse en aucun cas, cette chose-là était sûre.

Le début de son plaidoyer allait plus ou moins dans cette direction, d'ailleurs, à affirmer que la terrifiante magicienne tombera un jour sur plus fort qu'elle et que aussi toute puissante pouvait-elle être, ses copains les paladins sauront la cueillir au moment venu.
"Nous verrons bien qui tombera le premier, eh..." se contenta-t-elle de réagir, s'armant d'un sourire narquois quant à cette affirmation - tenant au final plus de la fabulation qu'autre chose. Le petit garçon appliquait la logique que même les plus puissants pouvaient faillir, sans se douter un seul instant que cette application pouvait tout aussi bien être dirigée envers le Conseil et ses paladins. L'instance vénérée du monde de la magie se sera jamais éternelle, et par ailleurs Pandora en avait l'ultime aboutissement que de les faire tomber plus bas que terre. Toute cette insurrection en Bosco en était une étape, et l'aide qu'elle pouvait fournir contre la Brigade une autre également. Quand le monde verra que le grand Conseil de la magie ait du cirer les chaussures de ses ennemis pour sauver un continent qu'ils ne pouvaient protéger, tous comprendront que ces vieillards ne méritaient pas le piédestal sur lequel ils se trouvaient. Autant les anciens à la tête du Conseil, que les gamins se sentant tout permis en agissant sous leur autorité, comme le pantin discutant avec elle actuellement.

Cependant la grande plaidoirie tourna vers une direction très étrange subitement, non pas parce que le jeune paladin se mit à flatter faussement la mage damnée mais à subitement tout raccorder au divin. Tout cela sonnait à la fois inattendu et grotesque aux oreilles de Pandora masquées sous sa longue chevelure d'ébène, et le léger amusement railleur qu'elle arborait sur son visage prit une autre expression étonnée... Ce type était pour de vrai ? Elle aurait pu penser que cet Hofuku serait dans le pire des cas un fanatique de la fausse justice prônée par le Conseil, mais il semblait que son dogme était en réalité tout autre. Les dieux et la piété humaine, rien que ça. Pourtant rien qu'à estimer ce qu'elle avait pu voir durant ce court échange, celui qui prêchait la bonne parole ne semblait aucunement être un modèle de sainteté et il serait réellement naïf de croire que le Conseil était dépourvu de fautes. «Faites ce que je dis, pas ce que je fais» comme disait ce proverbe plein d'ironie, résumant parfaitement ce que Pandora pouvait penser du Conseil et de toute personne pensant pouvoir lui faire la morale.
Si la petite femme n'était pas réservée sur ses émotions, sans doute aurait-elle éclatée de rire devant cette mascarade. Mais même pourvue d'une grande retenue, elle ne put s'empêcher de pouffer sarcastiquement pendant de longues, longues secondes, une réaction qui aurait déjà largement pu suffire comme réponse au petit impertinent se trouvant devant elle. Néanmoins elle comptait bien traduire tout cela en mots, et après avoir retrouvé son calme habituel elle dirigea ses yeux d'or dans ceux de son interlocuteur, sérieuse.


" Ah ah les dieux, rien que ça... Désolée de te décevoir, mais je suis quelqu'un de totalement, banalement humaine ou en tout cas, dans la normalité que peut procurer la magie. Je suis un produit de ce que l'humanité a fait de mieux et de pire, probablement, si on aime exagérer les choses évidemment. Mettre ça sur le crédit des divinités ou je ne sais quoi, essayerais-tu de minimiser tout ce que j'ai pu subir, tout ce que j'ai pu faire pour en arriver là ? Tu ne sais définitivement rien de la vie, gamin... "

Son ton s'était endurci sur la fin, fronçant des sourcils sans cesser de le fixer directement, la posture droite. Elle n'essaya même pas de réagir sur cette remarque concernant sa taille, entendue pour la énième fois de la part de personnes qui ne la connaissaient suffisamment pas pour comprendre que cette donnée était totalement fortuite. "Les Dieux n'existent pas. Et si c'était effectivement le cas, cela ne serait au final que des entités mystiques comme des fées ou autres phénomènes, plutôt ce que les prêcheurs dans ton genre veulent bien les décrire. Omniscients, omnipotents, infinis ? Une bonne blague, j'ai vu bon nombre de choses dans mon existence qui ne se seraient jamais produites si ces soit-disant dieux existaient. Juste qu'ils ne font rien ? Alors ils sont bien inutiles... Ma puissance est là pour me servir moi et aucune chimère plantée dans les cieux, qu'ils me la reprennent alors, allez-y. J'attends... "

Encore plus que les badauds mettant tel ou tel évènement sur le coup de la chance, Pandora exécrait davantage ceux impliquant chaque conséquence comme étant le produit de sa destinée, ou guidée par une voie céleste quelconque. Ceux qui étaient trop faibles pour croire en autre chose qu'eux mêmes ou la réalité, ces individus étaient la pure définition de ceux ne sachant que parler pour ne rien dire, et ne rien faire. Comme si la réalité était si terrifiante pour eux qu'ils préféraient se réfugier derrière des dogmes, illusions, tout cela pour limiter leur propre existence. Le plus ironique dans tout cela, était que ces personnes se prétendaient supérieures aux autres car eux avaient atteint l'illumination... Un illuminé, c'était parfaitement ça effectivement.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img15.hostingpics.net/pics/156812Strictly.jpg
Messages : 33
Date d'inscription : 30/11/2016
Age : 19

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2329
Magie: Punishment
avatar
Paladin du Second Ordre
Paladin du Second Ordre
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Mar 10 Jan - 14:25

Code by Wiise sur Never-Utopia
Mais pour qui elle se prend ?

Amoindrir ses efforts pour en arriver là, à ce stade ? Non les efforts sont bien humain mais le potentiel de base ne l'est pas. Si tel ou tel individu aux même nombre d'heure d'entrainement se retrouve avec une différence de niveau c'est bien pour une raison : Le choix des Dieux. Les hommes ne laisse ni libre ni égaux. Ils n'ont pas la liberté de pousser leurs potentiels jusqu'où ils le souhaite sauf si les Dieux leurs accordent leurs faveur. Il me semblait bien évident que Pandora avait obtenu les faveurs des Dieux et j'avais finis par réfléchir pourquoi. Sans doute pour équilibré les forces, certes sa puissance était colossale mais il existait beaucoup plus de mage légaux qu'illégaux. Il est vrais qu'un équilibre est à tenir, peut-être cette Pandora fait une partie de mon bouleau en tuant certains pêcheur et par la même occasion de bon croyant. Je ne pouvais en dire plus, et mes amis tout puissants ne semblait pas vouloir m'éclairer à ce sujet. Après tout ce n'était pas les affaire d'un exécutant.  

C'est alors que la question des divinité se posait. Existait-ils ou non ? Selon elle non, enfin si ils existaient ils était inutile. Malheureusement je ne pouvais accepter ceci, j'étais bien placé pour savoir que les Dieux existaient cependant je pouvais admettre qu'il ne pouvait pas grand chose sur notre monde. Enfin si par le biais d'autres humain et ça c'était une notion que peu pouvais comprendre.

*Tu te trompe*
Hein ? Ah bon ?
*Nous pouvons agir sur ce monde directement. Il suffit de nous invoquer.*
Vous invoquez ? On peu réellement invoquer des dieux ? Mais comment ?!
*Il s'agit de sacrifice et autres rituel très spécifique mais ce n'est pas de ton ressort ...*
... Je vois. Bon Pandora je vais te dire une chose. Les Dieux existent bien. Vois-tu ma magie me permet de parler avec eux. Si je les sert bien, il me donne un peu de leurs puissance pour me battre mais elle se limite à ce que mon potentiel actuel peut endurer. Ce qui signifie que ta théorie est fausse. Ce que je peux te dire en revanche c'est que ... ils ne sont pas omniscient, ils en connaisse un très large rayon dans leurs domaines mais c'est à peu près tout. Enfin une puissance acquise est une puissances acquise. Le jour où il décideront de te faire tomber soit ce sera face à un adversaire plus puissant que toi, soit tu seras affaiblit d'une quelconque façon. Cependant il s'avèrent qu'il aient encore besoin de toi ... Je me demande bien pourquoi m'enfin après tout je ne suis pas là pour les juger.

Le ton montait, la tension avec. Pourtant tout n'étais qu'histoire de croyance ou non. Elle pouvait ne pas y croire après m'avoir entendu ce n'était pas mon problème mais bien le sien. Lorsque la fureur divine s’abattra elle n'en sera que plus violente. Je ne cherchais qu'à aider mon prochain ... bien que je n'avais pas réellement besoin de le faire étant donné que mon âme était pure et le resterait. Pourquoi aider quelqu'un en qui je n'avais pas confiance ? Simplement car les Dieux m'avait ordonné de ne pas me confronté à elle, ce qui signifiais que soit j'allais me faire ratatiner soit, que plus tard je serais un jour amené à collaborer avec. J'avais donc pris les devant afin de lui faire savoir que la justice des dieux pouvait se voir clémente.

En fait, je ne suis ni ton ennemi ni ton ami... D'un coté les paladins me force à te considérer comme ennemie d'un autre si les Dieux ne t'ont pas encore déchu de la place où tu te trouve c'est qu'il ne faut pas que je te vois comme un obstacle. Mes réels patron étant les dieux, je ne te vois en réalité pas comme un obstacle mais de moi même je me méfie tout de même de toi, n'y vois pas d'affront mais d'un mage noir aussi célèbre ... je ne peux rester indifférent comme avec tout autre mage ...
© By Halloween sur Never-Utopia


___________________________________________________________________

Les couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 675
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 17
Localisation : Dans les bras de sa Nee-chan ~

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3975
Magie: Nemesis
avatar
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Mer 11 Jan - 15:10

Bien malgré elle, Pandora s'était engagée dans une cause perdue d'avance étant donné qu'en face d'elle en cet endroit en décombres, un homme de croyance voulait lui faire comprendre la toute puissance de ses divinités. Peine perdue car en effet, bien souvent discuter avec ce genre de personnes revenait à parler à un véritable mur et en aucune façon elle ne pourrait raisonner quelqu'un se réfugiant derrière un dogme idiot ou autre. Ce n'était pas tant de prouver si les dieux existaient réellement ou non, mais plutôt ce qui en faisaient leur grandeur et l'exagération autour de leur main-mise sur le monde qui étaient clairement discutables. Dans un tel monde rempli de magie et d'entités surnaturelles, il n'était pas impossible que des manifestations fantasmagoriques puissent prendre forme autour de simples concepts, ici les concepts humains; mais au final cela ne revenait qu'à de simples entités comme les autres. Aussi, la pseudo-révélation de l'illuminé sur l'existence des dieux ne contredisait pas forcément les dires de la damnée, ne les rendant pas faux comme le petit garçon l'affirmait. Elle connaissait bien des magiciens tirant leur magie de pseudo-démons après tout, cependant leur plan d'existence était tout autre et n'avait aucun lien avec celui des vivants. Comme ces soit-disant dieux. Et au final ce n'était que prétention s'ils essayaient de se servir d'une pauvre poire comme cet Hofuku afin d'étendre leur dogme parmi les vivants, ils n'avaient rien à faire ici et n'y seront jamais les bienvenus.

Au moins, ces fabulations avaient su au moins expliquer plus ou moins les bizarreries de cet individu à parler tout seul, mais c'était bien tout. Quelle grande bénédiction, ces dieux charitables lui offraient le pouvoir de ressembler à un crétin à discuter tout seul au milieu des autres humains, Pandora ne pouvait ici qu'admettre leur puissance... Sarcasme mis à part, le jeune homme continuait à mettre toute chose sur le dos des divinités et ça, cette vision ridicule des choses avait le don de faire froncer les sourcils de la petite halée. Très bien, à l'entendre tout ceci semblait être sa source de magie mais à quel point devait-il baisser sa culotte pour cela, il y avait tout de même une limite.


" Ma théorie n'est toujours pas fausse, non... La source de ta magie provient d'entités surnaturelles, soit mais c'est loin d'être la seule existante comme par exemple les constellationnistes. Ne pense pas que je suis obtuse à l'idée qu'il existe des créatures issues d'autres plans et capables de prêter un potentiel aux humains, il y a suffisamment d'exemples pour que je le sache même au sein de ma guilde. Mais ça reste juste des créatures... Cela ne m'étonnerait même pas que leur apparition soit un phénomène mystique du à l'existence des humains, autour de concepts et vertus que ceux-ci ont créé en instaurant leur société." Ramenant une main au niveau de ses lèvres où naquirent un sourire, elle laissa échapper un léger pouffement de rire. "Existe-t-il un dieu de la guerre ? Un dieu de la justice, ou du mal ? Pourtant ce sont des notions qui n'existent que depuis les temps modernes de l'humanité, pour des entités se proclamant créatrices du monde c'est bien paradoxal... Tu l'as dis toi-même ils ne sont pas omniscients, et sont sûrement bien plus limités que ce que les bons prêcheurs dans ton genre essayent de faire croire aux autres. Dieux, démons, esprits des constellations ou autres esprits, toutes ces choses se mettent dans le même panier et vivent leur propre vie dans leur propre monde, passant quelquefois un pacte avec tel ou tel individu à lui octroyer un pouvoir pour une raison quelconque. Mais au final, il ne s'agit que d'un grain de sable dans notre réalité à nous... "

Pandora soupira doucement, il y avait quelque chose de fatiguant à discuter avec une telle personne sans qu'elle ne puisse s'empêcher de donner son point de vue malgré tout. Mais c'était de bonne guerre, après tout c'était bel et bien lui qui était venu la confronter pour déverser ses balivernes sans prévenir. Un paladin en plus, davantage de raisons de lui rétorquer ses torts en plein visage même si ce dernier affirmait ne pas être forcément son ennemi... Bonne blague, énième preuve comme quoi l'obsession de cet homme envers ses amis d'un autre monde était clairement maladive, et lui ôtait tout sens des réalités. À dire que tout acte était dicté par les dieux, c'était clairement une insulte à tout être humain qui se respectait ainsi qu'à lui-même, se proclamant être un simple pantin de sa magie et de sa vie. S'il n'estimait pas son existence autant que cela, il n'y avait pas de mal à la lui ôter...

" La place où je me trouve je l'ai acquise moi-même, elle ne m'a ni été donné par un dieu et ne me sera jamais prise à cause d'eux. C'est tellement facile pour les benêts de votre genre, à affirmer sans raison que tout ce qui arrive se fait grâce aux copains dans votre tête. Où sont les preuves ? Si jamais je tombe contre un adversaire plus fort que moi ou me retrouve affaiblie contre eux, et bien... je faillirais pour ces raisons-ci, pas parce qu'un dieu s'est dit que c'était le moment. Cela t'écorche à ce point que je sois telle que je suis, que tu ne l'acceptes pas au point de te dire qu'il y a forcément l'oeuvre d'un dieu derrière moi ? Désolée mais s'il y avait une divinité pour m'aider, le la tuerais de mes propres mains pour oser m'influencer, je l'anéantirais et continuerais de faire ce que je veux. À moins que tu serais capable de dire que ça aussi, c'était une prévision des dieux...?" Haussant un sourcil, Pandora regarda vers le regard de son interlocuteur sans bouger avant de subitement le frapper du plat de la main, au niveau du thorax avec suffisamment de force -renforcée par magie- pour le faire reculer de plusieurs pas. "Et si je venais à te tuer, ici et maintenant, est-ce que ça serait aussi la volonté des dieux ? Malgré que tu sois sous leur protection ?" Elle regardait maintenant le jeune homme froidement, l'air autour d'elle commençant à se faire plus sombre comme si la réalité se tordait autour de la damnée, sa longue chevelure ondulant légèrement mais de manière cependant visible. Relâchant graduellement sa Présence funeste, sa magie autour d'elle, Pandora continuait de fixer sa cible d'un air presque inhumain tant son expression ne reflétait plus rien, exceptée une froideur s'alliant parfaitement à la pression malsaine que son aura émettait. "Si je te démembrais ici et maintenant, qu'est-ce que ça voudra bien dire pour toi ? Ma divinité est plus puissante que les tiennes ? Tes dieux t'ont subitement oublié sans raison ? Alors, Hofuku, parle donc à ma divinité vu que tu en es capable, ou bien quémande tes amis de t'aider de leur toute puissance pour que tu puisses continuer de les servir... Ce que tu ne pourras plus faire une fois mort." Et à ce mot absolu, la mage damnée fit un pas en sa direction, continuant d'émettre cette aura inhumaine et meurtrière autour d'elle. Elle ne comptait aucunement le tuer ni même le blesser, se devant de respecter le traité de non-agression mais ça, cet homme ne pouvait pas le savoir dans ses intentions, la louve se montrant plutôt convaincante dans son envie de le trucider sur place.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img15.hostingpics.net/pics/156812Strictly.jpg
Messages : 33
Date d'inscription : 30/11/2016
Age : 19

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2329
Magie: Punishment
avatar
Paladin du Second Ordre
Paladin du Second Ordre
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Mer 11 Jan - 16:48

Code by Wiise sur Never-Utopia
La mort face à lui

La théorie de la damné était tout à fait acceptable, et si les dieux était une création des humains ? Ou même de simple entité tel que les esprit des constellationistes ? Hé bien rien. Ceci ne changera rien pour moi. Je n'avais jamais prétendu que les Dieux était père de tout. D'ailleurs de ce que j'avais pu comprendre du fait de ma déduction était que tel ou tel Dieu était "parfait" uniquement dans son domaine. Là où je veux en venir c'était que selon moi, qu'ils soit omniscient ou non, création d'humain ou non n'y changeais rien à ma vie. Les Dieux était une figure de la perfection dans leurs domaines. Leurs puissance est tel qu'elle est capable d'en altérer les différentes dimensions tout comme les esprit stellaire. La chose qui différencie un esprit d'un dieu est simplement le fait que n'importe quel dieu est forcément plus "puissant" qu'un autre individu. D'où leurs statuts de Dieu. Le fait de croire, de prier en eux leurs donne apparemment plus de puissance qu'il n'en possède déjà à moins que le fait d'avoir foi en eux n'était que pour les maintenir en vie. Dans ce cas ce pourrait-être une création d'humain à la base qui aurait mal tournée mais encore une fois ceci ne changeais rien à ma vision des choses. Les Dieux restait d'un niveau largement supérieurs à ceux des humains, et en leurs rendant services il nous le rendent. En agissant contre eux, ils sauront vous le rendre un jour ou l'autre. Alors pourquoi Pandora serait-elle adorer par les Dieux ? Sans doute parce qu'il existe de "bon" dieux et de "mauvais" dieux. Je côtoyais les deux, Le Dieu des Ténèbres et de la mort était "mauvais" tandis que la Déesse de la pureté était une "bonne" divinité. Où est le mal ? Si ça tombe les dieux était une catégorie d'individu tel que la race des humain, la race des Dragons etc ... Simplement qu'ils avaient besoin de nous pour une raison bien précise. Cette visions m'allait parfaitement et je ne voyais pas en quoi les Dieux devait être déchu de leurs grade.

Ce qui me faisait tiquer c'est lorsqu'elle m'expliquait que si il y avait un Dieu qui l'influençait elle le tuerais, et que je ne puisse pas l'expliquer. En revanche j'avais bien l'explication, d'une part les Dieux ne changent pas la personnalité d'une personne ou d'une autre il les laisse décidé d'eux même, c'est le libre arbitre. Si un jour je ne souhaite plus leurs obéir alors qu'il en soit ainsi et leurs aides ne me serait plus favorable. Un point c'est tout. De plus si Pandora se retrouverait face à un Dieu j'étais sur à 100% qu'il lui serait impossible d'égratigné ce dernier. M'enfin passons, la petite s'approcha et me donnait un coup de paume qui me faisait reculer de quelques pas. Je sourcillais à ce geste déplacer.

Alors elle changea, un ton plus funeste fit son apparition. Une atmosphère plus terrifiante fit son apparition. Les paroles de la mage la plus puissante de ma connaissance devenait intimidante, menaçante ! Elle voulait sans doute me tuer mais à quoi bon avoir peur ? J'avais de bonne raison de ne pas bouger face à elle et rester fier. D'une part, j'avais servis comme il fallait les dieux alors même si je venais à mourir ma vie aurait été bien remplie. Peut-être les rejoindrais-je après que mon corps soit dissocier de mon âme. D'une autre part à quoi bon fuir ? Mise à part avec une magie de vitesse et encore, ou de téléportation échappé à cette demoiselle risquait d'être bien plus difficile que de l'affronter sans doute. Car fuir c'est ne pas avoir de garde ... alors bon. Je lui avait expliquer que le pouvoir que donnait les dieux était en rapport avec la puissance du corps, et de l'esprit que possède son hôte, et j'étais bien loin de pouvoir engrangé autant de pouvoir que Pandora sans risquer de mourir instantanément dû à un excès de puissance magique. Lorsqu'elle fit un pas en avant j'en fis un en avant à mon tour. Je n'avais pas peur de mourir, j'avais été tué déjà une fois alors bon. Que voulez-vous ? Pour être parfait il faut bien en avoir dans le bide !

Tu m'écoutes qu'à moitié pas vrais ? Si je t'ai dis que la puissance refilé par un Dieu dépendait de l'endurance physique et mental maximum d'un humain c'est qu'il peuvent pas faire tout ce qui est en leur pouvoir pour me sauver ... sinon il m'aurait rendu immortel dès le début. J'ai jamais dis qu'ils étaient père de tout et infinis. Si ça tombe t'a raison, c'est comme des esprit stellaire. La différence entre eux et les esprit stellaire est qu'il sont parfait dans leurs domaine, et qu'il possède de quoi annihiler toute chose qui se trouve devant eux. Malheureusement j'ai cru comprendre qu'il se trouvait pas dans cette dimension et que pour ça il fallait des sacrifices ainsi que des rituels assez complexe.
Le fait que tu me tue n'y changera rien pour eux, ils perdront certes du temps à reformé un ou plusieurs gars comme moi et puis alors ? Les dieux n'influences pas directement la personnalité mais seulement notre puissance, notre corps, notre potentiel. Il ne sont peut-être pas à l'origine de tout ça mais peuvent le modifier selon leurs désirs en échange de quelques services rendu consciemment ou inconsciemment. J'veux dire par là que certain grand mage noir comme toi on sans doute rendu service au Dieu de la Mort et des Ténèbres, inconsciemment et en échange ils vous à octroyer un potentiel plus vaste. Enfin bref, pour te donner une preuve de cela, mon potentiel de base était très ... réduit. J'étais lent, faible, inexpérimenté. Je n'aurais rien pu faire de très fou. Pourtant en leurs rendant service je me suis retrouver avec un nouveau corps emplie de meilleures capacité, un esprit plus renforcer. Et plus le temps ira, plus tout ceci augmentera.
Ou alors tu me tue et je rejoindrais mes dieux. Dans les deux cas je serais heureux alors vas-y fait toi plaisir incarne le rôle d'un Dieu en décidant de ma vie ou de ma mort. Tout n'est pas décidé par les dieux, mais beaucoup de chose le sont. C'est ce qu'ils appellent le Libre arbitre.



© By Halloween sur Never-Utopia


___________________________________________________________________

Les couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 675
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 17
Localisation : Dans les bras de sa Nee-chan ~

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3975
Magie: Nemesis
avatar
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Jeu 12 Jan - 2:38

Hormis ce premier pas vers Hofuku, tout ce que la petite damnée termina fut de simplement se remettre en position normale une fois cela fait. Quelque part elle n'avait pas besoin de clore la distance pour le tuer et comme précédemment cité, telle n'était pas son intention de toute façon. Tout ce dont elle attendait de cette mis en scène était une réelle réponse et en cela, elle faisait de son mieux pour lui faire comprendre que sa demande était définitivement sérieuse. En temps normal Pandora aurait probablement estropié le jeune homme sans forcément le tuer, juste de quoi bien faire comprendre son mécontentement à se voir rabaissé par les dires d'un sous-paladin qui, au final, s'était fait sauver par cette juridiction. Bien que l'arrogant se plaisait à dire que les paladins n'étaient pas ses réels patrons, cette histoire de trêve lui avait permis de s'en tirer sans nulle meurtrissure. Et à se cacher derrière une logique infondée et pourtant absolue dans son esprit, il pourrait même conserver cette suffisance qui lui avait fait aborder la mage noire en premier lieu. Si un homme comme celui-ci affirmait être l'élu des Dieux, c'était ici la preuve la plus claire quant à leur non-existence ou leur manque de perfection, pour sûr.

La louve s'en serait doutée avant même de s'adonner à ce petit jeu, mais déployer sa présence funeste ainsi ne fit pas tarder les benêts de chevaliers runiques de venir dans ce coin-ci du hameau délabré. Réflexe un peu stupide quelque part, si la menace était réellement sérieuse leur présence ne changerait rien au résultat, mais qu'importe. Alors que quelques silhouettes se rapprochaient plus loin, Pandora fit un petit balayage de la main et petit à petit, l'aura d'abnégation autour d'elle baissa en intensité jusqu'à se résorber complètement. Elle conserva néanmoins son regard froid, le basculant par moments vers ceux s'étant rapproché du duo malencontreux, ce qui eut le mérite de stopper les runiques dans leurs marches à se sentir ainsi fusillés sur place.


" C'est toi qui ne te rend même pas compte de ce que tu dis, mais bon je ne devais pas m'attendre à mieux de la part d'un individu aussi renfermé. Je t'écoute, je t'ai bien entendu dire que les dieux décidaient de nos actions, des pouvoirs qu'ils nous octroyaient jusqu'au moment où nous tombons. Et subitement lorsque je réfute des choses, tu parles tout d'un coup du libre arbitre que ces généreuses entités nos offrent... Bonne blague. Tous les raccourcis sont bons pour ne pas perdre la face, que ces dieux ne sont que l'ombre de ce que vous autres bons croyants aimez bien raconter. En vérité à ce que tu les décris, ça ne serait au mieux que des Avatars de quelques concepts, mais j'imagine que ça fait plus classe de se faire appeler dieux... Et leur arrogance déteint sur toi, à la bonne heure. "

En extérieur, il n'y avait plus rien chez la louve de menaçant ni rien, si ce n'était toute l'abjection qu'elle lançait au visage de son interlocuteur de ses mots. Un nouveau coup d’œil vers les runiques et, voyant qu'il ne se passait rien de particulier de ce côté, commencèrent à s'affairer ailleurs non sans lâcher un regard dans leur direction au cas où. Mais la véhémence physique n'avait plus lieu d'être employée, et tant bien même les mots atteignaient rarement les impertinents cela ne coûtait rien à la damnée d'essayer.

" Si ton pouvoir consiste à communiquer avec ces avatars et de passer des pactes, bien. Mais de là à croire que ton simple cas est une généralité, tu peux retourner au couvent maintenant... Ma magie puise dans toute autre chose, et bon nombre de magiciens également sans que cela n'implique tes stupides avatars. Si tu en es incapable, va-t'en de ma vue, j'en ai assez de voir quelqu'un qui n'a même pas une once d'estime à être quelqu'un d'humain... "

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img15.hostingpics.net/pics/156812Strictly.jpg
Messages : 33
Date d'inscription : 30/11/2016
Age : 19

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2329
Magie: Punishment
avatar
Paladin du Second Ordre
Paladin du Second Ordre
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Ven 13 Jan - 15:13

Code by Wiise sur Never-Utopia
L'arme Divine


Une once d'estime à être humain ? D'une part c'était un comble d'entendre ça venant de celle qui avait assassiner un Roi devant nombre de personnes, hommes, femmes, enfants. Celle qui voulait renverser un gouvernement à l'aide de la terreur et la force ? Car même si ce n'était pas intentionnel (bien que je n'y crois pas) c'était comme ça qu'elle faisait. Ce comportement est simplement celui d'une psychopathe... Selon moi elle n'avait rien d'humaine cette fille m'enfin bon laissons là. La différence entre elle et moi est que j'assumais ne pas vouloir être humain... Je suis ce qui se rapproche le plus de la perfection en ce monde, pour ceci je ne mérite pas d'être considérer comme humain. Être humain était une bonne chose ... mais réserver à ceux qui l'était vraiment. Non moi j'étais à moitié divins ! Une arme dont les Dieux se servent afin servir leurs intérêt. Ce qui m'importait c'était ça et rien d'autre !

Très bien je m'en vais mais en effet je n'ai aucune estime envers le fait d'être humain. Je suis mi-humain, mi-dieu. L'instrument dont se servent mes dieux afin d'agir sur ce monde et ceci ne me dérange en aucun cas. Maintenant si tu n'es pas capable de comprendre mes convictions car tu es aussi borné que moi, bien soit tant pis ! A plus tard.

Je tournais le dos à la damné, un sourire en coin et me mis à marcher en direction de mon régiment. Ma première discussion avec un mage noir s'était plutôt bien déroulé. Dans ce métier qu'est être un Paladins il était sûr et certain que j'allais devoir beaucoup parler, parler avec des mages noir. Oui l'échange était plutôt hostile, mais il n'y avait pas eu confrontation donc c'était une bonne chose selon moi !
Ce n'est pas que je crains le combat, me battre j'adore ça même contre plus fort que moi. Malheureusement un combat contre elle, m'amènerait surement à la mort, ce qui n'est pas dans l'intérêt de mes patrons...  En revanche se battre contre un autre noir ne me dérangerais pas, ils ont beau être aussi fort l'un que l'autre certains pouvait être plus clément que cette Pandora. C'est un jeu dangereux m'enfin j'aime le risque. Mon but à moi n'étant pas de tuer ces mage mais de les mettre sous les verrous, c'était plus comme un jeu qu'un vrais combat à enjeux important tel que la vie. Puis après tout, si un mage noir très important est enfermer en prison sa vie n'est pas finis, tôt ou tard il finira par sortir. Ces petites bêtes là sont super intelligentes, se sortir de situations embarrassantes ils savent faire ... et puis si les gardes de la prison savent pas faire leurs boulot c'est pas nous qu'il faudra tenir responsable, et j'irais encore leurs courir après pour continuer notre petit jeu !


© By Halloween sur Never-Utopia


___________________________________________________________________

Les couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 675
Date d'inscription : 14/12/2012
Age : 17
Localisation : Dans les bras de sa Nee-chan ~

Fiche du Mage
Puissance Magique: 3975
Magie: Nemesis
avatar
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
Maître de la Guilde | Mage Damnée | Black Cat
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Ven 13 Jan - 20:21

C'était bien le genre d'accrochage que la louve aurait préféré éviter, et de ne pas avoir eu à connaître cette bien triste personne qu'était ce jeune paladin élu des dieux. Cette appellation, elle préférerait bien l'oublier dans un coin perdu de sa mémoire tant cela lui était ridicule, non seulement enclin à servir un Conseil en pleine décadence il se devait également de servir des fantasques créatures parallèles, vraisemblablement aussi arrogantes que lui. Il n'existait rien de parfait en ce monde, pourtant nombreuses étaient les personnes aspirant à le devenir - voire, le prétendant sans réellement en être proche comme c'était certainement le cas chez ce Hofuku. Et peut-être étaient-ce ces désirs variés mais constants au fil des âges qui avait pris forme sous l'existence de ces avatars imaginaires, dont l'essence les conduisait à vouloir transformer cette réalité en monde parfait. Futile chimère, l'être humain était par nature totalement imparfait et c'était par cette définition même que Pandora citait cela. Être humain n'était pas synonyme de faire preuve de bienveillance ou de charité, comme certaines personnes employait un tel terme et au contraire, désigner les individus se montrant plus vils, infâmes... Or, se montrer malsain ou arrogant, égoïste ou cruel, tout ceci était bel et bien humain tout autant que les qualités citées juste avant. Que l'on soit charitable ou malveillant, nous l'étions de notre propre choix et c'était là cette liberté d'agir qui faisait de nous des humains. À s'enfermer dans son dogme comme le faisait l'arrogant paladin, il n'était au final que le pantin des voix qu'il entendait et l'esclave de sa magie. Notre pouvoir était fait pour nous servir et non l'inverse, il n'y avait effectivement aucune raison à ce que Pandora puisse comprendre ce genre de convictions inutiles, cet appel à l'enfermement selon telle ou telle ligne à suivre. C'était là tout ce dont elle combattait en se dressant contre le Conseil, alors si en plus de cela une tierce personne présentait les mêmes idées de mettre tout le monde en rang, et imposer leur vision inhumaine des choses aux autres... Une fois la trêve terminée, il ne faisait aucun doute que si elle venait à recroiser cet homme dans le futur, celui-ci n'en aura plus aucun passé cette date... de futur.

" À moitié humain et à moitié mort, une carcasse contrôlée par des fils qu'il voit lui-même et pourtant s'en contente parfaitement... Adieu, pathétique pantin. "

La petite halée s'était exprimée normalement, un ton presque bas que le paladin aurait pu ne pas percevoir à commencer à s'en aller ainsi, sans doute était-ce pour le mieux. Il était bien préférable d'écourter enfin cette entrevue qui n'avait que trop duré, retrouver enfin le calme d'être ignorée par les autres chevaliers runiques qui avaient au moins eu la politesse de ne pas lui adresser la parole. Il avait bien trouvé son camp tiens, à vouloir réprimer ceux ne rentrant pas dans le moule de l'ordre établi par des humains - et maintenant des dieux, qui n'étaient que des produits de ceux-ci. Une appellation si parfaitement erronée, et employée à outrance pour des raisons stupides de surestimation de soi-même. Ce genre de comportement amenait bien souvent à une fin bien prématurée, comme ce fut le cas de ce cher Torn et heureusement, cela pourrait être également le cas de ce pauvre petit pantin.

___________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img15.hostingpics.net/pics/156812Strictly.jpg
Messages : 884
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 30
Localisation : Dans une fabrique de gateaux

Fiche du Mage
Puissance Magique: 2962
Magie: Pistomancien
avatar
Administrateur | El Pistolero
Administrateur | El Pistolero
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Lun 30 Jan - 17:29

Pandora
• Points positifs :
- Récompense : 8 PM.
- Mise en page et orthographe : 1 PM.
- Longueur (mots) : 3 PM. (5140 mots)
- Longueur (posts) : 2 PM. (6 posts)

• Points négatifs :
-
Récompense totale : 14/2,4 = 6 PM et 1 pt de renommée pour la guilde.

Hofuku
• Points positifs :
- Récompense : 8 PM.
- Mise en page et orthographe : 1 PM.
- Longueur (mots) : 2 PM. (3775 mots)
- Longueur (posts) : 1 PM. (5 posts)

• Points négatifs :
-
Récompense totale : 12/1,4 = 9 PM et 1 pt de renommée pour la guilde.

___________________________________________________________________

Moi et Ma magie
Je parle en #1FA055 pour les nouveaux rp
Mes pensées sont en italiques et si mes pensées sont entre "guillemets" c'est Mini-jacen qui parle pour ramener sa science de la bêtise ^^
Milliana, l'esprit de mon arme parle en Crimson dans mes pensées. Vous ne pouvez pas l'entendre sauf si je vous dis le contraire ^^
Paroles d'Alexandryna en SteelBlue. Même remarque pour Milliana

Bonds of people are the true power.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1804
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 76
avatar
Admin
Admin
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora] Lun 30 Jan - 17:29

Le membre 'Jacen Artner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Loterie' :

___________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailnosekai.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora]

Revenir en haut Aller en bas
 

Frontière entre deux pays, frontière entre deux mondes [Hofuku / Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux match amicaux entre Haïti et la Jamaique
» L'ambassadeur dominicain dément la fermeture de la frontière par son pays.
» Entre Kabardin et Lusitanien, deux êtres, deux pays [ PV Nikita A. Wolkoff]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» BLOOMER LEAH & KÉSAR — « catch me when i fall... » ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail No Sekai :: "It's like an eternal mystery, an eternal adventure." :: Autres lieux-